Portfolio de Stéphanie Labrecque

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Stéphanie Labrecque

Qui suis-je? Difficile à dire. Je suis à la fois timide et extravertie, sérieuse et comique, calme et agitée, etc.  En fait, je suis une personne qui s'adapte aux différentes situations. N'est-ce pas là une bonne explication à mon cheminement vers l'enseignement en adaptation scolaire?

Je suis une fille passionnée de la vie. J’aime apprendre, découvrir et encore apprendre.

J’ai choisi l’enseignement parce que j’avais envie de changer le monde, mais j’ai appris avec le temps qu’on ne peut changer le monde en une vie. La seule option qui me restait était de faire une différence sur les gens qui m’entourent. L’enseignement est un excellent moyen pour réaliser ce désir.

Vous voulez apprendre à mieux me connaitre? Je vous invite donc à patauger dans mon portfolio qui contient un peu de mon univers...

Pour me contacter :

Un portfolio... pourquoi? Commenter cette section

Le portfolio électronique est une façon de se faire découvrir. À l’ère où nous sommes, l’informatique prend beaucoup de place. La compétence à utiliser les technologies de l’informatique faisant partie du programme du ministère, il est normal, voir obligatoire, de se mettre à jour et d’explorer ce monde électronique.

 

Le portfolio constitue donc une merveilleuse façon de vous faire découvrir ma compétence pour les technologies de l’informatique, mais il est surtout utile afin de faire connaître mon profil professionnel.

 

Je vous invite donc à plonger dans mon univers professionnel. Bonne visite !

Ma vision de l'enseignement Commenter cette section

Enseigner…

Lorsqu’on pense au mot « enseigner », il nous vient souvent à l’esprit « montrer quelque chose » ou « faire apprendre ». Pourtant, enseigner c’est beaucoup plus que transmettre des savoirs. Avant même d’être capable de faire apprendre, il faut connaître une multitude de choses. Par exemple, il est important de connaître la personne devant soi : quel est sont âge, à quel niveau académique est-il situé, quels sont ses intérêts, est-il disposé à apprendre ou y a-t-il des obstacles qui l’en empêche, etc. De plus, il faut aussi connaître ce qui sera enseigné et comment il le sera. Bref, l’enseignement c’est une gamme de concepts inter-reliés dont il faut prendre en compte pour pouvoir enseigner adéquatement.    

 

Apprendre…

D’un autre côté, l’apprentissage, selon moi, c’est d’abord le vouloir et le pouvoir de l’élève. Le vouloir, car sans motivation, il n’y a rien qui est appris. Ensuite, le pouvoir, car si l’apprenant n’a pas les capacités, les outils et l’aide nécessaire, il n’apprendra pas au meilleur de son potentiel.

 

Situation d’enseignement-apprentissage…

Finalement, dans l’enseignement-apprentissage, le professeur est un guide et l’élève est le maître de ses apprentissages. Si je place l’élève au cœur de ses apprentissages, c’est dans un premier temps parce que c’est la vision de la reforme scolaire, mais aussi et principalement parce que, selon moi, un élève choisit s’il veut apprendre ou non en premier lieu.

 

Le contexte scolaire idéal…

Le contexte idéal dans un cadre scolaire serait, selon moi, un lieu où la collaboration entre les divers intervenants est présente. Je crois fermement qu’il faut travailler en concertation avec les autres membres de l’établissement scolaire pour pouvoir offrir le meilleur soutien possible aux élèves.

 

De plus, j’ai appris que le parent est le meilleur  connaisseur de l’enfant. C’est pourquoi il prime de l’inclure dans la collaboration avec le milieu scolaire. La collaboration parent-école permettra de faire des liens entre l’école et la maison, car ce qui se passe à la maison à une influence sur l’école et vice-versa.

 

Finalement, la communauté est aussi d’une aide précieuse. La communauté, c’est le quartier de l’enfant, son médecin, les enseignants des cours particuliers, etc. C’est un milieu d’influence sur l’élève. Il est donc important de s’en soucier et de travailler en concertation avec les agents qui interviennent sur l’enfant, même en dehors de l’école. Tout cela pour maximiser le développement du plein potentiel de l’élève.

