Portfolio de Janie Bouchard

Plan

Le lien marqué [+] permet d'afficher puis de masquer les sous-sections que comprend la section correspondante.

Biographie

Image représentant Janie Bouchard

 

Je m'appelle Janie Bouchard, j'ai 22 ans et je termine présentement ma quatrième et dernière année au Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l'Université de Montréal.

Énergique est le mot qui me caractérise le mieux. D'ailleurs, le partage d'énergie et de connaissances avec les élèves sont deux des principales raisons qui m'ont poussée à choisir la profession enseignante. Je crois avoir beaucoup à apporter aux enfants et je sais qu'en retour, eux ont encore davantage à m'apprendre. L'émerveillement, l'honnêté et la joie de vivre sont des exemples de valeurs que bon nombre d'adultes oublient avec l'âge. Heureusement pour moi, en étant entourée d'enfants toute ma vie, je saurai me les rappeler.

Selon moi, un enseignement de qualité consiste en grande partie à motiver les élèves à apprendre. Ainsi, grâce à mon imagination fertile, je crée des activités diversifiées, interactives et amusantes qui favorisent cet objectif. Une fille engagée qui a ses projets à cœur et les mène jusqu'au bout, voilà ce que je suis

Pour me contacter :

Ma définition d'un enseignant

Selon le Petit Robert, un enseignant est une personne qui transmet des connaissances à un élève.

Certes, je ne contredirais pas ici le Petit Robert… Par contre, je me dois d'ajouter à cette brève définition quelques autres éléments qui cernent davantage l'essence même de cette vocation.

 

Un praticien de l'enseignement m'a dit un jour: « enseigner c'est avant tout sécuriser, motiver et aimer ». Après avoir longtemps ruminé ces quelques mots, voici mon interprétation de ces paroles pleine d’expérience.

Sécuriser: Tout enseignant qui se respecte reconnaît l'importance de faire vivre des succès à ses élèves. Ces réussites surviennent lorsque l’enfant se voit attribuer par son enseignant un défi à la fois exigeant et réaliste. La fierté et la confiance qui en découleront seront les pionniers du développement de l’autonomie des élèves et de leur sens des responsabilités. Ainsi, un enseignant est un accompagnateur qui fait prendre conscience à ses élèves qu'ils sont capables d'accomplir de grandes choses.

Motiver : Voilà un aspect auquel j’accorde une grande importance. Donner le goût aux élèves d’apprendre est parfois une mission difficile de nos jours, par contre elle est aussi fondamentale. Grâce aux nouvelles technologies et aux nouvelles approches pédagogiques, les moyens pour motiver nos élèves sont innombrables, diversifiés et combien stimulants! Il faut donc sortir des sentiers battus, délaisser les traditionnelles activités « papier-crayon » et bâtir des projets vivants qui rejoignent les intérêts de nos élèves.

Aimer : Chaque enfant est différent. Chaque enfant est unique. Chaque enfant a le besoin et a le droit d’être aimé afin de s’épanouir et de développer son plein potentiel.

 

En terminant, l’enseignement est une vocation. Conséquemment, les enseignants sont des êtres passionnés et dévoués qui travaillent ensemble à éduquer les citoyens de demain.

Les douze compétences professionnelles

 

Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle héritière, critique et interprète d’objets de savoirs ou de culture dans l’exercice de ses fonctions.

L’acquisition de cette compétence m’apparaît plutôt facile dans la mesure où j’éprouve une réelle passion pour la profession enseignante. Ainsi, il m’est aisé de faire preuve de curiosité et de prendre des initiatives.

D’ailleurs, lors de mon stage EDU 3002, j’ai su apporter beaucoup de nouveauté dans la classe. Aussi, à la suite d’une suggestion de mon enseignante-associée, j’ai implanté mon propre système d’émulation, ce qui m’a permis de créer tout un engouement autour du thème des pirates.

 

 

Compétence 2 : Communiquer clairement et correctement dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit, dans les divers contextes reliés à la profession enseignante.

Évidemment, l’acquisition de cette compétence est essentielle pour tout enseignant qui se respecte. Pour ma part, j’éprouve une certaine facilité pour ce qui concerne le français écrit et oral.

