Vitrine professionnelle de Tresa Murphy

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Tresa Murphy

Qui suis-je?

 Mes accomplissements : Finissante au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, volet secondaire, Université de Montréal, avril 2009

 Mineur en études arabes, Université de Montréal, avril 2004

 Ma fierté : mon petit garçon, Sami Gabriel, 4 ans

 Mes référents culturels : née en Ontario, je suis allée à l’école publique en français, ma langue seconde.  J’ai déménagé à Montréal en 2000 et j’y suis resté par amour pour la ville et son ouverture sur le monde, ainsi que par amour pour mon mari, un immigrant d’origine maghrébin. Les opportunités d’études enrichissantes à l’Université de Montréal m’ont aussi accrochée!

 Intérêts : l’apprentissage des langues, le contexte migratoire, l’école communautaire, le Renouveau pédagogique, l’adaptation scolaire et tout ce qui est en lien avec le domaine de l’Éducation!

 Passions : le voyage (Mexique, Polynésie française, Nouvelle-Zélande, Thaïlande, Laos, Maroc, Québec…)

 La famille (je suis l’aînée de cinq filles et j’aime bien jouer mon rôle de grande sœur!)

 La lecture (tout ce qui est informatif : articles de périodiques (National Geographic, The Walrus) journaux (le Monde diplomatique, The Guardian) et tout récits de voyages et d’aventures

 Le plein air (le camping dans les parcs de nature ontariennes, les randonnées pédestres, nager dans les lacs et rivières en Outaouais)

 Buts : Obtenir une M.A. en didactique du français langue seconde. En adoptant une approche écosystémique, j’analyserai les rôles des membres de l’équipe-école vis-à-vis de l’intégration linguistique, scolaire et sociale des élèves allophones nouvellement immigrés.

 M’engager professionnellement en adaptation scolaire comme orthopédagogue.  Je souhaite améliorer la relation école-famille et expérimenter de nouvelles approches en collaborant de près avec les enseignants titulaires en tant que consultante.

 Me dépasser!

 

 

Pour me contacter :

Mes valeurs professionnelles Commenter cette section

Je vous invite à me découvrir davantage à travers mes valeurs professionnelles. 

 

Ce sont des valeurs qui me définissent en tant que personne et en tant que professionnel de l’adaptation scolaire.  Ces valeurs témoignent aussi de mon vécu et de ma philosophie de vie.  Au quotidien, tant sur le plan personnel que professionnel les mots suivants me guident : amour, engagement, effort et respect. 

J’aime la différence!  En adaptation scolaire, ce que je respecte énormément c’est la volonté des enseignants de considérer comment l’environnement peut être adapté pour répondre aux besoins d’élèves ayant des défis particuliers.

 

J’aime les défis!  Je dis toujours que les élèves les plus forts apprennent par osmose.  Ce sont les élèves ayant des difficultés qui m’intéressent, car ce sont eux qui nous mettent à l’épreuve et nous forcent à nous dépasser, à sans cesse nous renouveler en tant que professionnels.

 

J’aime découvrir la vision de l’autre…  J’essaye le plus que possible de voir le monde à travers les yeux de l’autre et ces tentatives enrichissent ma conception du monde en me permettant de saisir la complexité du monde qui nous entoure.  Cela m’évite aussi d’entretenir des préjugés et de faire des jugements faciles…   

 

J’aime apprendre!  J’ai une curiosité profonde et une passion pour les apprentissages nouveaux que je souhaite transmettre à mes élèves.  Je considère l’apprentissage comme étant un des plaisirs simples de la vie quotidienne.

 

J’aime le travail en équipe.  J’estime qu’un des avantages d’œuvrer dans le domaine de l’adaptation scolaire c’est qu’on ne peut pas réussir seul à répondre aux besoins des élèves.  Nous avons l’occasion de nous enrichir mutuellement par les contacts avec la famille, l’équipe-école et les divers professionnels du système de santé et des services sociaux.

 

 

 

 

 

 

Mon atlas professionnel Commenter cette section

Voici une carte conceptuelle qui me définit en tant que professionnel de l'adaptation scolaire et en tant qu'auxiliaire de recherche.  Je vous invite également à consulter la section TRAVAUX pour une explication plus en profondeure de cette carte.  À travers la réalisation de cette carte, j'ai pu me définir davantage sur le plan professionnel.

Cadre de référence professionnel Commenter ce document

cmap Commenter ce document

Tresa Murphy, cadre de reference professionnel 1 - Qui suis-je comme professionnel de l'education.jpg

Voici ma première carte conceptuelle, au fur et à mesure de ma vie professionnelle, je souhaite élaboré tout un atlas!

