Portfolio de Frédéric Plamondon

Qui suis-je? Commenter cette section

Pour être sincère et vous en conviendrez, il est difficile de se décrire soi-même. Ce fait est particulier puisque nous sommes supposés être les mieux placés pour accomplir cette tâche.

 

Ce que je peux dire c'est que j'ai appris beaucoup sur moi avec les années sans prétendre me connaitre à la perfection car il m'en reste beaucoup à comprendre. L'être humain est si complexe que nous n'avons pas assez d'une vie pour apprendre à nous connaître. De plus, nous sommes en perpétuel évolution de par les apprentissages constants que la vie nous apporte.

 

Je considérais important d'intégrer ma philosophie de vie à la présente description de ma personne puisque c'est ce qui mène mes actions et mes pensées.

 

Voici ma philosophie de vie:

 

Les erreurs que j'ai commises ne sont pas regrettables en soi puisqu'elles m'ont apprises à devenir une personne meilleure. Les succès que j'ai vécus sont une source d'inspiration et de motivation vers l'atteinte de mes ambitions.

 

Selon moi, si l'on essaie rien on obtient rien et c'est pourquoi je préfère vivre ma vie à fond que d'avoir des regrets plus tard. L'important est d'assumer nos actes, ce que nous sommes en tant que personne, de toujours essayer de s'améliorer et de tirer profit de ce que la vie nous offre. 

 

Ma plus grande vertue est tirée de l'anglicisme ``Sky is the limit``. Selon moi, tout est accomplissable si on le désire vraiment et ardemment. L'optimisme, la persévérance et le positivisme font partie intégrante de ma vie et j'utilise tout ce qui est en mon pouvoir pour arriver à mes fins.

 

J'ai pour façon de voir les choses que rien arrive pour rien et que même dans la peine et la douleur se cache espoir et bonheur.

 

Chaque réveil est une nouvelle opportunité pour nous d'apprendre à ce connaître et à forger notre identité. Chaque réveil est une opportunité de profiter de la chance que nous avons d'être en santé et d'avoir des personnes qui nous aiment.

 

Selon certains, j'adore rire et faire rire. Le sourire est un cadeau du ciel et représente la joie de vivre pour moi. Malgré tout, je suis une personne réfléchie et j'ai tendance à dissimuler ce que je suis vraiment sous mon apparence de farceur.

 

Finalement, j'ai fait deux années de baccalauréat en psychologie et je fais maintenant partie de la première cohorte d'ergothérapie de l'Université du Québec à Trois-Rivières et j'en suis fier. C'est un bel accomplissement en soi et ce n'est qu'un début pour nous tous.

 

Je ne crains pas le futur, je vis le présent et j'apprends du passé.

 

L'ergothérapie c'est...? Commenter cette section

 

Dans la vision d’un ergothérapeute, l’occupation fait référence à tout ce que font les gens dans leur vie quotidienne. De ce point de vue, l’occupation est donc omniprésente dans nos vies. Certes, cette affirmation semble anodine et évidente en soi. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui prend le temps de s’attarder à cette réalité. Prendre conscience de ce que nous faisons et de ce qui est important pour nous, s’arrêter un instant afin de contempler nos agir, nous offre une opportunité d’avoir un regard nouveau sur notre personnalité, sur ce que nous sommes et ce qui nous entoure. De plus, il est pertinent de prendre en considération que la capacité que nous avons à s’engager dans des occupations de la vie de tous les jours est en lien direct avec notre santé et notre bien-être. C’est dans cet optique que se dirigent les fondements généraux de l’ergothérapie.

 

Définition très générale de l’ergothérapie selon moi (mots clés):

L'ergothérapie est multifonctionnelle, s'applique à plusieurs situations, dans des milieux divers et auprès d'un large éventail de clients.