 

 

Compétence 3 : Concevoir des situations d’enseignements-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

Une de mes principales forces a trait à cette compétence. Selon moi, l’organisation est le pilier d’un enseignement de qualité. Ainsi, je prends toujours soin de bien préparer mon matériel et de planifier chaque activité. Évidemment, il va sans dire qu’une planification trop rigide est à éviter dans un contexte où l’ajustement aux particularités de ses élèves et l’adaptation aux événements imprévus sont souvent des occasions d’apprendre quelque chose de nouveau et d’intéressant. 

 

 

Compétence 4 : Piloter des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme.

Cette compétence est, pour moi, la plus intéressante à acquérir. Lors de mon premier stage, j’ai effectivement animé plusieurs activités pédagogiques dont je suis fière. J’essaie toujours de mettre en place des méthodes d’enseignement qui suscitent l’intérêt des élèves et favorisent leur participation.

Aussi, afin de rejoindre chacun des élèves de la classe, il importe de prendre le temps de connaître chacun d'eux; leurs intérêts, leurs forces et leurs difficultés afin d’adapter des activités qui les amèneront à développer de façon optimale l’ensemble de leurs connaissances et de leur personnalité. 

 

 

Compétence 5 : Évaluer la progression des apprentissages et le degré d’acquisition des compétences des élèves pour les contenus à faire apprendre

Porter un jugement sur les compétences des élèves est une tâche sérieuse qui demande de la rigueur.

Néanmoins, l’aspect le plus important de cette compétence est l’établissement des priorités. En effet, afin de ne pas surcharger et décourager l’élève, il convient de cibler ses plus graves lacunes afin de se concentrer sur celles-ci. À cette étape, l’encouragement, le support et les rétroactions positives aideront l’élève à mieux cheminer. Une fois, ces difficultés maitrisées, de nouveaux défis seront alors établis.

Selon ma perception, l’évaluation est avant tout un indicateur qui permet à l’enseignant de revoir son enseignement et ce, toujours dans le but de favoriser les apprentissages de ses élèves.

 

 

Compétence 6 : Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l’apprentissage et la socialisation des élèves.

Cette compétence fait particulièrement référence à la gestion de classe.

Ainsi, qu’il s’agisse de la gestion de l’horaire, des transitions, des conflits ou encore de l’aménagement du mobilier, un bon pédagogue se doit d’encadrer judicieusement ses élèves en vue de maximiser leurs chances de réussite. De plus cet encadrement doit s’effectuer dans un climat agréable et surtout, favorable au développement de l’autonomie.

Enfin, mentionnons la pertinence des 5C ; éléments importants qui renvoient à la compétence 6.

5C: Conscience du groupe, constance, cohérence, conséquence et clarté des consignes

 

 

Compétence 7 : Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, d’adaptation ou un handicap

La connaissance de ses élèves est essentielle. D’une part, pour créer des liens avec ceux-ci et d’autre part, pour mieux différencier les activités d’apprentissages et les exigences selon les capacités de chacun.

D’ailleurs, les PIA exposent en premier lieu les forces et les faiblesses des élèves pour ensuite être en mesure de suggérer les meilleures interventions.

En résumé, afin de participer activement à la politique du MÉLS qui prône aujourd’hui « une école adaptée à tous ces élèves », les enseignants se doivent de considérer chaque élève comme étant différent et unique.

 

 

Compétence 8 : Intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de développement professionnel.

Connaissez-vous cette invention géniale nommée le tableau interactif blanc ? Ce fantastique outil de travail permet à la compétence 8 de prendre tout son sens. En effet, travailler avec le TBI c’est mettre la technologie au service des apprentissages et surtout, au service de la motivation des élèves.

Néanmoins, si certaines écoles ne possèdent pas encore de TBI, il importe tout de même d’intégrer les technologies de l’information et des communications pour rejoindre les élèves d’aujourd’hui. En effet, il va sans dire que la motivation de ces derniers est souvent bonifier lorsqu'ils se retrouvent devant un écran d’ordinateur.

De plus, grâce au cours universitaire Initiation aux technologies de l’information et des communications, j’ai eu la chance de me familiariser avec plusieurs programmes et fonctions très pratiques. Suite à ce cours, je garde en tête plusieurs projets très intéressants et réalisables avec des élèves de tous les cycles.

