Portfolio de Alex Demers-Noiseux

Plan

Le lien marqué [+] permet d'afficher puis de masquer les sous-sections que comprend la section correspondante.

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Alex Demers-Noiseux

Bonjour et bienvenue sur mon portfolio!

 Je me nomme Alex Demers-Noiseux, j'ai terminé mon baccalauréat en enseignement primaire et éducation préscolaire à l'Université de Montréal!

Ma première année, particulièrement mon stage, m'a confirmé sans aucun doute que l'enseignement est ma future vocation!

Ce qui m'a menée dans ce programme sont les enfants, depuis mon premier emploi, gardienne d'enfants, je sais que je veux qu'ils soient présents dans ma carrière. Puis, j'ai été entraîneuse de Kin-Ball, j'adore enseigner aux enfants, et surtout les voir se réjouir lorsqu'ils réussissent les apprentissages.

De plus, j'ai été monitrice de camp de jour durant 3 étés sous les noms de peanut et d'échalote, animatrice à la piscine pour les jeunes du programme action garçons/filles, et même, du haut de mes 5 pieds 10, lutin du Père Noël! Finalement, depuis janvier 2009 j'ai commencé à remplacer dans les écoles de ma région, mon meilleur emploi jusqu'à maintenant!

 Mes intérêts personnels sont la lecture, les animaux et les sports, particulièrement le kin-ball, un sport de coopération, le volleyball que je n'ai pas encore eu la chance de pratiquer ailleurs que dans des cours d'éducation physique au secondaire et au cégep et finalement, le surf !

 

Pour me contacter :

Les compétences professionnelles Commenter cette section

Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l'exercice de ses fonctions.

Pour intéresser les élèves. il est très important que les enseignants soient curieux et capable de prendre des initiatives. Ainsi, ceux-ci vont enrichir leurs explications et leurs exemples. Je crois que les enseignants jouent un rôle important dans la vie des jeunes. Il est important que les titulaires en prennent conscience et agissent pour former la nouvelle génération et, en autres, faire en sorte qu'elle soit ouverte à la pluralité culturelle.

Compétence 2: Communiquer clairement et correctement dans la langue d'enseignement, à l'oral et à l'écrit, dans les divers contextes liés à la profession enseignante.

 Pour moi, il est important que les enseignants connaissent parfaitement le français oral et écrit. Ceux-ci sont des modèles pour les élèves, s'ils font des erreurs, il y a de grandes chances que ces enfants les reproduisent. De plus, comment un enseignant qui ne maîtrise pas le français écrit peut corriger ou enseigner cette matière?  

Donc je vais tout faire pour que ceux-ci soient impeccables d’ici la fin de ma formation.

Compétence 3: Concevoir des situations d'enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

Pour un enseignant, il est très important de planifier ce que l’on veut faire avec nos élèves dans les moindres détails. Car, si on ne sait pas exactement ce que l’on veut ou doit présenter les élèves peuvent ressentir notre manque de planification. Si ce n’est pas clair pour nous, il est évident que ce le sera encore moins pour eux. De plus, il ne faut pas oublier le matériel, si l’on fait une activité qui demande un matériel spécifique, il est très important de le sortir d’avance pour s’assurer d’avoir tout le matériel requis, et pour que les élèves se mettent rapidement à la tâche.

De plus, il est important de savoir pourquoi nous faisons cette activité. Qu’est-ce que cette activité apportera à l’enfant?

Compétence 4: Piloter des situations d'enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et, en fonction des élèves concernés et du développement des compéteces visées dans le programme.

 Un bon enseignant doit savoir que nous ne sommes pas tous identiques. Les  enfants sont tous différents, certains aiment le sport, d'autres préfèrent la lecture. Quelques-uns aiment les brocolis, mais la majorité préfère le gâteau. Bref, cela pour dire que les enseignants doivent s'ajuster aux élèves qui ont devant eux. Ils doivent prévoir que certains vont comprendre plus rapidement une matière mais d'autres auront plus de difficulté, et un bon enseignant doit être en mesure que tous les élèves réussissent.

Compétence 5 : Évaluer la progression des apprentissages et le degré d'acquisition des compétences des élèves pour les contenus à apprendre.

L'évaluation n’est pas simple, surtout que nous sommes constamment remis en question, par
les élèves, leurs parents, les collègues. Il nous faut des éléments pour
justifier notre évaluation. Donc, je crois que dans cette optique il faut
évaluer plusieurs fois. Par contre, pour l’évaluation sommative, je ne crois
pas qu’il faille évaluer pendant les apprentissages, mais plutôt à la fin de
ceux-ci. L’évaluation formative peut être faite en tout temps, par contre elle
ne doit pas être comptabilisée pour le bulletin, mais plutôt pour situation le
niveau de compréhension des élèves.

Il y a plusieurs méthodes pour évaluer, celles que je vais privilégier, sont
l’observation et questionner les élèves sur leurs démarches.