Mon curriculum vitae Commenter cette section

Voici les faits saillants de mon CV professionnel.

FORMATION

 

2005    Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, volet secondaire

            Université de Montréal

            Date d’obtention prévue pour le diplôme : avril 2009

            Crédits obtenus : 90

 

2004    Mineure en études arabes

            Université de Montréal

            Diplôme obtenu : octobre 2004

 

STAGES DE FORMATION INITIALE

 

2007    Centre Dollard-Cormier

            Clientèle : élèves toxicomanes en réadaptation

            Disciplines enseignées : Français secondaire 2, 3 et 4

            Mathématiques secondaire 2 et 3

            Anglais secondaire 2 et 3

Description du stage : tâche 100% pour plus de 20 jours, enseignement à des groupes de 1 à 12 élèves

 

2006    École Vanguard interculturelle, pavillon Westmount

            Clientèle : élèves avec difficultés ou troubles d’apprentissage

            Disciplines enseignées : Mathématiques secondaire 4 et 5

            Français secondaire 4 et 5

            Univers social secondaire 4 et 5

Description du stage : tâche 100% pour plus de 20 jours, enseignement à un groupe de 12-15 élèves

 

2005    École Saint-Laurent, pavillon Émile Legault

            Description du stage : stage d’observation d’une durée de 2 semaines environ

 

           

2005    École Lajoie, Outremont

            Stage d’assistanat

Description du stage : assistance à l’enseignant titulaire et prise en charge partielle d’un groupe-classe de  2e année du 1e cycle au primaire

 

EXPÉRIENCE DE RECHERCHE

 

2006    Auxiliaire de recherche en didactique de français langue seconde

Projet : Analyse des services d’accueil et de francisation auprès des élèves allophones nouvellement arrivés au Québec

Z. De Koninck, Université Laval et F. Armand, Université de Montréal

Projet subventionné par : MELS-DSCC et MIC

Tâches : transcriptions, entrevues focus groupes, codage des données dans une base de données qualitatives, communication de l’état des travaux au DSCC, collaboration avec l’équipe de recherche à l’Université Laval, analyse préliminaire des données

 

OBJECTIFS

 

2011    Obtenir une maîtrise en didactique de français langue seconde

            Directrice de recherche : Françoise Armand, Université de Montréal

Projet de recherche : Analyse des représentations des rôles des enseignants en français langue seconde et des enseignants titulaires dans l’intégration linguistique, socio-scolaire et sociale des élèves allophones nouvellement arrivées au Québec

 

 

Le regard des autres Commenter cette section

 Voici un extrait de l’évaluation de mon superviseur de stage et de mon enseignant associé réalisé à la fin de mon deuxième stage.  Il s’agit des commentaires en lien avec l’acte d’enseigner :

 

Tresa varie ses approches pédagogiques afin de capter l'attention des élèves.

 

Elle prend le temps de préparer des modèles aux élèves afin de susciter leur participation.

 

Elle contextualise beaucoup en prenant le soin d'accorder de l'importance à l'utilité de la tâche.

Elle utilise toujours de bons déclencheurs dans le but de susciter la participation de chacun des élèves.

 

Les consignes sont claires.

 

Qui suis-je comme apprenant? Commenter cette section

Découvrez en plus de profondeur ma vision de moi-même en tant qu'apprenant...

Qui suis-je comme apprenant? Commenter ce document

Échantillon de mes travaux universitaires Commenter cette section

Dans cette section j'ai choisi d'inclure quelques exemplaires parmi les travaux effectués dans le cadre de mon baccalauréat en adaptation scolaire.

Le rapport de mon deuxième stage Commenter ce document

Rapport1.doc

Voici mon rapport de stage 2, un stage que j'ai effectué à l'école Interculturel Vanguard.  Ce rapport témoigne de ma capacité d'analyse réflexive.

Rapport1.doc (54.8 ko)

Une situation d'apprentissage évaluation en Univers social Commenter ce document

tresa Travail session gabarit.doc

Ce document est une SAÉ que j'ai réalisé dans le cadre d'un cours de didactique d'Univers social.  Il témoigne de ma capacité à concevoir des situations d'évaluation et d'apprentissage.

Demande de bourse pour mon projet de maîtrise Commenter ce document

Demande FQRSC Tresa.doc

Ce document est un extrait d'une demande de bourse que j'ai fait auprès des Fonds québécois pour la recherche.  Il témoigne de ma capacité à communiquer, de mes intérêts en recherche et de ma motivation de poursuivre aux études supérieures.

Réflexion sur l'ADOQ Commenter ce document

Reflexion sur la conference de l.doc

Ce document est le fruit d'une réflexion sur l'Association des orthopédagogues du Québec.

