Portfolio de Alexandra, Laura et Joo Hee

Biographie

Image représentant Alexandra Abbatt-Montpetit

Bienvenue!

Ce portfolio est pour notre cours d'intégration: Biotechnologie et microbiologie appliquée, au Collège Jean-de-Brébeuf en 2015. Nous sommes Alexandra Abbatt-Montpetit, Laura Kienzle et Joo Hee Kim. Nous allons réaliser un projet portant sur la biochimie. Voici quelques idées de projets différents. Vouz allez pouvoir suivre les étapes de notre projet, du début jusqu'à la fin. 

Pour me contacter :

Tâches

Février: Alexandra - secrétaire, Laura - vérificatrice et Joo Hee - coordinatrice.

Mars: Alexandra - vérificatrice, Laura - coordonatrice et Joo Hee - secrétaire.

Avril: Alexandra - coordonatrice, Laura - secrétaire et Joo Hee - vérificatrice.

Idées de projet

Projet 1:

Les effets du tabac sur le développement des bactéries

Le but de cette expérience serait d'étudier le développement des bactéries lorsqu'elles sont dans un lieu de culture renfermant du tabac, et de comparer leur développement à celui d'autres bactéries qui se développeraient dans un milieu sans tabac. Ainsi, il serait possible de voir si le tabac (et tout ce qu'il contient) agit de manière à encourager le développement des bactéries ou bien joue plutôt un rôle d'inhibiteur.

Nous pensons que le tabac aura un effet inhibiteur sur le développement des bactéries. En effet, à cause de toutes ces composantes dont plusieurs sont toxiques, il serait très probable que leur développement soit ralenti ou même arrêté. De plus, puisque le tabac a des effets nocifs pour les humains, il est possible qu'il le soit aussi pour les bactéries.

Pour l'expérience, nous allons utiliser la fumée de tabac ou du tabac liquide sur une gélose et un bouillon de bactéries pour voir si le milieu de culture joue un rôle sur l'effet du tabac.

Méthode

Préparation des géloses TSA et du bouillon de culture TSB

Afin de pouvoir observer l’effet du tabac sur le développement des bactéries, nous devons préparer les milieux dans lequel l’expérimentation va se dérouler. Dans ce cas-ci, nous allons mettre les bactéries dans un bouillon de culture TSB et observer la prolifération de bactéries dans des géloses TSA.

Croissance des bactéries

Nous allons utiliser les bactéries Staphylococcus aureus pour notre expérience. Nous allons les mettre dans un bouillon de culture dans une éprouvette stérile et les faire développer pendant une semaine

Test du pouvoir de la fumée de tabac sur le développement des bactéries

  1. Prélever des bactéries du bouillon de culture par la méthode d’ensemencement avec le manche de Koch sur des géloses.
  2. Ajouter de la fumée de tabac dans les géloses
  3. Incuber les géloses pendant 1 semaine
  4. Observer les résultats

Test du pouvoir de la nicotine liquide sur le développement des bactéries

  1. Prélever des bactéries du bouillon de culture par la méthode d’ensemencement avec le manche de Koch sur des géloses.
  2. Ajouter de la nicotine liquide sur les géloses
  3. Incuber les géloses pendant 1 semaine.
  4. Observer les résultats  

Témoin

  1. Prélever des bactéries du bouillon de culture par la méthode d’ensemencement avec le manche de Koch sur des géloses.
  2. Incuber les géloses pendant 1 semaine
  3. Observer les résultats et comparer avec les géloses contenant de la fumée de tabac et de la nicotine liquide

Matériel

-        Géloses TSA

-        Bouillon de culture de Staphylococcus aureus

-        1 bruleur Bunsen

-        1 Manche de Koch

-        Fumée de cigarette

-        Nicotine liquide

 