 

Explications des termes de la définition précédente :

Multifonctionnelle et s’applique à plusieurs situations (À quoi sert elle? Pourquoi la pratiquons-nous? Quelles sont les tâches générales reliées au travail d’ergothérapeute? Quand avons-nous recours à l’ergothérapie?): L'ergothérapie vise l'optimisation, la promotion, la maximisation, la conservation ou la restauration des facultés/capacités affective, cognitive ou physique d'une personne afin qu'elle puisse accomplir les activités significatives pour elle et ce, en utilisant l'occupation pour y parvenir. En effet, en favorisant l’engagement dans des occupations significatives et productives qui permettent la participation à la vie quotidienne, l’ergothérapie aide au développement des individus, à l’expression de leur identité et au maintien/amélioration de leur santé et de leur bien-être. Cette profession s'intéresse également au développement de l'autonomie dans toutes ses formes, permet de compenser certaines pertes au niveau de la personne, de rendre certains endroits plus sécuritaires et donne un sentiment de contrôle aux personnes qui en ressentent la nécessité. Les interventions sont centrées sur le client, tiennent compte de l’environnement, sont centrées sur les occupations, fondées sur des données probantes et le processus ergothérapique est dynamique (ajustements possibles tout au long de la démarche). Il est préférable, afin d’éviter de s’écarter des limites de la profession, en ce qui a trait aux fonctions de l’ergothérapeute et des fins ergothérapiques, de se référer à ce que l’association canadienne des ergothérapeutes mentionne à ces sujets. En général et toujours dans les limites de la profession, l’ergothérapeute doit assumer des tâches impliquant l’évaluation du client, de la planification, de la mise en œuvre, de la surveillance et la réévaluation du client, en fonction de sa participation occupationnelle à ses soins personnels, son travail, ses études, ses activités de bénévolat et ses loisirs. Les ergothérapeutes mettent à contribution des compétences en habilitation comme l’adaptation, la représentation, l’encadrement, la collaboration, la consultation, la coordination, la conception/construction et l’éducation, et ils sont spécialisés dans la facilitation et l’habilitation de l’occupation.

 

Les ergothérapeutes assument différents rôles, notamment en donnant leur avis, en évaluant les risques pour la santé en milieu de travail et au domicile, en favorisant la conduite automobile en toute sécurité chez les conducteurs âgés ou en concevant des programmes en vue de promouvoir la santé mentale des jeunes. Les ergothérapeutes occupent également des fonctions comme celles de gestionnaires, chercheurs, concepteurs de programmes, éducateurs et praticiens érudits tout en assurant la prestation de services professionnels directs. Bref, en considérant l’étendue des tâches possibles à effectuer, l’ergothérapie, selon moi, offre des possibilités de travail très diversifiées tout en conservant les principes fondamentaux de la profession.


Large éventail de clients et milieux divers (À qui s’adresse l’intervention ergothérapique et dans quel milieu est-elle pratiquée?): Dès notre naissance, nous sommes tous déjà des êtres uniques et distincts génétiquement du moins. En plus de cette unicité dont nous héritons à notre venue au monde, notre parcours de vie, notre cheminement, exclusif à nous-mêmes, nous différencie les uns des autres tant au plan cognitif, affectif que physique. Ces constatations ont des répercussions importantes au niveau de l’intervention ergothérapique. En effet, si nous transposons ces faits aux clients nécessitant une aide en ergothérapie, ils sont tous différents tant au niveau de leur personne, de leurs besoins, de leurs atteintes que de leurs objectifs. Cela exige donc de l’ergothérapeute de faire preuve de beaucoup d'imagination dans ses démarches d’autant plus qu’elles doivent être centrées sur le client. Il est primordiale d'avoir conscience que nous ne choisissons pas nécessairement toujours le type de client, d'atteinte ou de milieu avec lesquels nous allons travailler et c'est pourquoi les termes flexibilité, adaptabilité, expertise et conscientisation font partie intégrante de la personnalité d’un bon représentant de cette profession. Selon moi, l’ergothérapie s’adresse à toute personne ayant une atteinte quelconque nuisant au développement de son plein potentiel, l’empêchant de faire ses activités significatives. Certains ergothérapeutes travaillent, entre autres, auprès de clients de groupes d’âges spécifiques ou ayant des handicaps particuliers comme l’arthrite, les troubles du développement de la coordination, les troubles de santé mentale ou les lésions de la moelle épinière. Bien entendu, l’éventail de la clientèle ayant accès au soin d’ergothérapie ne s’arrête pas là et peut englober davantage de troubles ou d’atteintes et ce, peu importe l’âge, le sexe, l’ethnie que l’endroit habité. De plus, les services ergothérapiques peuvent aider les individus, les familles, les groupes, les collectivités, les organismes ou les populations à choisir et à participer à des occupations de la vie.