Mes coups de coeur en éducation Commenter cette section

Mes coups de cœur en éducation

 

Je vous invite à visiter les liens suivants ou à consulter les ouvrages suivants pour en savoir plus sur mes intérêts en éducation…

 

1. Le programme d’intégration linguistique, scolaire et sociale pour les élèves allophones au secondaire :

 

http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/programmeFormation/medias/5c-pfeq_intlingccolcocial.pdf

 

2. Le lien pour la revue du MELS : Vie pédagogique

 

http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/viepedagogique/149/index.asp

 

3. Le lien pour les actes des Entretiens Jacques Cartier, colloque auquel j’ai assisté en octobre 2008 sur la prise en compte de la diversité dans l’école québécoise :

 

http://www.chereum.umontreal.ca/activites_pdf/Programme%20préliminaire%20EJC_Diversité%20à%20l'école%20publique.pdf

 

4. Le site Internet du CEETUM (Centre d’études ethniques des universités montréalaises) : j’ai fait des contacts précieux dans ce centre de recherche en tant qu’auxiliaire et traductrice.  Les sujets explorés par les chercheurs m’interpellent beaucoup, car on y trouve un croisement entre l’éducation et la sociologie.

 

http://www.ceetum.umontreal.ca/

 

5. Ce numéro d’une revue des sciences de l’éducation est en lien direct avec mes intérêts de recherche :

 

REVUE DES SCIENCES DE LÉDUCATION

Volume XXXIV, n° 2, 2008

Numéro thématique

Écoles et familles de minorités ethnoculturelles

Corédactrices invitées : Fasal Kanouté et Michèle Vatz Laaroussi

6. Le lien pour le site Internet de la Direction des services aux communautés culturels du MELS : à travers ma participation dans un projet de recherche financé par le DSCC, j’ai pu participé à quelques reprises à une table de concertation sur les élèves en situation de grand retard scolaire et j’ai eu l’occasion de communiqué l’état des travaux de notre équipe de recherche.

 

http://www.mels.gouv.qc.ca/dscc/

 

7. Pour de l’information sur la technologie et l’éducation au Québec, le site du RÉCIT est incontournable :

 

http://www.recit.qc.ca/

 

8.  Pour des commentaires éclairés et des débats  autour de l’actualité en éducation :

 

http://www.siteraeq.org/

 

9. La Politique de l’adaptation scolaire : une école adaptée à tous ses élèves.

 

http://www.mels.gouv.qc.ca/DGFJ/das/orientations/pdf/politi00.pdf

 

10. La pédagogie de l’inclusion scolaire, Rousseau, Nadine et Bélanger, Stéphanie, Presses de l’Université du Québec.

 

Il s’agit d’un ouvrage collectif fort intéressant pour tous ceux qui s’intéressent à l’inclusion des élèves HDAA.

 

 

 

Ma chronologie Commenter cette section

Voici quelques dates et événements marquants pour moi.

Le passé…

 

            2 septembre 1979

Ma naissance à Pembroke, Ontario.  Je suis l’aînée de cinq filles.

 

            septembre 1984

 

Mon entrée à l’école et mes premiers apprentissages de la langue française.

            19 novembre 1985

La naissance de ma sœur, Margaret, qui fut plus tard diagnostiquée autiste. Premier contact avec une personne exceptionnelle.  J’ai appris à vivre avec la différence au quotidien à travers la connaissance de ma sœur.  J’ai aussi pris conscience du regard des autres…

            Septembre 1993

Mon entrée à l’école secondaire Jeanne-Lajoie, une école francophone d’une centaine d’élèves située dans le même immeuble qu’une école secondaire anglophone.  Découverte du concept de minorité, d’assimilation et à l’importance de la survivance de la langue française au Canada.

            Juin 1998

Finissante de l’école secondaire.  J’obtiens mon diplôme pré universitaire, ainsi que des prix pour des notes distinguées en français, en anglais et en sciences.

            Automne 1998

Je décide de retarder mon entrée à l’Université pour aller découvrir le monde et moi-même.

            Octobre 1998- Mars 1999

Je passe plus de six mois à l’étranger en Polynésie française et à la Nouvelle-Zélande.  C’est ma première aventure à l’outremer armée d’un sac à dos, de ma curiosité et d’un billet d’avion aller-retour, une tente et un peu d’argent de poche.  Je jouis pleinement de mon autonomie en tant que jeune adulte.  Je rencontre des voyageurs de plusieurs pays.  Je travaille sur des fermes biologiques à travers l’organisme WWOOF (Willing Workers On Organic Farms).  J’ai la piqûre du voyage!