Références

  1. Olivier JUILLIARD, Universalis, « TABAC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 2 mars 2015. URL : http://universalis-brebeuf.proxy.ccsr.qc.ca/encyclopedie/tabac/
  2. Bertrand DAUTZENBERG, Universalis, « CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ou E-CIGARETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 2 mars 2015. URL : http://universalis-brebeuf.proxy.ccsr.qc.ca/encyclopedie/cigarette-electronique-e-cigarette/
  3. Bulletin général de thérapeutique, Volume 122, page 238, repéré à https://books.google.ca/books?id=j2o2AQAAMAAJ&pg=PA238&lpg=PA238&dq=effets+du+tabac+sur+le+d%C3%A9veloppement+des+bact%C3%A9ries&source=bl&ots=au1hS5PPgp&sig=z4wWZo97y_Bx-2El2y0UcJsGnrg&hl=en&sa=X&ei=y4b0VLqsJsGLNseog6gG&ved=0CDwQ6AEwBA#v=onepage&q=effets%20du%20tabac%20sur%20le%20d%C3%A9veloppement%20des%20bact%C3%A9ries&f=false

 

Projet 2:

Les effets de la température sur le développement des probiotiques

Le but de cette expérience est d'étudier les meilleures conditions ambiantes (température) qui favoriseraient la prolifération des probiotiques. Ainsi, il serait possible de déterminer si les probiotiques contenues dans les yogourts (basse température) facilitent réellement la digestion des aliments et l'absorption des nutriments, alors que la température de la flore intestinale est chaude.

Notre hypothèse est que les probiotiques sont vivants à basse température, mais que ce ne serait pas la condition idéale, car les réactions seraient ralenties à cause de la basse température. La température idéale serait à peu près équivalent à la température du corps, soit d'environ 37C.

Pour mener cette expérience, nous allons mettre les probiotiques sur des géloses à différentes températures afin de déterminer la température qui permettrait d'avoir la meilleure prolifération.

Matériel

A- Bifidobacterium (Bifidus)

1) bifidobacterium
C'est mon premier choix, car cette bactérie a des effets contre la constipation, elle rétablit l'équilibre de la flore intestinale après un traitement antibiotique et elle lutte contre les ballonnements et les maux de tête. En étudiant cette bactérie, nous pourrions utiliser les données obtenues pour créer notre brunch afin que l'effet des probiotiques soit maximal.
Par contre, nous ne savons pas où l'acheter.

2) Gélose TPY (Tryptone Phytone Yest extract)
La culture se ferait dans une gélose TPY (Tryptone Phytone Yest extract), car la bifiobacterium se développe bien dans ce milieu.

3) Congélateur, frigo, incubateur à 37 ᴼC, incubateur à 80 ᴼC.
Ceci serait utilisé pour modifier la température ambiante durant l'incubation afin d'étudier la prolifération de cette bactérie en fonction du temps.

4) Kit de coloration de Gram (brûleur à Bunsen; lame; colorant Crystal Violet (Primary Stain); solution d’Iode (Mordant); solution de décoloration (Decolorizer); solution contre-colorante de Safranine (Counter Stain);
La Bifidobacterium est une bactérie gram positive. La coloration de Gram permettra de déceler la Bifiobacterium des autres bactéries après l'incubation afin de faciliter son dénombrement.

5) Microscope (au besoin)

B- L. acidophilus CL1285MD, L. casei LBC80RMd, L. rhamnosus CLR2MD

1) 12,5 Milliard (capsules probiotiques) de BIO-K+ (Coût : 9,99$ -laboratoire à LAVAL)
Effets: Renforce l'immunité et rendent le corps moins disposé au développement des mauvaises bactéries.

2) Gélose MRS (Gélose de Man, Rogosa, Sharpe)
Usage: Culture et isolement des bactéries lactiques.
http://www.oxoid.com/pdf/fr/prodlist/produits-2012.pdf

3),4),5) IDEM au A.