 

En bref, je dois dire que je crois beaucoup à la collaboration école-famille-communauté. C’est peut-être un idéal pas si facile à réaliser, mais je crois que si chaque agent reconnaît sa place et la place des autres agents, chacun y trouvera son compte. Après tout, n’avons-nous pas tous le même objectif, celui d’aider la réussite de l’élève ? Il ne faut jamais oublier pourquoi et pour qui nous travaillons.

Ma carte conceptuelle Commenter cette section

La carte conceptuelle sert à situer les connaissances acquises au cours de la formation universitaire tout en la liant à nos pratiques professionnelles et à notre bagage personnel. On utilise le schéma conceptuel afin de mettre une image sur les connaissances acquises et à les hiérarchiser. On dresse ainsi le portrait de ce qui est retenu lors de la formation par l’intermédiaire de réseaux. Ces derniers sont en fait un thème général sous lequel on retrouve différents concepts qui y sont reliés. Les idées mises sur papier deviennent donc des concepts qui ont retenu notre attention soit parce qu’ils nous ont été utiles (expérience), soit parce qu’ils captent notre intérêt.

mon schéma conceptuel Commenter ce document

carte conceptuelle.jpg

Le schéma présenté en annexe représente les concepts que j’ai principalement retenus tout au long de ma formation universitaire.

Ma ligne du temps Commenter cette section

C’est au primaire que j’ai découvert ma passion pour l’enseignement. Au secondaire par contre, j’ai délaissé cette orientation professionnelle. Je rêvais alors de me diriger vers un métier moins traditionnel : l’aérospatial. Au cégep, je me suis vite rendue à l’évidence, la physique, ce n’est pas pour moi! Après un an dans un programme de sciences de la nature, je me suis redirigée vers le programme de science humaine. Ce programme me convenait à merveille. Je me suis donc redirigée vers la profession enseignante. Là, une autre question se posait : enseigner quoi? Au primaire? Au secondaire? Et pourquoi pas en adaptation scolaire?

Ma petite soeur ayant le diagnostic de la dysphasie, je connaissais déjà un peu ce que la problématique des troubles d'apprentissages représentait. J'ai donc opté pour l'adaptation scolaire comme formation professionnelle. Au départ, je désirais me diriger au primaire, car le secondaire m'effrayait un peu (les élèves sont beaucoup plus grands que moi!). C'est à travers les stages en milieu scolaire, lors de ma première année d'étude à l'université, que je me suis rendue compte que mon intérêt était particulièrement dirigé vers les jeunes du secondaire.

Alors, voilà! Mon choix est maintenant fait et confirmé: j'exercerai la profession d'enseignante en adaptation scolaire au SECONDAIRE.

Mon autoportrait Commenter ce document

Stephanie_Labrecque-autoportrait.ppt

Ce document présente divers aspects de mon cheminement professionnel. Il traite de mon parcours d’apprenante,  les personnes et/ou événements qui ont marqué mon parcours,  l’explication de mon choix de carrière, mes apprentissages réalisés, mon idéal professionnel, etc.

Mon palmarès Commenter cette section

Tout au long de mon parcours d’apprenante et encore aujourd’hui, j’ai découvert diverses personnes, récits, recherches, matériaux, etc. Voici une liste, par catégories, de ceux qui m’inspirent le plus.

 

Œuvres

Les écrivains de la liberté, 2007 (film)

Coach Carter, 2005 (film)

Bouillon de poulet pour l’âme des professeurs, J. Canfield et M. V. Hansen  (livre)

 

Matériel didactique

Tic, Tac, Boom…

Les éditions de l’envolée

Dictionnaire Le grand Euréka !

