Portfolio de Maxime Allaire-Simard

Biographie

Image représentant Maxime Allaire-Simard

Bonjour et bienvenue dans mon portfolio électronique!

Je me nomme Maxime Allaire-Simard et je suis étudiante au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire. Voici donc un résumé de qui  je suis;

Je suis bien sûr passionnée par les enfants. Qui ne l’est pas dans notre programme?

Toutefois, savoir qu’ils seront la génération future est quelque chose qui me fascine tout particulièrement. C’est pourquoi je me suis inscrite dans ce programme, afin de leur inculquer quelques valeurs et attitudes primordiales à avoir dans la vie; le respect, les connaissances générales et l’humour!

Le choix de devenir enseignante est attribué en grande partie à ma sœur qui est présentement en 3e année. J’ai vu les devoirs et l’ambiance qui régnait à son école et cela m’a attirée. De plus,  je travaille depuis maintenant 5 ans dans le domaine du sauvetage et de la natation. Je ne fais que côtoyer des enfants et j’ai déjà acquis de l’expérience dans l’enseignement notamment au niveau des cours de natation.

Finalement, une de mes grandes passions est la lecture. C’est pourquoi je vais privilégier les périodes de lecture et m’efforcer de trouver des livres qui les motiveront  à lire puisque lire développe l’imagination et enrichit le vocabulaire.

Pour me contacter :

*Ma vision de l'enseignement*

 

Je me suis inscrite dans ce programme avec l’intention de devenir un certain type d’enseignante. Au primaire, lorsque j’étais en 3e année, j’ai eu une enseignante qui était extrêmement autoritaire. Elle martelait les pupitres avec une règle tout comme le faisaient les sœurs au couvent de ma grand-mère. Toutefois, nous étions en 1997! De plus, elle criait à longueur de journée et sa voix était plus qu’agressante. Malheureusement, cette enseignante m’a marquée à vie.

Donc, je me suis juré à moi-même en commençant le Bac, que jamais je ne serai une telle enseignante. Tous les matins, je vais accueillir les enfants avec le sourire et je vais m’efforcer d’être le plus aimable possible avec eux. Certaines personnes ne semblent pas comprendre que les enfants vivent des réalités tout comme les adultes. Ce sont des réalités d’enfants qu’il est important de prendre en considération. Voilà donc ma vision de l’enseignement : sourire, humour, travail et bonne humeur!

Un enseignement ensoleillé quoi!

 

* Compétences 2 , 4 et 12 (Stage EDU 1001) *

 

Compétence 2: Communiquer clairement et correctement dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit, dans les divers contextes lies à la profession enseignante.

                Le français à l’oral est une compétence importante. C’est la clé de tout bon apprentissage. Bien parler est un atout que tout professionnel de l’enseignement se doit de maîtriser. Nous devons agir en tant que modèle face à la nouvelle génération. C’est pourquoi un vocabulaire riche et varié est un atout principal de la profession.

               Je trouve que le français écrit est un atout que l’on devrait maitriser puisqu’en tant qu’enseignants, nous devons donner l’exemple. Que ce soit au tableau, dans nos commentaires ou bien lorsque nous corrigeons des textes, nous nous devons d’exceller en français afin d’être en mesure de détecter les erreurs et les difficultés de chaque élève.

Compétence  4: Piloter des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme.

            Selon moi, piloter des activités c’est employer une variété de moyens dynamiques et enthousiastes afin de susciter de l’intérêt et favoriser une prédisposition à apprendre. Savoir créer une atmosphère et une ambiance de classe propice à l’enseignement. C’est tout mettre en œuvre afin de parvenir à enseigner et à faire en sorte de développer une curiosité à l’apprentissage chez l’élève.

 Compétence  12: Agir de façon éthique et responsable dans l’exercice de ses fonctions.

             L’éthique représente dans le langage commun, le gros bon sens. C’est la capacité d’utiliser son jugement face à sa conduite et à ses actions. C’est agir de façon responsable et conforme à ce que l’on attend de nous dans un cadre universitaire ou dans un cadre professionnel. C’est aussi notre prédisposition face à toutes les responsabilités que l’on nous confie et que l’on doit assumer.

* Compétences 3, 9 et 11 (Stage EDU 2002) *

Compétence 3 : Concevoir des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

            Grâce au stage EDU 2002, j’ai saisi qu’il y avait une nette différence entre l’animation et l’enseignement. C’est en planifiant rigoureusement des situations d’apprentissage bien structurées et avec des intentions pédagogiques claires et définies que l’enseignante est en mesure de favoriser un apprentissage adéquat. Il est important lors de la conception des situations d’apprentissage d’avoir en tête les six compétences du préscolaire ainsi que les trois mandats afin que nos situations s’y rattachent. De plus, il est important d’être conscient de la différence de capacité d’apprentissage entre les élèves. Il est important de s’adapter et de faire preuve d’une certaine souplesse.

