Portfolio de Claudia Girardin

Ce portfolio comporte du contenu protégé.

Plan

Le lien marqué [+] permet d'afficher puis de masquer les sous-sections que comprend la section correspondante.

Biographie

Image représentant Claudia Girardin

 

Bonjour et bienvenue sur mon portfolio électronique.

Je me nomme Claudia Girardin, j’ai 22 ans et je suis à ma quatrième année d'études en Éducation préscolaire et enseignement primaire.

On dit souvent de moi que je suis une fille authentique avec de l’altruisme.

En effet, je suis personne vraie et sincère qui est  à l’écoute de tous et chacun. J’apprécie sincèrement qu’autrui trouve le bonheur. Je considère que ces qualités favoriseront ma pratique enseignante puisque je serai disponible et ouverte pour écouter les élèves tout autant sur le point personnel que scolaire et ce sans porter de jugement.

Dans le même ordre d’idée, pour aider ma pratique enseignante, je miserai sur mon sens de la répartie développé pour gérer les situations imprévues. 

De plus, dans mon enseignement j’intègrerai les arts étant donné que c’est un référent culturel qui m’allume particulièrement. Ayant moi-même effectué des études en Arts et Lettres, je serai en mesure d’apporter mes connaissances et de les transmettre aux enfants. Je souhaite avoir une pratique enseignante diversifiée et dynamique qui laissera transparaître un peu d’humour tout en gardant une certaine rigueur.

Pour me contacter :

Vision de l'enseignement

 

 

Selon moi, enseigner ne se résume pas seulement à apprendre des connaissances à un enfant. Il faut d’abord et avant tout être capable de motiver les enfants  en préparant des activités variées et divertissantes. Un bon enseignant doit être en mesure de fournir des situations d'apprentissage qui stimulent l'enfant. C'est pour cette raison qu'un enseignant compétent doit adapter sa pratique tout au long de sa carrière selon les besoins des enfants qui lui sont confiés.

L'enseignant doit être un guide et un modèle qui donnera, à l'apprenant, envie d’être à l’école et d’apprendre. Les élèves méritent un bon encadrement et l’enseignant doit être en mesure de les instruire tout en les encadrant. 

Les douze compétences professionnelles

Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l'exercice de ses fonctions.

La compétence 1 donne, selon moi, à l'enseignant la responsabilité de s'intéresser à différentes disciplines pour ainsi pouvoir transmettre ses connaissances à ses élèves. En effet, le maître se doit d'enrichir la culture générale des élèves pour qu'ils forment leur identité. L'enseignant doit faire preuve de curiosité et consulter les outils disponibles pour ensuite transmettre ses connaissances de manière objective. De plus, l'enseignant doit porter un regard critique sur le rôle social qu'il exerce avec les élèves tout en mettant en évidence les différences de ceux-ci. L'enseignant se doit donc de consulter les ouvrages nécessaires pour adapter les contenus qu'il enseigne aux élèves de sa classe. En effet, il doit appliquer la différenciation pédagogique pour s'assurer que chaque élève évolue à son rythme.

Pour ma part, je considère que cette compétence est essentielle pour la profession enseignant. Au cours de ce stage, j’ai su cibler cette compétence premièrement en consultant, et ce, dès le début, la progression des apprentissages. Ma curiosité à connaître les apprentissages ciblés dans une classe de 4e année m’a permis de développer cette compétence. Par ailleurs, j’ai su améliorer cette compétence en posant des questions et en consultant les ouvrages mis à ma disposition. Il va de soi que plus les jours passaient plus j’étais à l’aise avec les guides pédagogiques et cette aise su augmenter ma curiosité.

Dans les premiers jours de mon stage, j’étais en période d’observation et j’étais donc un peu plus à l’écart de la réalité de la classe. Par contre, rapidement, j’ai su m’intégrer à la classe et ainsi prendre des initiatives. Cette capacité à prendre des initiatives a été alimentée par l’appréciation de mon enseignante associée. Celle-ci était très reconnaissante des initiatives que je prenais et c’était alors d’autant plus motivant de recommencer. 

Dans un autre ordre d’idées, je devrai parfaire cette compétence et mettre en évidence davantage les différences des élèves pour enrichir les discussions. J’ai tout de même entrepris une amorce en animant une activité d’éthique et culture religieuse dans laquelle les élèves parlaient de leur religion. Pour le prochain stage, je me lance comme défi de me nourrir des différences des élèves pour diriger mes activités et mes situations d’apprentissage.


Compétence 2 : Communiquer clairement et correctement dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit, dans les divers contextes liés à la profession enseignante.