 

Sites Internet

Centre collégial de développement du matériel didactique : http://www.ccdmd.qc.ca/

Site d’aide aux élèves : http://www.jereussis.com/

Site de l’association des troubles d’apprentissage : http://www.aqeta.qc.ca/

Site de l’association québécoise de la dysphasie : http://www.dysphasie.qc.ca

 

Les citations

  • « L’enseignement n’est pas une profession; c’est une passion. » source inconnue
  • « On peut payer des gens pour enseigner aux enfants, mais on ne peut pas les payer pour se soucier d’eux. » Marva Collins
  • « Une des beautés de l’enseignement, c’est qu’il n’y a aucune limite à ce que peut faire un enseignant, tout comme il est impossible de prédire ce que les élèves seront capables d’apprendre. » Herbert Kohl
  • « La marque d’un grand pédagogue est sa capacité de faire découvrir aux élèves de nouveaux territoires où lui-même n’est jamais allé. » Thomas Groome

Mes influences Commenter cette section

  • Mes parents qui m’ont appris à croire en mes rêves et à ne jamais abandonner peu importent les difficultés.
  • Mon professeur de 3e année au primaire qui m’a transmise sa passion pour l’enseignement.
  • Éliane, professeur de primaire en adaptation scolaire. Elle a si bien su guider ma petite sœur et mes parents. Elle a été un phare sur leur chemin. J’aimerais un jour avoir cette compréhension de ce que vivent l’élève en difficulté et ses parents.
  • Louise Archambault, professeur au secondaire en adaptation scolaire. Elle a été mon professeur-associée lors d’un stage. J’ai beaucoup appris de l’enseignement et sur moi-même avec elle. J’espère un jour avoir sa passion et son dynamisme pour l’enseignement.

 

Il y a tellement d’influences qui m’ont amené sur ce chemin. On dit souvent qu’on ne peut échapper à son destin. Dans mon cas, j’y crois fermement. J’ai tellement essayé de m’éloigner de ce chemin. Pourtant, tout ce que je faisais me ramenait toujours vers cette profession. L’enseignement m’était prédestiné dès le primaire et, au fond de moi, j’ai toujours su que je serais enseignante.  

 

*Voir aussi mon palmarès (œuvres et citations) qui fait ressortir quelques unes de mes meilleures influences.

Le regard des autres Commenter cette section

Voici quelques commentaires reçus lors de mon cheminement scolaire et dans la pratique de ma profession.

Professeur : … il faut que tu restes toi-même. Tu as la capacité d’attirer les élèves vers toi, de les mettre de ton bord. Tu as vraiment une sensibilité et une oreille attentive envers les jeunes…

Maitre-associé : …Manifeste un grand respect pour les élèves et le milieu de stage

Élève : …j’aime quand tu viens dans notre classe. Tu prends le temps de bien nous comprendre. Et en plus, on est capable d’avoir du fun, de rire un peu…

Mon C.V. Commenter cette section

À ce jour, j'ai obtenu un DES et un DEC en sciences humaines. Je termine présentement mon BACC en enseignement en adaptation scolaire. Au cours des dernières années, j'ai aussi acquis de l'expérience de travail par rapport à mon domaine d'étude. Je vous présente donc mon curriculum vitae qui fait le bilan de mon cheminement professionnel.

Mon c.v. Commenter ce document

cv.doc
cv.doc (29.2 ko)

Mes travaux Commenter cette section

Voici quelques-uns des travaux réalisés dans le cadre de ma formation.

Réflexion sur l'ADOQ Commenter ce document

Reflexion_ADOQ.doc

Voici ma réflexion concernant une conférence de l'association des orthopédagogues du Québec (ADOQ) reçue dans le cadre du cours PED4301 (Projet d'intégration en adaptation scolaire).

Reflexion_ADOQ.doc (26.1 ko)

Analyse de situation Commenter ce document

analyse de sit_gestion classe.doc

Voici une analyse de situation problématique concernant la discipline en classe.

Planification_fraction Commenter ce document

canevas_planification_fractions.doc

Voici une planification d'une situation-apprentissage dans le cadre d'un cours de mathématiques.

Planification_métier Commenter ce document

canevas_planification_metier.doc

Voici une planification d'une situation-apprentissage dans le cadre d'un cours de français.