Compétence 9 : Coopérer avec l’équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école.

            Dès la première journée de stage, il est très important de se présenter à la direction afin de se présenter et d’expliquer en quoi consiste le stage. Un des mandats de l’école où j’ai effectué mon stage, est la collaboration entre le personnel de l’école et les parents. Une vingtaine de parents prennent en charge diverses activités telles que le spectacle de Noël, des activités de financement et différents conseils afin de veiller à ce que tout le monde collabore et avance dans la même direction. J’ai eu la chance d’assister à un conseil d’établissement et j’ai tout simplement adoré le fait qu’autour d’une même table, parents, enseignants, intervenants et éducateurs du service de garde discutent et prennent des décisions ensemble. J’ai très hâte d’avoir l’occasion de travailler sur ces divers comités.

Compétence 11 : S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

            En toute humilité, je peux affirmer que cette compétence est l’une de mes forces. Je suis quelqu’un qui connait très bien ses limites et ses forces. J’ai une perception juste de moi-même. De plus, je suis très à l’écoute des conseils que l’on me donne et je les réinvestis rapidement. J’accepte facilement les critiques constructives et je recherche les rétroactions. Les stages sont faits pour que l’on acquière le plus d’expériences enrichissantes possible. En présentant rapidement mon profil de développement professionnel à mon enseignante-associée, cela a permis de cibler facilement les éléments prioritaires à travailler.

* Compétences 1, 6 et 8 (Stage EDU 3002) *

Compétence 1; Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l'exercice de ses fonctions.

            La compétence 1 est une de mes préférées. En effet, je suis persuadée qu'il est du devoir des enseignants d'ouvrir l'esprit des élèves en leurs transmettant des connaissances et des objets de savoir sachant susciter la curiosité et leur intérêt. Les captiver en imaginant des situations d'apprentissage où le plaisir, la découverte et les défis sont au rendez-vous. C'est ça selon moi la compétence 1. C'est donc avec plaisir que je m'efforce de rendre mes méthodes d'enseignement, ainsi que les contenus, aussi intéressants que possible en consultant de la documentation et des ressources variées.      Il importe que l'enseignant s'approprie le programme de formation afin bien le connaître et d’en maîtriser les contenus à enseigner.  Il importe toutefois que l'enseignant déborde du cadre formel et statique du programme et trouve des sujets connexes afin de transposer le programme dans un cadre beaucoup plus significatif et enrichissant. Il y a donc un petit côté improvisé dans cette compétence qui me plait beaucoup. Il est important que l'enseignant sache s'adapter et prendre le pouls de sa classe afin de piquer la curiosité des élèves,  peu importe la direction qu'elle prend. C’est ce que j’ai tenté de faire lors du stage EDU3002. J’avais la classe parfaite pour pratiquer cette cette compétence. Une classe d’élèves vifs et curieux. Au début du stage, cette vivacité m’a tout de suite plue bien qu’elle m’ait déstabilisée car dès le début de ma prise en charge, les élèves me bombardaient de questions. C’était un réel plaisir d’y répondre mais je craignais toujours de manquer de temps de réaliser l’activité prévue. Il m’arrivait alors de couper la belle discussion du moment. Au fil du stage, j’ai donc appris à jumeler les questions de mes petits curieux avec les contenus à apprendre. C’est merveilleux! Je souhaite à tous une classe de petites lumières comme celle que j’avais.

            L'enseignant doit sortir l'élève de son mode de vie traditionnel et de ses zones de confort pour faire vivre à l’élève plusieurs expériences enrichissantes. J'ai acquis certaines connaissances et je suis avide de les transmettre à mes futurs élèves. Toutefois, mon plus grand défi lors de mon dernier stage sera de mieux jumeler ces connaissances avec des intentions pédagogiques claires et précises afin de rendre mes enseignements plus structurés, solides et éducatifs.

 Compétence 6; Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l'apprentissage et la socialisation des élèves.

Il est important que l’enseignant veille à poser des gestes concrets et significatifs en vue de favoriser les apprentissages et la socialisation  de ses élèves. Je trouve que cette compétence en directement en lien avec la compétence 1 présentée ci-haut. Par des gestes qui lui sont propres l’enseignante doit établir, expliquer et veiller à ce que tous dans la classe posent les gestes attendus par l’enseignante afin que le climat de la classe soit agréable. Par exemple, au début du stage, j’ai voulu changer les bureaux de place. Par erreur et parce que je n’étais pas encore au courant des petites tentions entre les élèves, j’ai assis côte-à-côte, deux élèves qui s’entendaient comme chien et chat. Je les ai donc changés de place à nouveau afin que les apprentissages des deux ne soient pas menacés par de potentielles altercations. Après avoir observé leur comportement pendant quelques jours,  le style de gestion de classe de mon enseignante ainsi que le pouls de ma classe, j’ai repéré le genre de comportement à employer afin de corriger des problèmes pouvant entraver le processus d’acquisition de connaissances et le bon fonctionnement des activités. Dans les jours suivants le début de ma prise en charge j’avais gagné la confiance des élèves. Ils connaissaient mes limites et j’apprenais les leurs.