En ce qui a trait à la réalité des milieux et des conditions de travail dans lesquelles l’ergothérapeute doit évoluer, elle est parfois difficile à accepter dû entre autres à l’insalubrité, à la maltraitance, aux problèmes conjugaux et à la pauvreté qui font partie courante de la vie de nos clients. Il est également nécessaire d’être capable de se détacher de ses propres problèmes lors du travail et vice-versa. Finalement, selon l’association canadienne des ergothérapeutes, les ergothérapeutes sont généralement employés dans des organismes communautaires, des organismes de santé comme les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée, les centres de réadaptation et les cliniques, de même que dans les écoles, les organismes sociaux et les industries.  Bon nombre d’ergothérapeutes sont également travailleurs autonomes. Fait important à considérer, la conciliation privée/publique est possible lors de la pratique ergothérapique. Comme dans la sous-section précédente, il est possible de constater qu’il y a plusieurs possibilités de travail. Cependant, dans la présente section, c’est au niveau des clientèles auprès desquelles il nous est possible d’évoluer en tant qu’ergothérapeute ainsi que des milieux avec lesquels l’ergothérapeute peut composer que les possibilités de travail se multiplient. De ce fait, et pour répondre du même coup à la question ``pourquoi est-ce que j’ai choisi cette profession? ``, je crois que les termes variété, opportunités diversifiées et approche centrée sur la relation d’aide et sur le client, sont les mots que j’utiliserais.

Les rôles de l'ergothérapeute vue sous sept compétences professionnelles Commenter cette section

Tout comme dans la section précédente, cette section permet d'apprendre sur le métier d'ergothérapeute mais pour ce faire, nous décortiquerons les différentes compétences qu'un ergothérapeute doit développer tout au long de sa carrière. En accomplissant cette tâche, il sera possible de différencier cette profession des autres professions et ce, en terme de rôles et de compétences à acquérir. De plus, puisqu'il s'agit de mon portfolio personnel, je focaliserai sur mes forces et mes faiblesses au terme de cette première année scolaire par rapport aux différentes compétences professionnelles acquises ainsi que sur les stratégies auxquelles j'aurai recours dans les années à venir afin de régler mes lacunes.

 

Profil de la pratique de l'ergothérapie au Canada [2007]:

http://www.caot.ca/pdfs/otprofilefr.pdf

 

Certains renseignements auxquels je fais référence dans les prochaines sections et sous-sections ont été extraits de ce précieux document.

Expert en habilitation de l'occupation Commenter cette sous-section

 L'objectif principal de l'ergothérapeute est, selon moi, de favoriser l'engagement dans des occupations significatives et productives qui permettent la participation à la vie quotidienne. De ce fait, l'ergothérapeute aide au développement des individus, à l'expression de leur identité et au maintien/amélioration de leur santé et de leur bien-être. Il m'apparaît donc que c'est dans cet optique et pour cette raison que l'association canadienne des ergothérapeutes définit le rôle d'expert en habilitation de l'occupation comme étant le rôle pivot, de même que la compétence et l'expertise clé d'un praticien en ergothérapie. De plus, ce rôle met à contribution les compétences associées aux six autres rôles de l'ergothérapeute ce qui détermine sa centralité. C'est grâce à la maîtrise de ce rôle que l'ergothérapeute pourra, entre autres, faire une utilisation compétente et sélective de l'occupation et des interventions en vue de faciliter l'occupation au bénéficiaire des soins. Principalement, ce rôle aura pour conséquence de permettre à l'ergothérapeute de travailler efficacement à titre d'expert centré sur le client en utilisant ses connaissances sur l'occupation, le rendement occupationnel, la participation occupationnelle et autres processus.

