Portfolio de Marie-Pier Caron

Biographie

Image représentant Marie-Pier Caron

Bonjour et bienvenue sur mon portfolio! 

Je me présente, Marie-Pier Caron et je complète actuellement ma quatrième et dernière année de formation au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’Université de Montréal.

Je suis d'abord une passionnée de la vie, mais aussi une passionnée de la musique. Cet art est une excellente occasion de se retrouver en famille ou entre amis afin de partager plein de belles choses et d'extérioriser notre «folie»!

Je crois aussi que la musique peut permettre d'accomplir plein de beaux projets avec les enfants, et ce, peu importe leur âge. De plus, la lecture pour moi est un moyen parfait pour se ressourcer et pour toucher un tas de sujets avec nos élèves!

J’adore m’amuser et j’espère pouvoir utiliser cet atout pour pouvoir permettre aux enfants d’apprendre tout en ayant du plaisir. Hé oui! Je crois totalement en cette possibilité!

Bien entendu, les enfants sont la principale raison pour laquelle je me suis dirigée vers ce merveilleux métier qu’est l’enseignement. D'ailleurs, cette carrière me permettra de travailler beaucoup en équipe et c'est un aspect qui me plait énormément. En fait, je sais que c'est en étant uni que l'on peut créer de belles choses et qu'on est beaucoup plus fort.

Finalement, le but ultime de ma carrière d’enseignante serait de leur transmettre toute la passion que j'ai...ma fameuse soif d'apprendre!

Pour me contacter :

Volet professionnel

Ma vision de l'enseignement

Selon moi, enseigner c'est avoir la chance d'avoir un contact privilégié avec des enfants. Les enseignants sont des modèles pour les enfants et nous allons en quelque sorte les marquer par leur passage dans notre classe, ce qui est très valorisant. En fait, pour moi, les enfants représentent des petites boules d'énergie qui demandent seulement d'être «façonnées». Ceux qui choississent le métier d'enseignant doivent leur inculquer différents apprentissages à travers leurs leçons, bien entendu, mais aussi des règles concernant la vie en société et des valeurs. Apprendre, à mon avis, est une ouverture d'esprit qu'expriment certaines personnes à l'égard de nouvelles connaissances. D'ailleurs, un apprenant est souvent cette personne qui souhaite approfondir certains apprentissages. Le rôle de l'institution scolaire est d'assurer des services éducatifs adéquats pour chaque élève, selon leurs besoins, dans tous les établissements scolaires. Un contexte scolaire dans lequel j'aimerais évoluer est celui où l'école entière formerait une immense équipe, et ce, même avec la direction. En fait, c'est en travaillant de concert avec des spécialistes (orthopédagogues, éducateurs spécialisés, psychoéducateurs) que l'on peut vraiment répondre aux différents besoins des élèves. J'aimerais que la direction se préoccupe de ses élèves et de ses enseignants afin que ces derniers se sentent épaulés dans leurs différentes démarches. Finalement, la collaboration entre les membres de l'équipe-cycle est, selon moi, primordiale, car il est possible d'élaborer de beaux projets ensemble.

Les douze compétences professionnelles

Compétence 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l'exercice de ses fonctions.

Je crois que la compétence 1 est la compétence qui est au centre de notre métier, l’enseignement. En fait, elle consiste à bien préparer nos activités, mais aussi l’organisation de la classe en général. Effectivement, en tant que professionnels, nous nous devons d’établir certaines valeurs qui domineront dans la classe. La préparation des activités nécessite une bonne connaissance du programme de formation de l’école québécoise (MEQ, 2001), mais les enseignants se doivent de demeurer informer des nouveautés en éducation à l’aide d’Internet, de publications, etc.  De plus, elle suppose que l’on doit établir des liens entre la vie quotidienne des élèves et celle du programme ministériel afin de susciter l’intérêt et de piquer la curiosité de nos élèves. 

Je mettrai en pratique cette compétence en établissant dès le début de mon stage les valeurs que je désire développer avec eux, soit l’écoute de soi et des autres ainsi le respect de soi et des autres. De plus, lorsque je planifierai mes activités, je ne me contenterai pas de remplir mes grilles de planification, car il y aura une recherche importante derrière chacune des activités. Ces activités seront d’ailleurs préparées dans le but de susciter l’intérêt des élèves afin qu’ils puissent vivre l’activité pleinement. En fait, je crois qu’il est primordial d’arriver à l’avant de la classe bien préparer et avec le bagage nécessaire afin de répondre à toutes questions éventuelles des élèves.