Références

Blkar Diagnostics (2010). Géloses MRS. Repéré à http://www.biokar-diagnostics.com/solabia/produitsDiagnostic.nsf/0/92813E7B414F8DE7C12574B80027E8DC/$file/FT_BK089_BM089_v7.pdf

Wikipedia (2015). Lactobacillus acidophilus. Repéré à http://en.wikipedia.org/wiki/Lactobacillus_acidophilus

Wikipedia (2015). Bifidobacterium. Repéré à http://en.wikipedia.org/wiki/Bifidobacterium

 

Projet 3:

Les effets de la canneberge sur les infections urinaires.

Le but principal de l'expérience serait d'étudier l'efficacité de la canneberge comme traitement des infections urinaires en comparant son effet sur le développement de cellules bactériennes exposées à la canneberge au développement de cellules dans un environnement sans canneberge. Il serait aussi possible de découvrir les effets d'un pH acide sur les bactéries ainsi que d'explorer d'autres propriétés propres à la canneberge.

Notre hypothèse est que la canneberge favorisera la guérison du pathogène. Les composantes de ce fruit ont un effet antibactérien, en plus d'avoir la capacité d'empêcher les bactéries de l'infection de se fixer aux parois des voies urinaires, ce qui exclut leur possibilité de s'y développer.

Pour réaliser cette expérience, nous allons utiliser du jus de canneberge pur ou un extrait concentré de canneberge sur une gélose de cellules d'infection urinaire. Cette expérience devrait déterminer son degré d'efficacité.

Méthode à suivre

  1. Stériliser le milieu de travail avec de l’eau de Javel et allumer le bruleur Bunsen pour créer une enceinte stérile
  2. Préparer les différentes concentrations de crème contenant de la canneberge dans le milieu stérile. (3 concentrations différentes à déterminer comment)
  3. Identifier 20 géloses. 4X témoin positif (pommade acné) 4X témoin négatif (Base Glaxal sans canneberge) 4X crème canneberge maison (3 Différentes concentrations à déterminer comment les faire)
  4. Ensemmencer les géloses avec des bactéries Staphylococcus aureus à l’aide du manche de Koch. X20
  5. Étaler les différentes concentrations de crème sur les 4 géloses prévues.
  6. Laisser incuber pendant 3 jours (plus ou moins) à 36-37 C.
  7. Sortir les témoins positifs et négatifs et les géloses à concentration de canneberge différentes et comparer les résultat du développement des bactéries

Matériel

-      extrait concentré de canneberge ou canneberge deshydraté (capsules)

-      20 géloses TSA

-      Bouillon de culture de Staphylococcus aureus (cellules responsable d’infections et entre autre de l'acné)

-      1 contenant de Base Glaxal (base pour faire la crème utilisant propriétés canneberge)

-      pomade acné (retin-a micro  0,04% ou adasept-gel peroxyde de benzoyle 0,5%)

-      1 bruleur Bunsen

-      1 Manche de Koch

-      1 Microscope

-      3 paires de gants

-      20 lames

-      coloration gram +/- :

-      1 colorant Crystal Violet (Primary Stain)

-      1 solution d’Iode (Mordant)

-      1 solution de décoloration (Decolorizer - alcool)

-      1 solution contre-colorante de Safranine (Counter Stain)

 

Références

B. Arnal, L. Bureau, R. Ie Jeune. (Avril 2008). La canneberge d’Amérique, propriétés et indications. Phytothérapie. Volume 6, Numero 2, Page 129.

Luzzi R, Belcaro G, Hu S, Dugall M, Hosoi M, Ippolito E, Corsi M, Gizzi G, Morazzoni P, Riva A, Giacomelli L, Togni S. (Janvier 2015). Cranberry supplementation in the prevention of non-severe lower urinary tract infections: a pilot study. European Review for Medical and Pharmacological Sciences.

F. Bruyère. (Juillet 2006). Utilisation de la canneberge dans les infections urinaires récidivantes. Médecine et Maladies Infectieuses. Volume 36, Numero 7, Pages 358–363. 

Sobota, AE. (Mai 1984). Inhibition of bacterial adherence by cranberry juice: potential use for the treatment of urinary tract infections. The Journal of urology. Volume 131, Numero 5, Pages 1013—1016.