            Lors de mon prochain stage, je compte utiliser un aide-mémoire qui contiendra les activités ayant eux du succès lors de mes stages précédents. J’ai toujours une petite tendance à trop vouloir me faire aimer par les élèves. Est-ce mal? Je ne crois pas. Heureusement que j’ai également un côté assez ferme sinon j’aurai peu de crédibilité.

Compétence 8; Intégrer les technologies de l'information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d'activités  d'enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel.

            Les technologies de l’information doivent être intégrées dans les classes le plus rapidement possible. Malheureusement, les ressources arrivent tranquillement. Toutefois, il est important d’enseigner l’utilisation et la valorisation des TIC afin de développer la conscience technologique chez les élèves. À titre de professionnels, les enseignants  doivent constamment trouver différentes informations afin de planifier et prévoir des situations enrichissantes. Les TIC contribuent donc à faciliter ce travail de recherche et de développement. En début de stage, je me demandais sérieusement comment développer cette compétence. En y pensant bien, je me suis vite rendu compte de l’utilité des TIC dans notre profession. D’abord, afin de me documenter et de rechercher de l’information pour mes enseignements. Ensuite, pour échanger des informations de dernière minute avec mon enseignante-associée. Finalement, pour compléter mes enseignements en classe. À quelques reprises j’ai utilisé les ordinateurs de la classe avec mes élèves. Il y avait cependant quelques contraintes. L’école n’a pas de laboratoire informatique et il n’y avait que deux ordinateurs pour vingt-trois élèves. Il s’agissait toutefois d’équipements relativement modernes. J’étais contente de leur qualité. Afin d’améliorer la capacité de mes élèves à la formulation d’une opinion, j’ai instauré une petite routine de fin de journée. C’était l’écoute d’une web-série intitulée « Juliette en direct » diffusée sur le site de Télé-Québec. Juliette, le personnage principal, parle à ses téléspectateurs ‘’d’ordi à ordi’’. En effet, les mardis et jeudis, Juliette se confie et nous parle en direct de son placard. Les élèves l’on tout simplement adorée. Les TIC fournissent d’importantes ressources que l’on doit partager avec nos élèves. Au cours de mon prochain stage, je me lance comme défi de trouver des logiciels pouvant m’aider à bâtir des activités d’apprentissage à partir de ressources variées. Bref, explorer et découvrir de nouvelles choses!

* Compétences 5, 7 et 10 (Stage EDU 4002) *

Compétence 5: Évaluer la progression des apprentissages et le degré d'acquisition des compétences des élèves pour les contenus à faire apprendre.

Je défends l’idée que l’évaluation doit être au service de l’élève afin de valider ses apprentissages et surtout le soutenir dans ceux-ci.  L’évaluation des compétences est difficile parce que celles-ci ne sont pas directement observables. En effet, ce sont plutôt les différents aspects de la compétence qui sont plus faciles à évaluer soi, les composantes. Je crois qu’il est important d’évaluer au quotidien si l’on veut que cela soutienne les apprentissages. Deux concepts sont importants pour l’enseignant; l’observation et le jugement. Si l’on parle de jugement, il est important de reconnaître aussi les droits des élèves. Il est important d’offrir la possibilité à l’élève de se reconnaître à travers les situations d’évaluation qui lui sont proposées.  

L’authenticité est une caractéristique primordiale,  puisqu’il importe que les situations d’apprentissages s’apparentent à des situations réelles, propices à la manifestation des compétences ciblées. (Laurier et coll., 2005)

                Comme nous pouvons le constater, le contexte et la manière d’évaluer doivent être des considérations à prendre chez les enseignants.

Manifestation dans le cadre du stage :

La compétence à évaluer n’est pas une chose facile à développer à l’université. C’est davantage sur le terrain, donc en stage, que nous pouvons nous familiariser avec celle-ci. Malheureusement, cette compétence n’est évaluée qu’en quatrième stage. Toutefois, nous sommes plus outillés afin de poser un jugement et analyser les apprentissages faits par les élèves.  Voici comment j’ai abordé cette compétence lors de mon stage. Tout d’abord, travailler avec la progression des apprentissages est un bon départ. En effet, respecter les notions propres à chaque cycle permet de prendre du recul face à la tâche évaluative. Ensuite, j’ai cherché à utiliser des outils clairs. Pour cela, j’ai discuté avec la conseillère pédagogique de mon école. Celle-ci a été d’une aide extrêmement précieuse. Elle m’a fourni des grilles d’évaluation du ministère de l’Éducation, les cadres d’évaluation et le barème de mon école. Elle m’a aussi guidée lors de mes premières corrections, ce qui a été très soulageant, puisqu’elle m’a aidée à acquérir une démarche et une méthode pour bien évaluer.  