 

 Compétence 2 : Communiquer clairement et correctement dans la langue d'enseignement, à l'oral et à l'écrit, dans les divers contextes liés à la profession enseignante. 

 

En tant qu'enseignants, nous nous devons d'utiliser un niveau de langue adéquat pour communiquer diverses connaissances aux élèves. De plus, nous agissons en tant que modèles pour ces derniers, donc il est encore plus important d'avoir une maîtrise pratiquemment parfaite du français. Il est d'ailleurs primordial que nous nous exprimions de façon claire lors des nombreuses communications.

 

Compétence 3 : Concevoir des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

 

Selon moi, la conception de différentes situations d’enseignement-apprentissage à l’aide des canevas de planification est excessivement pertinente et utile pour les nouveaux enseignants. En fait, cela nous permet de bien situer nos intentions pédagogiques selon les compétences du programme de formation. De plus, ces canevas nous permettent de bien maîtriser nos activités afin que l’on puisse mettre l’accent sur notre animation et notre gestion de classe.

 

Compétence 4 : Piloter des situations d'enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

 

Je crois qu'il est important en tant qu'enseignants de s'investir dans les leçons que nous préparons pour les élèves. En fait, nous ne devons pas simplement leur livrer la «marchanchise», mais plutôt créer un déséquilibre cognitif qui viendra susciter leur intérêt. De plus, il importe d'adapter notre situation-d'apprentissage pour chacun des élèves impliqués. 

 

Compétence 5 : Évaluer la progression des apprentissages et le degré d’acquisition des compétences des élèves.

La compétence 5 est probablement l’aspect qui demande le plus d’organisation dans notre enseignement, car concrètement notre travail, en tant qu'enseignant, est d’évaluer les élèves selon leurs compétences. La création d’outils d’évaluation permet bien souvent de mieux évaluer nos élèves selon leurs particularités, car les outils déjà mis en place ne sont pas toujours adéquats. Je crois qu’il est tout aussi important de prendre le « pouls » des compétences des élèves tout au long d’une étape plutôt que de seulement faire des évaluations sommatives. Il est difficile d’évaluer le potentiel d’un élève seulement sur la base de quelques examens ponctuels qui démontre l’état de l’élève cette journée-là. Cet aspect du métier exige excessivement de rigueur, car chaque journée passée avec nos élèves nous permettent de nous construire un portrait de lui.

Compétence 6: Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l'apprentissage et la socialisation des élèves.


Selon moi, la compétence 6 englobe tout ce qui a trait au climat et à l’environnement physique de la classe. En fait, le climat se doit d’être harmonieux afin de faciliter les apprentissages de chacun des élèves, mais la classe doit aussi être organisée physiquement de façon à ce que les élèves se sentent à l’aise. Afin de favoriser un climat de classe harmonieux, il est important que l’enseignant adapte sa gestion en fonction des élèves qui se retrouvent devant lui. De plus, il doit s’adapter aux imprévus de la vie quotidienne à l’école en plus des nombreuses transitions que les élèves vivent (récréation, période de spécialiste, etc.). Cette compétence implique aussi que l’enseignant doit se mêler à ses élèves tout en gardant une image « d’autorité ».

Pour ma part, je désire mettre cette compétence en pratique en impliquant les élèves dans différentes petites tâches afin de faciliter la mienne. En fait, je crois que les élèves aiment bien participer à la vie quotidienne en classe et aider l’enseignant à accomplir une tâche telle que distribuer les feuilles par exemple. Je crois aussi que c’est une bonne façon de permettre aux élèves plus actifs de bouger un peu. De plus, étant donné que la gestion de classe est un défi pour moi, je désire que les élèves voient une enseignante confiance devant eux et qu’ils sentent que j’ai la situation en main. Cependant, je veux qu’ils participent activement à la vie en classe, mais sans que j’en perde le contrôle. D’ailleurs, je crois que je démontrerai mon sentiment de confiance en informant d’abord les élèves de ce que j’attends d’eux. De plus, je pense qu’il est important d’intervenir rapidement auprès d’un élève qui ne répond pas à mes exigences afin de demeurer constant et cohérent.

 

Compétence 7 : Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, d’adaptation ou un handicap.