Désigns expérimentaux

Projet choisi

Titre

Les effets antibactériens de la canneberge concentrée et son effet sur l’acné

But

L'objectif est d'analyser si l'extrait de la canneberge peut être utilisé pour combattre des infections cutannées comme l’acné.

Hypothèse

Notre hypothèse est que la canneberge a un effet antibactérien contre la Straphylococcus aureus, responsable de l'acné. La canneberge est connu pour avoir un effet antibactérien. En effet, des études ont démontré que la canneberge rend la croissance de bactéries dans les voies urinaires impossible en empêchant l’adhérence des bactéries sur les tubules rénales. C’est en testant la canneberge sur la bactérie Escherichia coli (E. coli), responsable des infections urinaires, qui a été tuée  par la canneberge lors de la culture bactérienne, que l’effet antibactérien de la canneberge a pu être démontré. Nous trouvons que cette propriété de la canneberge est très intéressante et voulons tester son effet, mais cette fois-ci, sur une autre bactérie. Étant donné que nous avons le droit de travailler avec la Straphylococcus aureus en laboratoire et qu’elle est une des bactéries majeure qui est responsable de l’acné, nous allons travailler avec cette bactérie et observer l’effet de la canneberge sous forme de comprimés sur cette dernière et voir si une amélioration de l’acné pourrait survenir.

Matériel

−      concentré de canneberge (5 capsules - 100mg) apporté par prof

−      100 géloses TSA

−      TSB

−      (Bouillon de culture) de Staphylococcus aureus (cellules responsable d’infections et entre autre de l'acné) susp Aureus. ATCC 6538 Vitroids 200 CFU RQC13005-10EA Producteur: Sigma Coût: 81$

−      (Bouillon de culture) Escherichia coli (témoin) Escherichia coli ATCC® 11775 Vitroids 200 CFU Producteur: Sigma Coût: 81$

−      1 contenant de Base Glaxal (base pour faire la crème utilisant propriétés canneberge) apporté par Laura

−      1 pommade pour acné (retin-a micro  0,04% ou adasept-gel peroxyde de benzoyle 0,5%) apporté par Alexandra

−      1 bruleur Bunsen

−      1 Manche de Koch

−      3 paires de gants

−      15 éprouvettes

−      Erlenmeyer (pour préparer le bouillon de culture)

−      Alcool (pour milieu stérile lors de la préparation des bouillons)

−      Tube stérile

−      8 papiers filtres

−      Mortier

−      Pilon

−      Bécher de 250ml

Méthodologie du protocole de recherche

Prépration des géloses TSA et du bouillon de culture TSB

Afin de pouvoir observer l’effet du jus de canneberge sur l’adhérence et ses effets antibactériens, nous devons préparer les milieux dans lequel l’expérimentation va se dérouler. Dans ce cas-ci, nous allons mettre les bactéries dans un bouillon de culture TSB et observer la prolifération de bactéries dans des géloses TSA. C’est pour cela que nous allons commencer par préparer les géloses TSA et le bouillon de culture TSB.

Croissance des bactéries

Les bactéries que nous allons recevoir (Straphylococcus aureus et Escherichia coli) seront des souches pures en suspension. Alors, quand nous allons les recevoir, nous allons les piquer et les mettre dans un bouillon de culture pour chaque bactérie dans des éprouvettes stériles. Par la suite, nous allons les laisser pousser pendant 1 semaine pour les utiliser plus tard pour l’expérience.

Puisque des études ont déjà démontré que l’extrait de canneberge tuait les Escherichia coli, la E. coli est notre témoin positif. (regarder à quelle concentration ça le tue)

Notre expérience se fait donc avec la Straphylococcus aureus qui a poussé pendant 1 semaine dans le bouillon de culture TBS.

Capsule de canneberge: agent actif: fructose et des proanthocyanidines

Test antibactériens

Nous allons tester l’effet antibactérien sur la Straphylococcus aureus avec 1 capsule (de 100 microgramme) et ½ capsule (de 100 microgramme).