            Octobre 1999-Mars 2000

Cette fois-ci je découvre l’Asie du Sud-est en passant plusieurs mois en Thaïlande et quelques semaines au Laos.  J’ai l’opportunité de travailler comme enseignante d’anglais langue seconde en maternelle dans une école privée catholique.  Je décide de retourner au Canada pour poursuivre mes études à l’Université avant de m’embarquer dans d’autres aventures, malgré le fait que j’adore voyager.

            Octobre 2000

Je décide de déménager à Montréal pour étudier en français.

            Août 2001

Je me marie au Maroc avec mon fiancé, Nouaman Khallou, un étudiant étranger que j’ai rencontré à Montréal.

            Septembre 2003

Je m’inscris à l’Université de Montréal pour un mineur en études arabes.  Je souhaite connaître plus sur la langue, la culture et la religion de mon mari.  Le contexte migratoire m’interpelle de plus en plus à travers les rencontres avec la communauté maghrébine montréalaise.  La pluralité de Montréal m’impressionne beaucoup, venant d’une petite ville ontarienne, il me semble qu’ici il s’agit d’un réel carrefour international.

 

Le présent…

 

            Septembre 2004

Notre fils Sami Gabriel est né.  Je suis une mère; j’apprends à concilier famille, études et emploi.

            Septembre 2005 à présent

Je m’inscris au baccalauréat en adaptation scolaire.  Je suis attirée par l’idée d’enseigner à des élèves qui éprouvent des difficultés d’adaptation, d’apprentissage et/ou vivent des situations de handicap.  Je me rappelle des premières années d’école de ma sœur autiste, elle-même intégrée dans une école publique en Ontario.

            Décembre 2006 à présent

Je me joins à une équipe de recherche en didactique du français langue seconde.  Je participe depuis cette date en tant qu’auxiliaire de recherche à un projet de recherche financé par la Direction des services aux communautés culturelles du MELS.  Le projet vise établir un portrait des services d’accueil et de francisation mis en place dans les écoles québécoises.  Je développe mon intérêt pour la clientèle d’élèves allophones nouvellement arrivés.  Ma participation à ce projet de recherche me pousse à réfléchir sur le concept de l’intégration.

 

À venir…

            Automne 2009

 

Je vais commencer ma maîtrise à l’Université de Montréal en didactique des langues secondes afin d’approfondir mes connaissances sur le concept d’intégration linguistique, scolaire et sociale d’élèves allophones immigrants.

 

Je souhaite m’intégrer professionnellement en adaptation scolaire en travaillant comme orthopédagogue, préférablement dans un modèle de service de consultation à l’enseignant titulaire ou en dénombrement flottant.

 

 

Mes pôles d'attraction Commenter cette section

Voici une liste des personnes qui m'influencent, qui m'attirent et qui ont contribuées à ma formation personnelle ou professionnelle.

Ma mère, Susan Dagenais : sa passion pour l’enseignement, sa créativité son amour et son énergie

 

Mon père, Marty Murphy : son tempérament agréable, son sens de diplomatie et il m’a appris à vendre mes idées, à argumenter pour convaincre

 

Mes sœurs (Laura, Margaret, Stephanie et Julia) : pour notre amitié et le sens de responsabilité que je ressens envers elles

 

Mon mari, Nouaman Khallou : pour son amour et sa joie de vivre

 

Mon fils, Sami Gabriel : pour son sourire et son énergie et aussi pour me remettre les pieds sur tête et me forcer à me questionner sur moi-même et mes rôles (femme, mère, étudiante, employée) en comment concilier le tout en un!

 

Mes amis du baccalauréat (vous vous connaissez!)  Pour toutes les conversations engagées, les rêves, les questions, les débats, les confidences…  Nous avons fait du chemin ensemble et nous avons maintenant hâte de nous réaliser en tant que finissants.  L’année 2009 sera pleine de nouveaux défis à relever pour nous tous!

 

Mes professeurs à l’Université :

En particulier, je suis reconnaissante envers Françoise Armand, professeur en didactique du français langue seconde, pour m’avoir accueillit au sein de son équipe et pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir le monde de la recherche.

 

Pourquoi cet outil? Commenter cette section

En quelques mots, je décris ma conception du portfolio électronique dans cette section.

Qu’est-ce que le e-portfolio?

 

C’est un moyen de s’afficher ses couleurs en tant que professionnel en se servant des technologies de l’information et de la communication.  C’est plus varié, dynamique et interactif qu’un simple CV.

 

À quoi sert le portfolio électronique?

 

À mon avis, il s’agit d’un outil qui me permet de rendre accessible à mes collègues et mes employeurs des informations pertinentes sur moi-même en tant que professionnelle en sciences de l’éducation. 

 

Il peut aussi s’agir d’un moteur ou catalyste pour mes réflexions autour de mon identité professionnelle.