Dans nos écoles actuelles, nous favorisons beaucoup l’intégration des élèves aux besoins particuliers dans nos classes régulières. Je crois que cela est bénéfique pour ces enfants, mais cela demande un travail supplémentaire pour l’enseignant responsable. En fait, il est primordial de faire de la différenciation pédagogique dans ce type de situations afin que l’élève évolue dans sa zone proximale de développement. De plus, en tant qu’enseignants, nous devons aussi être capables de détecter des élèves qui sont en difficultés afin de pouvoir leur offrir des services complémentaires. Nous devons utiliser les ressources qui nous entourent dans les écoles afin que l’élève s’épanouisse. Tenir un journal de bord quotidiennement où l’on retrouve de petites observations pour chacun de nos élèves peut nous amener à nous poser des questions relativement à l’évolution des enfants. Lorsqu’on doit participer à un plan d’intervention, un outil comme celui-ci peut nous être très utile pour appuyer nos propos.

Compétence 8: Intégrer les technologies de l'information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d'activités d'enseignement-apprentissage, de gestion de l'enseignement et de développement professionnel.


Ce que je retiens de la compétence 8 est que l’utilisation des TIC est très importante afin de préparer des activités d’enseignement et d’apprentissage, mais aussi pour peaufiner sa gestion de classe. Internet est une source quasi inépuisable d’informations qui sont très utiles pour les enseignants. De plus, l’utilisation des TIC permet de créer des projets qui sortent de l’ordinaire avec nos élèves, mais qui permettent sans aucun doute de grands apprentissages. Les technologies prennent beaucoup de place dans la vie quotidienne, donc il est important que les élèves soient outillés pour les utiliser.  Il est aussi important en tant qu’enseignant d’informer les élèves sur l’exactitude des informations que l’on retrouve dans Internet. C’est alors que leur jugement critique entre en jeu.

Dans mon stage, je crois mettre en pratique cette compétence en amenant les élèves à participer à des projets qui nécessitent l’utilisation de l’ordinateur. En fait, à l’université, on nous a présenté plusieurs activités qui peuvent être réalisées avec très peu de matériel technologique. Une présentation orale (sur un aspect quelconque des sciences humaines ou des sciences et technologie) qui nécessitera une recherche dans Internet peut très bien s’intégrer à une classe du 2e cycle. Je pense aussi amener aux élèves de petites capsules informatives qui leur permettront de connaître différents éléments importants lorsque nous utilisons les TIC (validité des sources, utilisation de programme dans Microsoft Office, etc.).

Compétence 9 : Coopérer avec l’équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école.

 

La coopération avec l’équipe-école est très importante, puisque le travail d’équipe nous permet souvent d’aller plus loin dans nos différents objectifs. En fait, quoi de mieux que de pouvoir compter sur des personnes pour pousser davantage un projet. De plus, la collaboration avec les parents et les partenaires sociaux nous permet d’assurer les différents besoins de nos élèves, qui se retrouvent parfois dans des situations plus difficiles. D’ailleurs, les parents sont souvent des partenaires essentiels pour nous donner un coup de main dans différents projets ou sorties éducatives, il est donc important de ne pas les négliger.

 

Compétence 10 : Travailler de concert avec les membres de l’équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l’évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés.

Comme il a été mentionné ci-haut, la collaboration dans l’enseignement est primordiale et c’est en travaillant en équipe qu’il nous est possible de créer des situations d’enseignement-apprentissage qui développent les compétences des élèves. De plus, il est important que les enseignants du même cycle utilisent les mêmes critères d’évaluations, peu importe la matière en question. Donc, on doit avoir une bonne communication entre les membres de l’équipe pédagogique afin que les élèves évoluent tous dans le même sens.

 

Compétence 11 : S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

 

La démarche de notre développement professionnel que nous avons à faire en tant qu’enseignant est primordiale. Tout d’abord, nous sommes en formation continue tout au long de notre carrière afin de pouvoir toujours améliorer notre enseignement. Nous devons nous adapter devant chaque classe que nous allons « diriger » durant notre parcours, car chaque élève a des besoins différents. Si nous gardons toujours la même façon de faire, des embûches surviendront et notre enseignement ne sera pas efficace. Il est donc important de se questionner régulièrement afin d’enseigner de façon adéquate à chacune des classes que nous allons prendre en charge.

 

Compétence 12: Agir de façon éthique et responsable dans l'exercice de ses fonctions.