Pour cela, nous allons réduire les comprimés en poudre dans une zone stérile avec le brûleur Bensen.

Mettre un comprimé réduit en poudre dans un Erlenmeyer stérilisé avec l’alcool, autoclavé

Test avec la Straphylococcus aureus et le comprimé de canneberge

  1. Nous allons prélever la suspension bactérienne à temps 0 sur 3 gélose avec la méthode d’ensemencement par manche de Koch. À temps 0 signifie qu’il n’y a pas de comprimés de canneberge dans la suspension bactérienne. Ceci est notre témoin positif.
  2. Nous allons ajouter 1 capsule de canneberge en poudre dans l’éprouvette contenant la Straphylococcus aureus. Nous allons préleveler les bactéries selon la méthode par manche de Koch sur 3 géloses TSA après 2 minutes, 15 minutes et 30 minutes sur 3 géloses à chaque prélèvement.
  3. Nous allons garder le reste de la solution dans un frigo afin de faire un prélèvement 1 semaine plus tard sur 3 géloses à l’aide de la méthode du manche de Koch.
  4. Recommencer les étapes 2 à 4 avec la Straphylococcus aureus, mais avec ½ comprimé pour tester son effet à une différente concentration.

Test de la canneberge sur la E. coli.

  1. Nous allons prélever la suspension bactérienne à temps 0 sur 3 gélose avec la méthode d’ensemencement du manche de Koch. À temps 0 signifie qu’il n’y a pas de comprimé de canneberge dans la suspension bactérienne. Ceci est notre témoin positif.
  2. Nous allons ajouter 1 capsule de canneberge en poudre dans l’éprouvette contenant la Escherichia coli. Nous allons préleveler les bactéries selon la méthode du manche de Koch sur 3 géloses TSA après 2 minutes, 15 minutes et 30 minutes sur 3 géloses à chaque prélèvement.
  3. Nous allons garder le reste de la solution dans un frigo afin de faire un prélèvement 1 semaine plus tard sur 3 géloses à l’aide de la méthode du manche de Koch.
  4. Recommencer les étapes 2 à 4 avec la Escherichia coli, mais avec ½ comprimé.

Comparer les résultats

Comparer les résultats. Regarder à quelle concentration la canneberge est la plus efficace contre la Straphylococcus aureus. Choisir cette concentration pour préparer une pommade qui servira à voir si celle-ci aurait un effet inhibiteur sur l’acné. Mélanger la quantité de capsule trouvée avec la Base Glaxale. Pour faire la pommade il va falloir réduire, avec le mortier et le pilon, une capsule de concentré de canneberge en pourdre. Par la suite, il faudra ajouter la Base Glaxale à la poudre et bien mélanger les deux dans un bécher.

Tester la pommade sur la bactérie Escherichia coli

  1. Préparer des petits disques de papier filtre
  2. Plonger le disque dans la pommade
  3. Enlever l’excès de pommade
  4. Plonger dans le bouillon de culture (TSB)
  5. Tremper le disque dans le bouillon pendant environ 2 secondes
  6. Déposer sur une gélose
  7. Incuber durant une semaine
  8. Répéter 2 autres fois

Si quelque chose a proliféré, ça veut dire que la bactérie a adhéré

Tester la pommade sur la bactérie Staphylococcus aureus

Répéter les mêmes étapes que pour tester la pommade sur l’Escherichia Coli, mais avec la Staphylococcus Aureus.

 

Références

Bass-Ware, A, Weed, D, Johnson, T, & Spurlock, A 2014, 'Evaluation of the Effect Of Cranberry Juice on Symptoms Associated with a Urinary Tract Infection', Urologic Nursing, 34, 3, pp. 121-127, Academic Search Premier, EBSCOhost, viewed 15 February 2015.

Design expérimental

Tableau des mots clés

Rencontres

Voici les compte-rendus de nos rencontres afin d'avancer notre projet.