 

 

Compétence 9 : Coopérer avec l’équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école.

La maîtrise de cette compétence est l’occasion de vivre dans un milieu enrichissant d’échanges et de partage. En effet, la coopération avec les différents partenaires de l’école apporte beaucoup de variété dans une classe évitant ainsi à l’enseignante de tomber dans une routine lassante. Elle amène également une forme d’ouverture d’esprit qui se révèle très souvent profitable.

D’ailleurs, j’encourage particulièrement la participation des parents dans des activités hebdomadaires ou mensuelles, lors des sorties éducatives, ou encore à des événements spéciaux.

 

 

Compétence 10 : Travailler de concert avec les membres de l’équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l’évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés

La collaboration et la concertation sont les clés d’une intervention intelligente et efficace. Si parfois des différences d’opinions surviennent entre les divers intervenants, les solutions qui découleront de ces désaccords ne seront alors que plus riches.

Tout naturellement, cette compétence se résume à travailler ensemble autour d’un axe commun : l’enfant.

 

 

Compétence 11 : S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

L’habileté à poser un regard critique sur sa pratique enseignante apparaît inévitable en situation de stage. Par contre, cette attitude réflexive ne doit pas s'arrêter avec l'obtention du diplôme d'enseignement. En effet, en vue de sans cesse s'améliorer et se renouveler, il est essentiel de remettre en question ses pratiques et ses méthodes. 

Ainsi, au même titre qu'une stagiaire témoigne d’une grande ouverture face aux rétroactions constructives de la part de son maîtres-associés, une enseignante, aussi expérimentée soit elle, se doit d'être autant à l'écoute des partenaires avec lesquels elle travaille. Effectivement, collègues, parents et élèves apportent souvent des commentaires constructifs, lesquels sont souvent révélateurs et bénéfiques pour la pratique de l'enseignante.

 

 

Compétence 12 : Agir de façon éthique et responsable dans l’exercice de ses fonctions.

Les mots d’ordre de cette compétence sont professionnalisme et respect.

Effectivement, il va de soi que n’importe quel professionnel se doit d’adopter une telle attitude. Étant une personne très organisée et responsable, l’acquisition de cette compétence me paraît plutôt facile.

Ainsi, je tâcherai de demeurer toute aussi organisée à travers les années et de ne jamais prendre pour acquis une planification fixe et rigide qui ne saurait prendre en considération les points de vue divergents des autres membres du personnel avec lesquels je ferai équipe.

 

 

Parcours ÉTUDES

Collège Saint-Sacrement

 

 

 

Cégep Lionnel-Groulx (Profil: Individu)

Dans le cadre d'un cours de psychologie de l'enfance, j'ai réalisé une recherche sur l'enfant unique. J'ai choisi de présenter un aspect qui porte sur l'estime de soi, car il s'agit d'un élément important qui vient influencer les résultats scolaires des élèves. Vous trouverez donc ci-dessous un extrait de ce travail.

 

"3.6. La perception vague de soi

Le processus de la perception de soi vient habituellement avec la concurrence et la comparaison. Cependant, l’enfant unique possède ces points de repères un peu plus tard soit, à la garderie ou à l’école. D’un autre côté, les enfants issus d'une famille nombreuse développent plus rapidement une image d’eux-mêmes grâce au contact permanent que procure la fratrie. Ainsi, il revient comme nous l’avons dit précédemment, à être plus timide et renfermé, car il n'est pas conscient de sa différence. Bref, la construction de sa personnalité peut parfois être très ébranlé lorsqu’il sera confronté au contact de plusieurs enfants à l’école. Ceci peut également mener l’enfant à des difficultés d’intégration alors que d’autres seront si heureux d’avoir enfin des complices qu’ils s’intégreront à merveille aux autres enfants.

 

En résumé, l’absence de fratrie et des apprentissages qui sont reliés la situation de l'enfant unique développent souvent l’immaturité affective de celui-ci : il est désemparé lors de conflits, éprouve de la difficulté à s’affirmer, à avoir des aspirations réalistes, à apprendre à partager son espace, ses jouets, ses parents ainsi que ses secrets et peut même avoir une perception confuse de lui-même."