Pour l'’évaluation, il faut être juste et équitable, ce qui peut être fait avec les
grilles d’évaluation, mais tout en exerçant un jugement critique. Concernant,
les outils d’évaluation, il faut être critique sur les outils d’évaluation
donnés par les manuels ou ceux donnés sur Internet. Je crois qu’utiliser des
méthodes variées est bon moyen pour avoir l’heure juste.

Compétence 6 : Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l'apprentissage et la socialisation des élèves.

La gestion est probablement l'un des aspects qui effrait le plus les jeunes enseignants. À travers les stages et les cours universitaires, on se rend compte qu'il y a plusieurs moyens pour gérer notre groupe. Les systèmes d'émulations, la proximité, des règlements claires sont tous des moyens utilisés et utiles pour que le groupe se comporte bien, mais, pour moi, le meilleur moyen sera toujours le lien entre l'enseignant et ses élèves. Bien que chacun est différent, il est primordial de s'intéresser à chacune des ses personnes !!

Un autre aspect très important est la préparation des cours. Si l'enfant est toujours actif et intéressé, il n'y a aucune raison qu'il perturbe le groupe. Donc, l'enseignant doit planifier et organiser ses cours pour que les élèves soit motiver à apprendre.

Compétence 7:Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d'apprentissages, d'adaptation ou un handicap.

Le nombre d'élèves en difficultés d'apprentissage augmente de plus en plus dans les classes régulières. En tant qu'enseignant responsable, il est important de tenir compte de ceux-ci. Donc, il faut s'informer des difficultés présentes et surtout être certain que nous comprennons celles-ci et que savons comment nous pouvons aider ces élèves.Pour ce faire, des recherches d'informations et des perfectionnements peuvent aider les enseignants à s'outiller pour aider ces enfants.

Le but principal de cette
compétence pour moi est de donner le maximum de chances à chaque élève pour sa
réussite. Cette compétence nécessite beaucoup de temps de la part de l’enseignant,
celui-ci doit observer l’élève, prendre des informations pour le connaître le
plus possible, ses forces et ses faiblesses, afin de lui préparer des outils
utiles. Il faut amener l’élève à avoir des réussites, autant des réussites
sociales qu’éducatives. Pour cela, l’enseignante doit encadrer l’élève et le
soutenir dans son cheminement.

Tout ce processus ne se fait pas seul, il y aura plusieurs rencontres entre les divers intervenants qui interagissent avec l’élève concerné. Entre autres, un plan d’intervention est souvent nécessaire.

En résumé, il faut
favoriser l’intégration sociale et pédagogique de tous les élèves. Pour ce
faire, il faut se concerter, et adapter nos exigences et faire en sorte que les
tâches que nous proposons présentent des défis réels qui les font progresser.

Compétence  8: Intégrer les technologies de l'information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d'activités d'enseignement-apprentissage, de gestion de l'enseignement et de développement professionnel.

La technologie est de plus en plus présente dans la société et dans la vie de tous les jours des élèves. Un des grands défis des enseignants est de motiver les élèves. La technologie est un très bon moyen d'y parvenir! Ils sont interessés par celle-ci. De plus, il y a plusieurs avantages à l'utiliser, comme la rapidité et les bienfaits pour l'environnement.

Compétence 9: Coopérer avec l'équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l'atteinte des objectifs éducatifs de l'école.

Lorsqu’un enseignant arrive dans une nouvelle école, il est très important que celui-ci s’informe des projets éducatifs et des particularités de l’école, car ceux-ci changent d’une école à une autre. Pour la constance, il est important que tous les enseignants d’une même école adoptent les mêmes règles.

De plus, les enseignants d’une même année et d’un même cycle doivent coopérer. Chaque enseignant a des techniques et des activités différentes, ce partage d’idées et d’informations peut être très riche!

Compétence 10 : Travailler de concert avec les membres de l'équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l'évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés.


Puisque le but commun
de tous les intervenants dans une école est la réussite des élèves, il est tout
simplement logique de se concerter pour que celle-ci soit réalisable. Il y a
plusieurs moyens pour coopérer, cela peut être simplement un échange d’idée, ou
un partage de matériel. Certains enseignants décident d’aller plus loin, en
faisant un partage de planification ou de matières. Quelques éléments importants
pour que la collaboration entre professionnels se fasse bien sont d’avoir des
objectifs communs, d’interagir avec une ouverture d’esprit et avoir à l’esprit
que tous les membres sont égaux, ils ont chacun un rôle distinct, mais
essentiel.

Compétence 11 : S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

Il est important de faire des réflexions sur sa pratique. Noter les bons coups de la journée pour les refaire à un autre moment, mais aussi les moins bons coups pour éviter de les refaire et surtout de chercher pourquoi ceci ou cela n’a pas fonctionné comme prévu. Tout cela dans le but de s’améliorer en tant qu’enseignant.

Compétence 12: Agir de façon éthique et responsable dans l'exercice de ses fonctions.