 

Les enseignants ont un statut bien particulier auprès des enfants et celui-ci prend parfois la forme d'un confident. En fait, si les élèves vivent des difficultés personnelles, les enseignants sont souvent ceux vers qu'ils se tournent. Il est important de garder ses informations pour soi, excepté le cas où la vie ou la sécurité de l'enfant serait en danger. Finalement, le respect est une valeur qui est très significative pour cette compétence: respect de ses collègues, de ses élèves et surtout, respect de soi!   


Ma carte conceptuelle

Parcours STAGES

Stage EDU1002

 

J'ai fait mon tout premier stage à l'école Elisabeth-Monette de Valleyfield dans la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands. Mon enseignante associée m'a accueilli dans sa classe de première année afin que j'y passe quelques semaines.

 

Malgré les nombreuses inquiétudes, ce premier stage fut une superbe expérience où j'ai pu acquérir de nombreuses nouvelles connaissances. Mon enseignante était très disponible pour répondre à mes questions et elle m'encourageait toujours dans ce que j'entreprenais en classe. J'ai découvert une femme remplie de passion pour son métier et elle me l'a transmis naturellement.

 

Ce stage m'a permis de comprendre que c'est en travaillant en équipe que l'on peut créer de belles choses avec les enfants!

Carnets de stage

carnets de stage.doc

Voici certains extraits, que j'ai jugés intéressants, de mes deux carnets de stage.

Grille d'évaluation

Rétroactions reçues

Stage EDU4002

Mon quatrième et dernier stage se fait à l'école Langlois à Salaberry-de-Valleyfield dans la commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands. C'est un retour aux sources pour moi, car j'ai fait mon stage à la maternelle (EDU2002) à cette école et j'y ai aussi fait tout mon primaire. Il s'agit d'une école se retrouvant dans un milieu socio-économique majoritairement faible, mais il y a une petite proportion des élèves qui proviennent d'un milieu plutôt aisé.

Je fais à nouveau un stage au 1er  cycle, car mon tout premier stage s’est fait en 1ère année  tandis qu’actuellement je suis en 2e année.  Dans la classe, il y a 19 élèves, mais depuis déjà plusieurs semaines, un élève est à l’école Répit-Transit. Cela demande encore plus de préparation et d’organisation afin de lui fournir du travail qui est uniquement spécifique aux mathématiques ou au français.

L’équipe-école est très chaleureuse et les enseignants dans les équipes-cycles collaborent beaucoup. J’ai la chance d’avoir une enseignante associée (qui est aussi en 2e année) qui me soutient beaucoup dans ma planification. Nous partageons nos idées et cela fait en sorte que nous pouvons créer de beaux projets.

Mes référents

Ministère de l'Éducation, des Loisirs et des Sports

Pour moi, ce site représente une véritable bible pour les enseignants! On y retrouve, bien entendu, le programme de formation, mais aussi beaucoup d'autres informations utiles. Il s'agit de l'outil de référence par excellence.

http://www.mels.gouv.qc.ca

Livres ouverts

Pour les passionnés de la littératie! Il s'agit d'un site de la Direction de la formation générale des jeunes du ministère de de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Il permet de cibler ce que l'on peut exploiter avec certains livres dans notre classe, qu'elle soit préscolaire, primaire ou secondaire.  

http://www.livresouverts.qc.ca/

Livres intéressants

  • Gail Boushey (2009) Les 5 au quotidien. Montréal: Duval Éducation 

Ce livre est pertinent selon moi, car il explicite un modèle de gestion de classe relié à la littératie. Accordant une grande importance aux livres, celui-ci fut pour moi une véritable découverte. De plus, on peut retirer ce que l'on souhaite de ce livre selon le niveau dans lequel nous enseignons, puisqu'il déborde de techniques diverses.

 

  • Gail Boushey – Joan Moser (2011) La méthode CAFÉ. Montréal : Duval.

Ce livre fait suite à celui des « 5 au quotidien ». En fait, il présente différentes façons d’enseigner les stratégies de lecture à nos élèves selon leur niveau ainsi que d’évaluer leurs compétences en lecture. Les stratégies sont subdivisées en quatre sections d’où provient le nom de la méthode : Compréhension, Adéquation, Fluidité et Étendue du vocabulaire. Cette méthode permet de s’adapter aux besoins de nos élèves pour ainsi créer de petits groupes de travail selon leurs faiblesses. Ce livre est un très bon outil pour se guider dans notre enseignement de la lecture et il facilite grandement l’évaluation de celle-ci.