 

 

 

Université de Montréal (Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire)

Première année:

Le cours de gestion de classe est un cours qui m'a beaucoup marqué. Par son caractère concret, j'ai beaucoup appris et j'ai eu la chance de mettre en pratique mes nouvelles connaissances lors de mon stage EDU 1002. Voici un court extrait de mon travail final qui porte sur les transitions. J'ai choisi cet extrait car je considère les transitions comme un élément plus difficile à gérer.

 

"Les transitions sont des moments où on change de contextes. « Ce moment entre deux » peut se faire rapidement et calmement si le professeur a de bonnes connaissances concernant la gestion de classe. Cependant, il est possible que ces moments se transforment en pertes importantes de temps et de contrôle. Dans la classe de Mme Mélanie, les transitions se font relativement bien. En effet, la professeure a préalablement donné des directives claires à ses élèves en plus de les soumettre à une routine. D’ailleurs, plusieurs écrits mentionnent l’importance des routines durant les transitions. Entre autres, certains auteurs déterminent les étapes incontournables dans l’établissement d’une routine de transition : prévoir le temps accordé pour la routine, énoncer clairement ce que doivent faire les élèves et quand ils doivent le faire, prévoir une activité pour les élèves ayant terminé plus rapidement, prévoir quoi faire avec les élèves plus lents et établir un signal qui indique l’arrêt de la routine. Après une lecture attentive de la description des transitions, j'ai pu constater que Mme Mélanie respecte toutes ces étapes."

 

Parcours STAGES

EDU 1002

Mon premier stage eut lieu à l’école Du Ruisselet qui se situe en banlieue de Lorraine.

Cet établissement a la chance d’avoir à sa tête une directrice engagée qui fait vivre aux élèves des expériences enrichissantes, amusantes et variées. Sorties éducatives, concours et activités spéciales sont au cœur de l’esprit de communauté de l’école.

Aussi, j’ai eu la chance de collaborer avec une maître-associée qui possède les qualités que je considère importante chez une enseignante. Il s’agit, notamment, du désir profond d’aider, de la fermeté, de l’organisation et de la capacité d’adaptation face aux différents élèves. Elle est un modèle pour moi sans pour autant représenter exactement la copie conforme de l’enseignante que je serai dans quelques années. D’ailleurs, Mme M. fut très ouverte à mes propositions et elle comprenait l’importance du fait que je doive demeurer moi-même tout au long de ma formation. De plus, ma maître-associée a su me communiquer des rétroactions constructives et utiles qui m’ont permis de connaître mes points faibles que je dois améliorer, mais également mes points forts. Ces derniers sont notamment ma planification assidue, mon désir de mettre en place des activités favorisant la participation des élèves, ma grande aisance devant la classe, mon intérêt sincère pour les enfants et ma détermination à vouloir m’améliorer. Ainsi, Mme M. m’a permis de m’épanouir de façon optimale lors de ma visite dans sa classe.

De plus, dans la classe de Mme M., il règne une dynamique de groupe exceptionnelle. Les élèves sont intéressés, participent en grand nombre et se respectent. Selon moi, cette dynamique fut en grande partie créée par l’enseignante qui a su réunir tous les éléments pour favoriser un climat agréable et propice à l’apprentissage.

Un apprentissage important que m’a permis de réaliser mon stage EDU 1002, est l’établissement rapide de mes limites avec les élèves. J’ai compris qu’il est primordial de leur faire savoir qu’ils ne sont pas sur le même pied d’égalité que l’adulte. Ils doivent comprendre que c’est ce dernier qui décide parce que c’est lui qui détient l’autorité. Par exemple, j’ai régulièrement utilisé la technique du disque brisé qui consiste à se montrer ferme et à ne pas entrer en négociation avec l’élève. Dans la classe de Mme Mélanie, les élèves se conformaient généralement bien à mes attentes si, évidemment, celles-ci étaient clairement formulées.

Les élèves m’ont beaucoup appris lors de mon premier stage. Entre autres, ils m’ont appris à ne pas avoir peur d’être ferme, de les "punir" lorsque vient le temps de les responsabiliser et surtout, ils m’ont appris à donner une chance à chacun d’eux malgré mes premières impressions. Je retire énormément des liens que j’ai su tisser avec chacun.