Compétence 7: Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d'apprentissage, d'adaptation ou un handicap.

            L’un des mandats du métier d’enseignant concerne, selon moi, la prévention de l’abandon et de l’échec scolaire. C’est pourquoi nous devons motiver nos élèves et motiver ceux qui sont plus enclins à se démoraliser. Nos interventions doivent être rapides et variées. C’est pourquoi pratiquer une pédagogie différenciée m’apparaît important. Tous les élèves ne peuvent pas apprendre de la même manière. Nous devons observer nos élèves. Nos interventions ne se limitent pas qu’aux matières académiques. Il importe que nous favorisions la socialisation des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, d’adaptation ou un handicap.  En effet, si la dimension ‘’rejet’’ n’est pas présente en plus de la difficulté, la motivation de venir à l’école sera plus grande. Ils doivent voir les tâches académiques comme un défi et non comme un obstacle insurmontable.

Manifestations dans le cadre du stage.

            Les deux élèves cotés avec un trouble d’apprentissage ont les plus grandes responsabilités au sein de la classe. Par cette importance, ils y retirent une grande valorisation. De plus, j’essaie de les questionner plus souvent afin de les garder en éveil. J’ai fait une capsule portant sur la banalisation de dire une mauvaise réponse. D’ailleurs,  nous faisons des corrections de dictées où tout le monde annonce des fautes commises. Par ces activités, je pense que ces deux élèves constatent que tout le monde peut se tromper. La pression sur leurs épaules est moindre et ils appréhendent beaucoup moins les dictées et la correction de celle-ci. De plus, la semaine dernière, j’ai participé à une ‘’rencontre-suivi’’ où la direction, l’orthopédagogue et mon enseignante-associée se sont rencontrées pour effectuer un bilan du plan d’intervention et de la continuation ou non des services offerts. J’ai assisté à une réunion où les besoins et les considérations de ces élèves étaient vraiment pris en compte. J’ai aussi pu dire mon avis, ce que j’ai beaucoup apprécié. 

Compétence 10: travailler de concert avec les membres de l'équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l'évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés.

                Il est important de voir notre métier comme étant une profession d'équipe. Certes, nous sommes seuls dans notre classe. Toutefois, nous devons arrêter de travailler de manière isolée derrière une porte close. Quand il est important de pousser nos enfants à s'ouvrir sur le monde, il est important de  valoriser le travail d'équipe. Cette méthode permet aussi la découverte de différents points de vue.  C'est pourquoi un enseignant doit distinguer les situations où un avis extérieur pourrait l'éclairer. Le travail d'équipe n'est pas que recevoir,  c'est aussi donner, donc soutenir nos collègues, demander s'ils ont besoin d'aide, apporter des idées nouvelles lors des réunions, donner son point de vue, échanger et discuter.

Un climat relationnel de travail d'équipe permet entre autres un bon suivi de la progression des apprentissages des élèves suivis par l'orthopédagogue ou l'orthophoniste. Il est d'ailleurs important de  prévoir des réunions hebdomadaires ou mensuelles où l'on discutera de ces élèves. Afin de faire avancer et progresser la communauté scolaire, il est important de travailler ensemble.

Manifestations dans le cadre du stage:

Cette compétence apparait comme essentielle à acquérir très tôt en ce qui concerne le stage 4. La correction des situations d'apprentissage et d'évaluation n'est pas une tâche simple. C'est pourquoi travailler de concert avec la conseillère pédagogique m'a permis de mieux comprendre et mieux analyser le chemin parcouru par les élèves, ce dernier étant parfois ardu à comprendre. De plus, travailler avec notre enseignante associée même si nous sommes en prise en charge pendant un bon nombre de jours  est essentiel afin de faire progresser notre groupe et de progresser nous-mêmes. Par exemple, partager les tâches d'un commun accord et valider notre planification me semble primordial.

En terminant, il serait peut-être pertinent que, nous ayons à vivre cette expérience plus tôt dans le cadre de notre formation universitaire. Aussi, je sais que plusieurs de mes collègues ont vécu l'expérience de deux stagiaires dans la même classe. Cette situation leur permettait de planifier collectivement le déroulement de leur stage, de leur prise en charge de concert avec leur enseignante associée commune. Ayant souvent à travailler en équipe cycle, je trouve que ce type de stage pourrait être une idée intéressante à exploiter.