Cette compétence s’avère essentielle pour quiconque souhaitant être compétent dans le métier qu’il entreprend. Peu importe le métier choisi, s’exprimer correctement se situe à la base pour effectuer un travail de qualité. Bien sûr, cette compétence se développe avec les années mais faire l’effort de bien communiquer constitue un bon commencement, et ce peu importe l’âge de l’individu. En enseignement, cette compétence est primordiale puisque les enfants en prendront modèle. Si l’enseignant ne cesse de faire des erreurs à l’écrit et à l’oral, l’enfant sera porté, à son tour, à refaire les mêmes erreurs. Aussi, dans le métier d’enseignant, il est important de moduler sa voix et le débit selon le contexte présenté.

 

Compétence 3 : Concevoir des situations d’enseignements-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

Cette compétence est une compétence qui domine chez moi. Je suis une personne très organisée donc la planification est quelque chose de naturel pour moi. Je considère qu'une bonne organisation et planification permet un enseignement de qualité. Par contre, il faut être réaliste, l'enseignement est un métier qui demande une certaine souplesse et une certaine ouverture aux modifications. Il suffit d'avoir un canevas de planification bien rempli et de l'ajuster du mieux que l'on peut.

De plus, une bonne planification permet une latitude dans les contenus enseignés. Il est donc très important pour le pédagogue d'élargir ses connaissances et d'être bien préparer. Ainsi, les imprévus sont plus facilement contrôlables.

 

Compétence 4 : Piloter des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme.

La compétence 4 est, selon moi, une compétence qui vient distinguer un enseignant d’un autre. En effet, cette compétence démontre les couleurs et les valeurs de chaque enseignant par la mise en place de différentes activités. Un enseignant qui se démarque par sa créativité pourra exploiter cette qualité  par l’entremise de cette compétence. Je crois qu’il est important d’être versatile dans le choix de ses activités. Pour maîtriser cette compétence, il faut être capable d’animer des activités pédagogiques mais il faut aussi que l’enseignant possède un bon déclencheur pour susciter l’intérêt des enfants. Un enseignant qui possède la compétence 4 devrait être capable de stimuler les élèves et être sensible et attentif à leurs besoins.

Compétence 5 : Évaluer la progression des apprentissages et le degré d’acquisition des compétences des élèves pour les contenus à faire apprendre 

Selon moi, l’évaluation des apprentissages des élèves est une tâche complexe, puisqu’il faut être constamment en observation. Il ne faut pas seulement compiler les notes obtenues à différents examens, mais bien remarquer le progrès et l’apprentissage en cours de réalisation. L’évaluation des compétences permet de porter un jugement sur les acquisitions des élèves et d’ajuster sa pratique au besoin.

Par ailleurs, il faut s’assurer que chaque élève vive des succès qui seront marqués par des rétroactions positives. Pour se faire, il faut fixer des défis réalistes aux élèves et cibler certains critères d’évaluation en lien avec les défis choisis. Par exemple, si un enfant a plusieurs lacunes en français, lorsqu’il devra composer un texte, il faudra choisir certaines priorités de correction pour éviter le découragement.

 

 

Compétence 6 : Planifier, organiser et superviser le mode fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l’apprentissage et la socialisation des élèves.

Cette compétence cible particulièrement la gestion de classe. En fait, la gestion de classe est souvent associée à la gestion des mauvais comportements, mais il s’agit beaucoup plus que la discipline. Un bon praticien doit encadrer les élèves et favoriser un climat adéquat au travail. Ce climat propice au travail sera plus facilement respecté si le maître exerce une bonne gestion des transitions, une bonne gestion du temps et s’il aménage sa classe en fonction de l’approche pédagogique préconisée et du type d’apprenants de la classe. De plus, l’enseignant  a pour mission de créer un climat favorable au développement de l’autonomie et ceci peut être entrepris par le biais d’un système de responsabilités.

Par ailleurs, cette compétence fait appel à la planification et par le fait même à l’anticipation des difficultés des élèves. Lorsque le pédagogue planifie et anticipe, il augmente ainsi les chances d’engagement des élèves. Cet engagement des élèves diminuera de façon significative les comportements qui pourraient nuire au climat de la classe.

Au cours de ce stage, j’ai respecté la gestion de classe préconisée par ma maitre associée tout en explorant de nouvelles avenues. Par exemple, j’ai décidé de changer l’aménagement de la classe pour favoriser le travail d’équipe. En début de stage, j’ai utilisé les systèmes d’émulation mis en place par mon enseignante associée.  Par la suite, j’ai instauré mon propre système d’émulation qui a très bien fonctionné auprès des élèves.