Un enfant a particulièrement marqué ma visite dans le groupe. Il s'agit d'un jeune garçon autiste qui est intégré dans la classe régulière. Cet élève extrêmement difficile d’approche m’a appris que lorsqu’on montre de l’intérêt à un enfant et qu’on lui laisse une chance en brisant les préjugés qui l’entourent, tôt ou tard, ce dernier finira par s’ouvrir, par s’épanouir et même par nous surprendre. C’est en comprenant cela que j’ai pu créer des liens avec des élèves qui, à prime à bord, étaient turbulents, dérangeants ou difficiles. D’ailleurs, c’est particulièrement avec ces élèves que j’ai entretenu des liens très forts.

Finalement, mon stage m’a permis d’avoir une vision plus concrète de l’acte d’enseigner, m’a donné le goût à l’enseignement et a totalement confirmé mon choix de carrière. Ce fut une expérience enrichissante qui se poursuivra cette année, mais cette fois-ci, au préscolaire. Un autre beau défi à relever!

Le test de personnalités

Le test de personnalites.doc

Voici un document fort pertinent qui présente un projet que j’ai moi-même bâti et mis sur pied lors de mon stage en quatrième année. Il s’agit d’un projet de connaissance de soi qui se vit en quatre étapes touchant ainsi quatre disciplines d’enseignement soit : le français lecture, les mathématiques, les arts plastiques et le français oral.

Dans un premier temps, l’enfant lit les questions et y répond en se fiant à sa connaissance de lui-même. Ensuite, l’élève calcule ses points à l’aide de la grille conçue avec des notions mathématiques vues en quatrième année. Troisièmement, l’enfant apporte un élément artistique à l’affiche liée à son type de personnalité. Finalement, l’enfant présente oralement sa contribution à la grande affiche.

Stage EDU 2002

« Les petits, ce n’est pas pour moi! »

Voilà le discours que j’annonçais haut et fort avant de débuter mon stage au préscolaire. Fort heureusement pour moi, j’ai eu la chance d’être prise sous l’aile d’une maître-associée passionnée et dévouée qui a su chasser mes appréhensions et me donner goût au travail à la maternelle. En effet, en faisant preuve d’une plus grande ouverture d’esprit et en participant au quotidien de la classe, j’ai peu à peu apprivoisé cet univers particulier et je me suis laissée charmer par l’innocence et la joie incontestée des petits de la classe 091 de l'école Val-Des-Ormes.

 

Nombreux sont les apprentissages que j’ai réalisés lors de ce stage. Premièrement, je me suis appropriée un ingrédient magique essentiel à l’instauration d’un climat de classe agréable. En effet, il s’agit du renforcement positif. Plutôt que de réprimander sans cesse les mauvais comportements, pourquoi ne pas féliciter les enfants qui adoptent une bonne conduite? Aussitôt, le reste du groupe s’empressera de reproduire l’agissement de l’ami qui a reçu des félicitations. Grâce à cette stratégie, les plus « tannants » ne sont plus constamment stigmatisés, les enfants apprennent les uns des autres en prenant exemple sur certains de leurs camarades, leur estime d’eux-mêmes est préservée et ils sont amenés à porter un regard critique sur leur propre conduite. Par contre, il est à noter que l’effet du renforcement positif peut être de moins grande envergure dans un contexte où les élèves du 3ème cycle accordent davantage d’importance au fait de plaire à leurs amis plutôt qu’à leur enseignante. Plus ils sont petits, mieux cette stratégie fonctionnera. Octroyer des responsabilités aux élèves peut également devenir une forme de renforcement positif très pertinente et ce, en parallèle avec le développement de leur autonomie.

D’ailleurs, un autre de mes apprentissages consiste à avoir saisi l’importance de favoriser l’autonomie. Fréquemment, nous entendons le fameux dicton « Plutôt que de donner un poisson à quelqu’un, mieux vaut lui apprendre à pêcher ». Cependant, bon nombre de gens prônant l’autonomie intègre ce beau et grand principe dans une tâche bien précise et planifiée, négligeant ainsi son importance dans les petits gestes quotidiens qu’exécute l’enfant. Il est vrai qu’il est parfois tentant de faire quelque chose à la place de l’élève avec l’idée que ce sera fait plus rapidement ou encore que le résultat sera plus beau ou plus propre. Que ce soit à l’heure de l’habillage, lors de la réalisation de travaux d’arts plastiques ou encore même, lorsqu’il faut effacer sans froisser la feuille, tous ces moments sont des opportunités dans l’apprentissage de l’autonomie que l‘enfant se doit de saisir seul. Autrement, notre aide nuit à son développement. Subséquemment, à titre d’enseignante, même au primaire, il faut apprendre à se détacher du produit fini à court terme et adopter une vision à long terme où l’enfant apprendra à se débrouiller par lui-même et ce, même s’il fait plusieurs erreurs avant d’y parvenir.