À mon avis la compétence douze se résume en un mot, le professionnalisme. Je crois que lorsqu'on nous accueille dans un endroit, il est normal que l'on agisse selon les règles en vigueur. Par exemple dans l'enseignement, il faut respecter le code vestimentaire établi, être ponctuel et poli. Bref, le respect de tous.

Carte conceptuelle Commenter cette section

Voici un bref aperçu de moi en un coup d'oeil!

carte conceptuelle Commenter ce document

Mes stages Commenter cette section

Les stages sont des moments uniques! Nous apprenons énormément durant ces jours. Ils nous permettent de mettre en pratique ce que nous avons appris durant les cours et  nous avons la chance d'obtenir des conseils venant des experts!

Bref, je profite de ces moments au maximum!

Mon premier stage Commenter cette sous-section

Pour mon premier stage, j'ai eu la chance d'aller à l'école des Trois-Temps à Saint-Marc-Sur-Richelieu. J'ai été accueillie dans la classe de 4e année par des élèves uniques et une enseignante formidable. Durant ces 18 jours, j'ai énormément appris! Chacun d'entre nous à une vision de l'école, car nous y sommes tous allés. Par contre, j'avais seulement une vague idée du travail de l'enseignant. Grâce à ce premier stage, j'ai pu vraiment observer et même effectuer les tâches des enseignants. Je me suis rapidement rendu compte que ce n'est pas aussi simple qu'on peut se l'imaginer. Ceux-ci consacrent beaucoup de temps à la préparation de cours, à la correction de travaux et aux comités.

Je me suis rendu compte que j'avais beaucoup de qualités pour devenir enseignante comme la justice, le respect, l'entregent, la patience, etc..

 En résumé, ce stage m'a apporté beaucoup. Je sais maintenant mes points forts et mes points à améliorer. Puis, j'ai une vision éclairée et réaliste du métier d'enseignante au primaire.

Rétroactions

J'ai reçu plusieurs rétroactions de mon enseignante associée, j'ai essayé de mettre en pratique tous les conseils qu'elle m'a donnés.

En résumé, je circule beaucoup dans la classe, je donne de bons exemples, mes explications sont claires, je fais de bonnes interventions, je parle assez fort, j'ai à améliorer ma discipline et ma gestion du temps.

 

Je suis tout à fait d'accord avec les rétroactions et l'évaluation.

Merci

Mon deuxième stage Commenter cette sous-section

Pour mon deuxième stage, je suis à l'école Père-Marquette à Boucherville. Je vis mon stage dans une classe maternelle! Au début, je n'étais pas certaine d'aimer cette expérience, car je croyais que la plupart du temps c'était des jeux libres. Heureusement, mon enseignante associée à une très belle vision de l'enseignement au préscolaire. Exeptés les vendredis, les élèves font rarement des jeux libres. Bien entendu, il y a les ateliers, car ceux-ci sont très bénéfiques pour le développement de l'enfant.

Dans cette classe, il y a 15 garçons et seulement 5 filles, donc ça bouge!

Mon troisième stage Commenter cette sous-section

L'université a obligé les étudiants à faire un stage au troisième cycle durant leur formation. Je dois avouer que je n'étais pas enthousiaste à cette idée au départ, puisque je n'avais jamais, ou presque, remplacer dans des classes du troisième cycle avant septembre 2010 et j'avais certaines craintes. Donc, je me suis dite qu'il serait préférable de faire ce stage en troisième année puisque celui-ci est moins long que le dernier.

Finalement, j'ai commencé à remplacer au troisième cycle un peu avant de faire le stage. Puis, je me suis rendue compte que j'aimais beaucoup enseigner aux grands !

Donc, très enthousiaste, j'ai commencé mon stage en 5e année à l'école Pierre-Laporte! Ce stage fut fabuleux!!

De plus, durant ces 2 mois, j'ai eu la chance d'expérimenter le team teaching(2 enseignants pour 55 élèves).

En résumé, ce troisième stage m'a permis de réellement voir le métier d'enseignant puisque j'avais la charge complète de la classe et de passer deux merveilleux mois en compagnie d'élèves adorables et d'enseignantes associées exemplaires.

 

1 intervention

Mon quatrième stage Commenter cette sous-section

Je n'aurais pas pu être aussi choyée que je le suis pour mon quatrième et dernier stage.

Je le fais à l'école Jolivent à Beloeil dans une classe de première année. Ces trois mois me démontrent entièrement l'univers d'un enseignant, et je dois dire que j'adore cet univers !

Mes 22 petits loups sont tout simplement adorables! Et que dire de mon enseignante associée, une femme exemplaire qui après 26 années d'expérience a toujours la passion de l'enseignement et est toujours la première à vouloir expérimenter de nouvelles méthodes pour aider les élèves. Une femme organisée avec laquelle j'ai énormément appris et eu beaucoup de plaisir :)!

Mon curriculum vitea Commenter cette section

J'ai travaillé et fait du bénévolat à plusieurs endroits, j'adore essayer de nouvelles choses!

Voici mon curriculum vitea...