Expert en habilitation de l'occupation Commenter ce document

expert en habilitation de l'occupation.doc

Preuve, forces, faiblesses et stratégies

Communicateur Commenter cette sous-section

 Selon moi, l'art de communiquer est inné. Cela est observable chez les nouveaux nés qui, par leurs pleurs, leurs gestuelles, nous démontre leurs émotions et leurs besoins sans toutefois utiliser les mêmes procédés que nous. C'est donc une preuve que l'être humain est capable de comprendre son prochain en s'adaptant aux différents modes de communication utilisés ainsi qu'aux différences d'ordres physiques pour nommer que celles-ci. Ce fait est extrêmement important dans la pratique ergothérapique puisque chaque client, intervenant ou collègue de travail est unique en soi, dans sa façon de communiquer ou de percevoir les choses. Cet art peut sembler anodin mais il englobe plusieurs modes de communication aussi complexes les uns que les autres. C'est pourquoi l'ergothérapeute doit faire preuve de beaucoup d'expertise dans la maîtrise de ce dernier afin de bien se faire comprendre ou de bien comprendre ce qu'exprime l'interlocuteur. Or, les termes efficacité, adaptabilité, écoute active, simplicité, compréhension, patience, sensibilisation et ouverture d'esprit font partie des quelques habiletés qu'un ergothérapeute doit posséder dans son rôle de communicateur. Finalement, l'ergothérapeute est appelé à travailler auprès de diverses clientèles (enfant, adulte...) et dans des milieux variables (défavorisés...) ce qui nécessite une accommodation constante de sa façon d'échanger avec les autres. En résumé, l'important en terme de communication dans la relation thérapeute-client est d'établir un dialogue efficace et de se montrer sensible aux exigences, aux besoins du client et ce, dans la perspective où l'approche ergothérapique doit être centrée sur le client.

Communicateur Commenter ce document

communicateur.doc

Preuve, forces, faiblesses et stratégies

communicateur.doc (25.6 ko)

Collaborateur Commenter cette sous-section

 Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences. [Françoise Dolto]

Selon moi, dans le domaine de la santé, collaborer signifie essentiellement de partager son expertise dans le but d'optimiser les résultats attendus, de résoudre les conflits, d'élargir ses connaissances, d'éclairer les meilleures solutions possibles et d'aider son prochain. L'expression plusieurs têtes valent mieux qu'une prend tout son sens dans un domaine comme l'ergothérapie où l'imagination et la créativité font partie courante et où les situations rencontrées peuvent être d'une diversité incroyable. De plus, collaborer est également synonyme de prise de décision partagée dans un contexte où le client est perçu comme un membre actif dans sa propre réadaptation et où le thérapeute centre ses interventions sur le client et ses objectifs personnels. Finalement, l'ergothérapie est un processus fondé sur la collaboration dans lequel tous et chacun doivent faire leur part afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Cela implique entre autres de respecter les limites et les différences chez les autres afin que l'aide fournie soit centrée sur les valeurs, les buts et les objectifs du client.

Collaborateur Commenter ce document

collaborateur.doc

Preuve, forces, faiblesses et stratégies

collaborateur.doc (26.1 ko)