Dans la même optique de laisser-aller, les enfants de la classe de Madame M. m’ont démontré la pertinence de la grande place accordée à la créativité. Effectivement, c’est étonnant ce qu’on peut faire comme projets d’arts avec un pot de yogourt recyclé ou avec un rouleau de papier de toilette! Ainsi, les styles d’enseignement empreints de rigidité et de conformité privent l’enfant d’une belle occasion de développer la compétence 2 soit : l’affirmation de sa personnalité. Malheureusement, il est à noter qu’avec l’avancement dans le parcours scolaire, l’encadrement des élèves devient de plus en plus serré, les étapes d’un projet sont imposées et les résultats, prédéterminés. Or, il importe de garder en tête l’importance de la créativité de l‘enfant et ce, même au deuxième et troisième cycle.

Mon dernier apprentissage, et non le moindre, a trait à la création de liens avec les élèves. En effet, dès le début, je me suis intéressée aux intérêts des enfants, à leurs particularités ainsi qu’à leurs difficultés. De manière naturelle et sincère, j’ai appris à connaître chacun des vingt amis de la classe et cela a grandement facilité la gestion des comportements plus difficiles, des crises et des obstacles sur le plan scolaire. Cette proximité que j’entretenais avec les enfants me fut même soulignée par ma maître-associée et aussi par les messages et cadeaux des parents lors de ma dernière journée de stage; quel plaisir!

 

Pour conclure, le stage EDU 2002 fut pour moi un grand plongeon dans un univers méconnu et fortement stigmatisé. Heureusement, cette immersion forcée se transforma rapidement en un riche apprentissage durant lequel j’ai pu découvrir une nouvelle facette de l'enseignement qui me plait beaucoup. J'ai également profité de l'occasion afin de m'outiller concrètement à la profession enseignante. Je garde un excellent souvenir de mon séjour dans cette classe préscolaire et je suis fière d’avoir fait preuve d’ouverture et ainsi d'avoir découvert un monde vivifiant, ludique et combien magique qui me donne envie de dire : « Les petits, avec plaisir! »

lettre aux parents.doc

Milieu de stage EDU 2002

Milieu de stage EDU 2002.doc

Le présent document illustre ma conception de la particularité la plus importante d'une classe de niveau préscolaire.

Activité pertinente réalisée lors du stage EDU 2002

activite_ lettres aux Pere Noel.docx

Le document présente une activité vécue lors du stage EDU 2002. Plus précisément, il s'agit d'un projet de coopération entre les élèves du préscolaire et ceux de cinquième année.

Mes projections d'avenir

Plusieurs de mes collègues débuteront leur maîtrise l’année prochaine. Pour ma part, j’éprouve un immense besoin de me retrouver sur le terrain et de mettre en pratique tout le bagage que j’ai accumulé jusqu’ici.

 

Je travaille déjà depuis 3 ans à la commission scolaire la Seigneurie-Des-Mille-Îles à titre de suppléante. D’ici quelques années, j’ose espérer décrocher un poste d’enseignante dans cette très convoitée commission scolaire…

 

Lorsque j’aurai atteint un niveau d’ancienneté assez avancé, mon idéal serait une classe de cinquième année.

Mes référents

Voici quelques livres et sites internet qui m'ont aidée et inspirée:

Archambault J. et Chouinard R. (2003). Vers une gestion éducative de la classe, 2ème édition. Boucherville, Qc : Gaétan Morin

 

 

Royer, Égide. (2005). Comme un caméléon sur une jupe écossaise, Québec : La Corporation École et Comportement

 

 

www.appui-motivation.qc.ca

 

 

www.gestiondeclasse.net

 

 

www.viepedagogique.gouv.qc.ca

 

 

Commentaires généraux