Pour mon prochain stage, je me donne comme défi d’instaurer un nouveau système d’émulation. De plus, j’aimerais trouver une façon de développer l’autonomie des élèves quant à la gestion de leurs comportements. Ainsi, je diminuerais mes interventions, quelques fois répétitives, telles qu’«arrête de parler» ou «concentre-toi». Ce genre d’interventions ne fonctionne qu’à très court terme et est épuisant.

Compétence 7 : Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, d’adaptation ou un handicap 

La différenciation pédagogique est un terme au coeur de notre formation universitaire. En effet, ce concept revient souvent, car il est primordial lorsque l’on veut adapter nos interventions aux besoins de tous les élèves et principalement ceux des élèves en difficulté. Il faut être conscient des caractéristiques des apprenants et adapter nos pratiques pour leur permettre de vivre des succès et leur permettre de se sentir bien dans la classe. D’ailleurs, pour répondre aux besoins différents de chaque élève les enseignants peuvent avoir recours au PIA qui permettra d’avoir «un plan de match» pour permettre à l’élève de progresser avec ses forces et ses faiblesses.

 

 

Compétence  8 : Intégrer les technologies de l'information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d'activités d'enseignement-apprentissage, de gestion de l'enseignement et de développement professionnel.

La société actuelle plonge les élèves dans un univers rempli de gadgets électroniques et les enseignants doivent aussi faire preuve d’une ouverture quant aux technologies. De plus, il est de leur devoir de développer l’esprit critique des élèves et de leur donner les outils nécessaires pour pouvoir utiliser les TIC. Certains enseignants ont la chance de travailler avec des tableaux blancs interactifs quotidiennement ce qui, selon moi, augmente la motivation de la plupart des élèves. Par ma part, mon milieu de stage ne possédait pas de TBI, mais ceci ne m’a pas empêchée d’exploiter quelques logiciels. Cependant, il n’était pas évident d’intégrer les TIC étant donné que les élèves avaient accès aux ordinateurs de l’école seulement une fois par semaine.

Tout d’abord, les élèves ont réalisé une présentation PowerPoint à la suite de leurs recherches sur un moteur de recherche sur un animal qu’ils avaient choisi. J’ai pu constater que même s’il s’agissait d’une tâche scolaire, leur motivation était augmentée, puisqu’ils se retrouvaient devant un écran d’ordinateur. Ensuite, ils ont dû rédiger un texte sur le logiciel Word avec certaines consignes de mise en page. Finalement, à la fin de mon stage, ils ont utilisé les TIC de façon plus ludique soit par l’entremise du logiciel Photobooth. Je leur ai permis d’utiliser mon MacBook pour prendre des photos avec leurs visages déformés. Nous avons eu beaucoup de plaisir.

Pour mon prochain stage, j’espère être dans un milieu de stage dans lequel les technologies seront mises de l’avant. Ainsi, je pourrai exploiter quelques programmes et fonctions appris dans le cours universitaire Initiation aux technologies de l’information et des communications. J’aimerais beaucoup réaliser un balado avec le logiciel Garage Band et j’espère que ma prochaine école de stage sera équipée d’ordinateurs pour me permettre de réaliser ce genre de projets avec les élèves.

 

Compétence 9 : Coopérer avec l’équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école.

Je considère qu'une coopération avec l'équipe-école est très enrichissant principalement pour un jeune enseignant. Cette coopération permet de partager ses connaissances et permet aussi de se sentir à l'aise dans son milieu de travail. Selon moi, il est important de collaborer avec les parents et de rassurer les parents qui en ont besoin. De plus, au préscolaire, les parents sont d'une richesse importante lorsqu'ils se portent volontaires pour venir en classe et font donc favorise les bonnes relations.

Compétence 10 : Travailler de concert avec les membres de l’équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l’évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés 

La concertation avec les membres de l’équipe pédagogique doit être au centre des interventions pour agir dans la même direction avec les élèves. Il faut travailler avec la collaboration des autres membres du personnel de l’école avec des buts communs tout en prenant compte des différentes opinions de nos pairs.

 

Compétence 11 : S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel

Il est primordial pour moi de réfléchir sur ma pratique et de trouver des moyens de l'améliorer. Tout au long de ma carrière, je trouverai des moyens pour enrichir mon enseignement. Pour l'instant, je suis très ouverte aux rétroactions et je me fis sur celles-ci pour améliorer mes faiblesses et renforcer mes forces.

 

Compétence 12 : Agir de façon éthique et responsable dans l’exercice de ses fonctions.

Pour terminer, la compétence 12 est en lien avec le professionnalisme de la personne. Il est important pour n’importe qui de respecter les règles établies par l’établissement qu’il fréquente. Peu importe le métier exercé, agir de façon éthique signifie respecter son employeur et ses collègues de travail. En enseignement, certaines règles à suivre, soit le code vestimentaire ainsi que la ponctualité s'avèrent élémentaires. Pour moi, la compétence 12 est le respect sous diverses formes.