23 janvier 2015

Jour de la formation des équipes.

Nous n'avons pas encore discuté des projets. Nous avons plutôt focussé sur la préparation des projets en ouvrant un compte sur eduportfolio et en créant des comptes pour google doc.

28 janvier 2015

Nous avons décidé de nous voir à chaque mardi à l'heure du midi après le cours d'intégration pour distribuer les tâches et discuter du projet et des modifications à faire.

Nous nous sommes divisées les tâches ainsi: puisqu'il faut 3 idées de projet pour le 3 février, nous allons toutes chercher chacune de notre côté des idées que nous allons présenter à notre professeure.

3 février 2015

Nous avons eu la rencontre avec Mme El Imrani et nous en avons conclue que c'était le projet 3, celui d'Alexandra, qui était le plus réalisable et le plus intéressant. 

Nous allons créer un google doc pour remettre une liste de matériel et un design expérimental pour le 10 février.

10 février 2015

Nous avons eu notre première rencontre officielle avec la professeure. Elle nous a parlé des choses à modifier dans notre projet. Notre idée est maintenant beaucoup plus claire et détaillée.

Nous avions une bonne hypothèse, mais pas un bon design expérimental, ni un bonne méthode pour le protocole. Nous allons recommencer le tout pour le 17 février.

16 février 2015

Nous avons eu une rencontre sur l'heure du midi (entre les 3 coéquipières). Nous avons parlé de qu'elle méthode nous allons utiliser pour tester la pommade. Nous avons conclu d'utiliser la méthode qui utilise les géloses et non la densité oprtique.

Nous avons également commencé à faire le désign expérimental, car lors de la dernière rencontre avec la professeure, elle nous avait expliqué la bonne façon de procéder.

17 février 2015

Nous avons remis le document complet du projet choisi, incluant le design expériemental et la liste complète du matériel que nous allons utiliser lors de notre expérience.

Nous avons également eu un cours théorique sur la fermentation et une expérience de classe sur la production de fromage et la fermentation lactique.

Par la suite, elle nous a laissé du temps pour travailler sur notre projet de recherche et autres travaux à faire pour ce cours. Nous avons séparé avec plus de détails les tâches qui restaient à faire.

20 février 2015

Lors de notre cours d'aujourdhui, la professeure nous a redonné notre liste de matériel. Tout est bien, il n'y a rien a changer.

24 février 2015

Nos n'avons pas fais de rencontre aujourd'hui, puisque nous avons déjà divisé les tâches pour les travaux à faire et il n'y avait rien de nouveau à discuter. 

3 mars 2015

Nous n'avons pas eu de rencontre au sujet du projet d'intégration, car c'est la semaine de relâche.

10 mars 2015

Nous avons vérifié les matériaux nécessaires pour le laboratoire de la semaine 1 (semaine prochaine). Tout est beau. Il n'y a rien à ajouter.

17 mars 2015

Après notre premier expérience, nous avons conclu que tout se passait comme prévu. Il n'y a rien à ajouter, il ne suffit que de suivre le protocole que nous avons rédigé.

Aujourd'hui, nous avons préparé les géloses TSA nécessaires à notre laboratoire, les bouillons de cultures pour les bactéries et stérilisé tout le matériel nécessaire à notre projet.

24 mars 2015 (2e journée d'expérience)

Nous avons réalisé que nous étions en retard dans notre projet. C'est pourquoi nous avons changer notre échéancier. Il fallait mettre les bactéries dans le TSB la semaine passée, mais puisque nous avions stérilisé le matériel, nous n'avons pas pensé à y aller pendant la pause. C'est pourquoi, nous avons mis les bactéries dans les bouillons de culture et avons préparé le matériel (identifier les géloses) pour le prochain laboratoire.

Nouvel échéancier: ensemencement (31 mars 2015); observation (2 avril 2015); ensemencement 2 (7 avril 2015); observation 2 (9 avril 2015).