Praticien érudit Commenter cette sous-section

Les termes évolution et apprentissage continu se prêtent bien au rôle de praticien érudit qu’un ergothérapeute doit développer. En effet, puisque nous sommes en constant apprentissage avec la vie et que cela se reflète dans tous les aspects qu’elle englobe, surtout en ce qui à trait à notre travail et nos études, il est de notre devoir de se tenir au fait des nouvelles découvertes et de savoir vers où on se dirige afin de progresser, d’évoluer. Dans le cas présent, l’ergothérapie est une profession qui est en émergence au Québec et pour laquelle une multitude de découvertes se font valoir à chaque année. Cela s’explique entre autres par le fait que l’imagination et la créativité sont des termes centraux dans ce domaine et donc cela laisse place à une recrudescence rapide des idées nouvelles. C’est pourquoi, un ergothérapeute se doit de maintenir et de rehausser ses compétences personnelles par l’apprentissage continu et la consultation de données probantes. Cela aura pour effet une amélioration de la pratique ergothérapique et un approfondissement de l’expertise individuelle puisque nous ne sommes jamais trop bons et qu’il y a toujours place à l’amélioration dans quoi que ce soit. Ces effets positifs auront également des répercussions bénéfiques sur les clients puisqu’ils pourront profiter de services de qualités accrues et du même coup, retirer des apprentissages des démarches qu’ils entreprennent. Dans un sens large, les nouveaux apprentissages que nous faisons sont bénéfiques pour nous et aussi pour l’ensemble des personnes que nous côtoyons, dans l’optique où nous les partageons avec autrui. Finalement, en ergothérapie, plus nous nous tenons à l’affût des nouveautés, plus nous apprenons, plus nous devenons expert, plus nous développons notre sens critique d’analyse et plus nous faisons profiter les autres de nos savoirs.

Praticien érudit Commenter ce document

Praticien erudit.doc

Preuve, forces, faiblesses et stratégies

Professionnel Commenter cette sous-section

Selon le multi dictionnaire de la langue française, le terme professionnel se prête à toute personne exerçant une activité dans le but d’en tirer une rémunération. Or, selon moi, c’est une définition bien large du terme et qui ne tient pas compte des éléments les plus importants. En effet, un professionnel se doit aussi d’être compétent dans ce qu’il entreprend et cela se dégage par des attitudes d’honnêteté, d’intégrité, d’engagement, de respect mais surtout par une pratique respectueuse de l’éthique. Les ergothérapeutes font partie d’un ordre professionnel et se doivent de respecter un code de déontologie dans leurs démarches. Ainsi, l’ergothérapeute s’engage à prodiguer des soins de qualités, à adopter des comportements appropriés, à appuyer la profession d’ergothérapeute et à se montrer sensible à la diversité. Tout cela se fait bien sûr dans le respect des limites de la profession et sans oublier le secret professionnel auquel l’ergothérapeute a prêté serment.

Professionnel Commenter ce document

Professionnel.doc

Preuve, forces, faiblesses et stratégies

Professionnel.doc (24.6 ko)

Gestionnaire de la pratique Commenter cette sous-section

À venir ultérieurement!

Agent de changement Commenter cette sous-section

Patience, Patience! Cette sous-section sera disponible sous peu :)

Mes quatres preuves à la suite de ma deuxième année d'étude Commenter cette section

Le document qui suit contient quatres preuves portant sur :

1- Situation d'amputation

2- Les blessés médullaires

3- Les troubles affectifs bipolaires

4- Les troubles de la personnalité

 

Preuves de deuxième année Commenter ce document

portfolio.doc
portfolio.doc (32.8 ko)

Au terme de ma troisième année d'étude Commenter cette section

Conception de l'ergothérapie

Mise en contexte

7 preuves

Conception de l'ergothérapie Commenter ce document

Conception ergothérapie.doc

Vous référez à ma conception de l'ergothérapie de ma première année au besoin.

Mise en contexte Commenter ce document

mise en contexte.doc

Présentation de la cliente dont il sera sujet lors de mes sept preuves.

Expert en habilitation de l'occupation Commenter ce document

Communicateur Commenter ce document

Communicateur.doc
Communicateur.doc (27.6 ko)

Collaborateur Commenter ce document

Collaborateur.doc
Collaborateur.doc (28.7 ko)

Gestionnaire de la pratique Commenter ce document

Agent de changement Commenter ce document

Praticien érudit Commenter ce document

Professionnel Commenter ce document

Professionnel.doc
Professionnel.doc (27.6 ko)