Portfolio de Caroline Côté

Biographie

Image représentant Caroline Côté

L’une de mes grandes passions dans la vie est la gymnastique artistique. Ayant pratiqué ce sport pendant plus 8 ans et enseigné cette discipline, à des enfants âgés de 3 à 16 ans, sur une période de 12 ans, je me retrouve maintenant de l’autre côté de la médaille en jugeant les prouesses gymniques des petites gymnastes québécoises.

En tant que coordonnatrice et directrice administrative de la gymnastique, j’ai développé des aptitudes pour la direction, l’administration, l’organisation, les relations humaines, la planification des séances d’entraînement et la supervision de tous les jeunes inscrits.

Étant une fille réservée et timide,  j’avais tendance à faire les choses de mon côté, de manière individuelle. Il est évident que je n’ai pas changé du tout au tout, car à la base, je reste la même personne, par contre, lorsque je me retrouve dans une situation nécessitant de l’aide, je n’hésite pas à en demander. Ce n’est pas individuellement, mais avec les échanges d’idées (en équipe) que nous allons faire notre force (la force d’un monde), ce qui est capital lorsque nous travaillons auprès des enfants. Nous travaillons pour eux alors vaut mieux collaborer que de garder tout pour soi.  

En avril 2011, je suis allée faire un stage à l’étranger et cette expérience de deux mois a été l’une des plus enrichissantes. Cet échange interculturel avec la société sénégalaise m’a permis de me faire une autre vision par rapport au Monde et par rapport à la vie. D’un côté, peu importe où nous nous trouvons sur Terre, nous avons tous un point commun, soit être des êtres humains qui aspirent à des pensées, des valeurs et des idéaux. D’un autre côté, peu importe les embûches que l’on peut avoir dans notre vie, il y aura toujours quelqu’un pour nous aider à surmonter ces épreuves. Bref, le bonheur ne relève pas de l’argent. Ce qui fait la force, c’est l’entraide, le partage, l’échange.

Je suis une fille déterminée, authentique, passionnée, qui aime apprendre, et ce, dans tous les sens du terme. En fait, par rapport à l’apprentissage, je crois que c’est un processus continu, en éternelle évolution. Ayant une grande ouverture d’esprit, je suis réfléchie et conciliante par rapport à bien des situations. Toujours souriante et dynamique, j’aime affronter les différents défis que la vie me propose et cet attrait façonne mes capacités adaptatives.

Pour moi, l’enseignement au primaire se résume à une construction de Lego (une construction de savoirs). Tiré du socioconstructivisme, il faut placer l’enfant au cœur de ses apprentissages et c’est par la manipulation, par essais/erreurs qu’il parviendra à bâtir ses connaissances. Mon objectif, dans ce cas-ci, est d’aider les élèves à cheminer dans leur processus scolaire et personnel. Afin de développer une autonomie optimale chez les élèves, il faut leur laisser de la liberté dans leurs apprentissages. C’est en étant confronté à diverses situations problèmes que nous parvenons à trouver les solutions nécessaires pour les résoudre. Dans ce cas-ci, l’enseignant sert de guide dans le processus d’apprentissage des jeunes. Il les accompagne, leur donne des pistes de solutions possibles pour qu’ils en arrivent à parfaire leurs connaissances.  

En fait, une classe contient tout au plus 30 élèves ayant des caractéristiques bien distinctes, faisant en sorte qu’ils n’apprennent pas tous de la même façon. En prenant en considération le processus d’avancement personnel de chacun, nous portons, par le fait même, une attention particulière sur les intelligences multiples. Chaque personne possède une intelligence qui lui est propre, faisant en sorte que nous ne cheminons pas tous dans le même sens. Ainsi, en instaurant les ateliers dans la classe, les enfants pourront choisir ce qui leur convient, en fonction de leur type d’intelligence.

De plus, comme il a été mentionné précédemment, ce n’est pas seul que nous allons parvenir à développer notre plein potentiel. De ce fait, l’apprentissage coopératif est aussi un processus que je privilégie pour le développement des compétences, des savoirs essentiels.

Enfin, il est important, en tant qu’enseignant, d’être à l’écoute des différents besoins des enfants pour que ces derniers s’épanouissent et développent leur plein potentiel.