31 mars 2015 (3e journée d'expérience)

Nous avons ensemencé les géloses aujourd'hui. Tout s'est pas mal passé comme prévu. Alexandra s'est chargé d'ensemencer, Joo Hee de mesurer les masses des comprimés de canneberge et Laura du temps.

2 avril 2015 (observation)

Nous n'avons pas obtenus les résultats auquel nous nous attendions. Il y avait des bactéries qui ont proliféré même dans les géloses (E. coli) qui n'étaient pas supposé d'en avoir. Nous pensons que c'est peut-être la méthode qui n'a pas bien fonctionné ou que l'ingrédient actif n'était pas activé. Nous allons donc au prochain séance faire l'expérience qui n'était prévu que pour le meilleur résultat pour tous les temps et les bactéries.

Aujourd'hui, en plus d'observer, nous avons préparé le matériel pour le deuxième ensemencement (identifier les géloses, préparer les papiers filtres et les matériaux stériles).

7 avril 2015

Joo Hee et Alexandra ont ensemencé les géloses avec le papier filtre. Il y a eu beaucoup de complications telles les contaminations. Par contre, tout s'est relativement bien terminé.

9 avril 2015

Nous sommes allées observer les géloses et nous avons réalisé que les bactéries avaient quand même proliféré (E. coli et S. aureus). Nous pensons que l'ingrédient actif n'a pas été activé, car l'expérience n'a pas fonctionné avec la E. coli qui a été montré qu'il réagissait avec la canneberge.

10 avril 2015

Nous avons eu une rencontre aujourd'hui pour nous séparer les tâches pour l'affiche. Alexandra se charge des données, Joo Hee de l'intro et Laura de la conclusion.

14 avril 2015

Nous avons travaillé en classe sur le power point pour notre présentation orale. Nous avons presque terminé les diapositives. Nous avons aussi déjà acheté deux affiches blanches sur lequelles nous allons coller nos diapositives. Nous avons envoyé notre power point à madame El Imrani pour qu'elle nous dis ce qu'elle en pense. 

15-20 avril 2015

Pendant ces cinq jours, nous avons fait des modifications à nos diapositives pour l'oral. Nous avons pratiqué l'oral par skype pour s'assurer de rentrer dans les temps (10 minutes maximum). De plus, Alexandra a imprimé et collé les feuilles sur les affiches. 

20 avril 2015

Aujourd'hui, c'était notre oral. Nous sommes arrivées à l'avance pour mettre nos affiches sur la pancarte bleue fournie par Jacynthe. Nous étions bien préparée et avons fait notre oral devant madame El Imrani et Jacynthe Champagne. Nous avons respecté le temps et avons réussi à répondre aux questions. Nous sommes fières de notre présentation ainsi que de notre projet, même si les résultats que nous avons obtenus ne sont pas très concluant. 

Échéanciers

Échéancier pour le mois de Février

Échéancier pour le mois de Mars

Échéancier pour les mois d'avril et Mai

Ligne du temps

Bilans

Premier bilan de la session

Évaluations des membres de l'équipe

Évaluation 1 d'Alexandra

Evaluation Alexandra.doc

Première évaluation d'Alexandra faite par Laura

Évaluation 1 de Joo Hee

Evaluation Joo Hee.doc

Première évaluation de Joo Hee faite par Laura

Évaluation 1 de Joo Hee

JOO HEE Evaluation_des_membres_de_l.doc

Première évaluation de Joo Hee faite par Alexandra

Évaluation 1 de Laura

LAURA Evaluation_des_membres_de_l.doc

Première évaluation de Laura faite par Alexandra

Évaluation Alexandra Abbatt-Montpetit

évaluation alexandra abbatt_montpetit.docx

Première évaluation d'Alexandra faite par Joo Hee

Évaluation Laura Kienzle

évaluation laura kienzle.docx

Première évaluation de Laura faite par Joo Hee

Présentation oral du projet

Vous trouverez ici le power point de l'oral que nous avons présenté lors de la semaine des science

power_point_final_eduporfolio.pptx