Parcours des stages

1ère année

Milieu de stage:

Mon premier stage a été, dès le premier jour, une confirmation de choix de carrière. Je me suis retrouvée sur la Rive-Sud de Montréal à l’école Mère-Marie-Rose de la ville de Contrecœur. J’étais en présence du groupe 602 (6ième année), des élèves qui sont tous aussi attachants les uns que les autres.

Lettre de présentation

Lette aux parents.doc

Voici la lettre de présentation que j'ai faite pavenir aux parents de ma classe de stage.

Bon débarras !

MATH !.doc

Voici la première activité que j'ai faite avec les élèves. Il s'agissait d'un encan dans lequel les élèves devaient calculer les taxes et les rabais. Pour rendre l'activité plus active, il y avait réellement de vieux objets comme support visuel.

MATH !.doc (29.7 ko)

2ème année

Mon deuxième stage s'est déroulé dans une classe maternelle à l'école de La Source à Varennes. Ce stage a été très enrichissant et j'ai appris énormément.

Un des apprentissages que j’ai réalisés au cours de ce stage est définitivement la planification. J’ai découvert des canevas de planification et des stratégies pour planifier qui me seront utiles tout au long de ma carrière. Cette façon de planifier chaque activité a été un apprentissage marquant, car j’ai pu voir la différence entre une activité planifiée à l’aide d’un canevas par rapport à une activité de dernière minute. J’ai aussi fait des apprentissages quant à la planification journalière et hebdomadaire et il est évidemment pour moi que ce genre de planification est une méthode que j’exploiterai dans ma future profession. J’ai appris que la planification et la visualisation sont des éléments clés pour le succès des activités. Il est important de s’imaginer tous les détails de la séquence d’apprentissage pour prévenir le plus possible les imprévus. Lorsque nous savons exactement comment l’activité se déroulera, il est plus facile de faire la discipline. La visualisation permet réellement de voir quel matériel sera exploité, comment la classe sera modifiée, comment les élèves seront placés et ainsi de suite. Par contre, malgré cette visualisation et cette prévention, il faut être capable de s’adapter si des changements sont nécessités. Par exemple, si l’activité est plus courte que prévu ou bien n’est pas comprise par les enfants, il faut être capable de s’adapter et ne pas être déstabilisé par les modifications. J’ai compris et réussi très vite à accepter que j’apprends par mes erreurs et qu’il est normal de s’adapter et de modifier une activité en cours de route. Donc, j’ai appris qu’il est primordial d’avoir quelques activités en banque au cas où l’activité ne fonctionnerait pas ou même qu’elle prendrait moins de temps que prévu. Peu importe ce qui arrive, il est tout de même important d’avoir en tête, et ce, tout au long de l’activité, son intention pédagogique.

Mon enseignante associée m’a enseigné qu’il ne faut pas faire une activité seulement parce que nous en avons le goût. L’activité doit permettre à l’enfant d’évoluer et de se développer dans les 6 compétences du programme de formation. De plus, je suis particulièrement fière d’avoir appris à bien gérer le temps. J’ai réussi à bien évaluer le temps alloué aux activités lors de la planification pour ainsi, lors de l’animation, le respecter.

 

Avion

DSC00792.JPG

Voici un projet dans lequel l'enfant devait construire un jouet pour aider les lutins

DSC00792.JPG (2.6 Mo)

Maracas de Noël

DSC00789.JPG

Voici un projet dans lequel l'enfant devait construire un jouet pour aider les lutins

DSC00789.JPG (2.8 Mo)

3ème année

Mon troisième stage fût une expérience tout aussi enrichissante que mes deux autres stages. Ce stage m'a vraiment permis de mettre «les pieds sur le terrain» et comprendre la réalité d'une classe. Il y a toujours des imprévus et le praticien doit être en mesure de bien les gérer.

Au cours de ce stage, j'ai appris qu'une bonne gestion de classe et un engagement de la part des élèves réduisent les problèmes de comportements. Il est donc le devoir du maître de susciter cet intérêt et cet engagement chez les apprenants.

J'ai adoré ce stage et j'espère que mon quatrième stage sera tout autant formateur.

4ème année

Mon quatrième et dernier stage se déroulera à l'école Guy-Drummond dans Outremont. Je suis très emballée par ce stage, puisque je serai dans une classe de 1ère année avec une enseignante-associée très dynamique et compétente. J'ai bien hâte de voir si un stage avec les tout «petits» me plaira autant que ceux avec les plus «grands».

Mes référents

Voici un site que j'aime bien aller consulter.

http://www.recit.qc.ca/

 

http://jardindevicky.atleon.net/