Portfolio de AMÉLIE DULAC-GALLANT

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Amélie Dulac-Gallant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambitieuse : Qui veut réussir.

Méthodique : Qui est ordonnée.

Éclectique : Qui est très ouverte à différente façon de penser.

Ludique : Qui aime apprendre sous forme de jeu.

Impulsive : Qui agit sans réfléchir.

Entêtée : Qui s’obstine à effectuer une tâche. 

 

Dévouée : Qui veut tout faire pour être utile à quelqu’un.

Unique : Qui est différente de tous et chacun.

Loquace : Qui parle beaucoup.

Attachante : Qui suscite de l’intérêt.

Charismatique : Qui a le don de séduire les foules.

Pour me contacter :

Opinions Commenter cette section

Être enseignante!! Commenter cette sous-section

Comme la plupart des enseignants et des enseigantes, je désire effectuer ce métier parce que j'adore les enfants. Toutefois, ce n'est pas la seule raison qui justifie ce désir. En fait, c'est ma vocation! Lorsque je suis devant la classe, je me sens comme un petit poisson dans l'eau. C'est un des endroits où je suis certaine que j'y suis à ma place. Je pourrais vous faire la liste des pours et des contres, mais cela ne servirait à rien. Je veux être enseigante, je le sais, c'est tout!!;)  

Stage EDU1002 Commenter cette section

Compétence 2 Commenter cette sous-section

Communiquer clairement et correctement dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit, dans les divers contextes liés à la profession enseignante.

À mon avis, la qualité de la communication doit être impeccable chez les enseignants, puisque ce sont eux qui donnent l’exemple aux citoyens de demain. Toutefois, je considère que ce n’est pas la seule raison qui détermine l’importance de cette compétence. En fait, lorsque nous communiquons, que ce soit à l’oral ou à l’écrit, nous désirons que notre message soit compris. Ainsi, si nous employons un langage approprié, avec les diverses catégories de personnes que nous côtoyons, nous pouvons s’assurer de la transmission de notre message. Ceci est tout aussi vrai pour les enseignants, sinon plus.

De plus, ces derniers ont le devoir de reprendre les élèves, lorsqu’ils commettent des erreurs, pour les amener à communiquer correctement. À cet égard, je crois que les enseignants se doivent de servir, encore une fois, de modèle à ceux qu’ils enseignent. En se questionnant, lorsqu’ils sont au tableau, ou en utilisant eux-mêmes des stratégies de correction, ils démontrent qu’ils ont le désire de s’améliorer et ils suscitent l’intérêt des interlocuteurs à répéter ces actions.

Enfin, il ne s’agit pas seulement de vouloir dire ou d’écrire quelque chose, mais aussi de savoir comment

Forces : En tant que stagiaire, j’ai le souci de bien communiquer autant à l’oral qu’à l’écrit et j’adapte mon langage en fonction des catégories de personnes qui se trouvent devant moi. En fait, j’ai pris conscience de mon rôle de modèle auprès des élèves. Par ailleurs, j’ai une très bonne capacité à transmettre mes messages de manière à être comprise et à varier mes intonations relativement aux situations qui se présentent. De plus, je mets les efforts nécessaires pour m’améliorer sans cesse, en m’écoutant parler et en corrigeant mes erreurs à l’oral et celles des autres.

Défis : Je ne dois pas arrêter de m’écouter parler, afin de continuer de m’épanouir à l’oral.  En soi, mon rôle est d’enseigner en français et parfois le français lui-même, alors je devrai constamment considérer l’idée de servir d’exemple.

   

Compétence 4 Commenter cette sous-section

Piloter des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

Lorsque je suis en stage, j’aime bien observer mon enseignante associée lors des situations d’apprentissage, car cela me permet de constater les réactions des élèves aux animations de celle-ci. En fait, pour enseigner, il faut savoir animer. En ce sens, le temps, où les maîtres ne faisaient que défiler la matière, afin de remplir d’information les cerveaux des enfants qui se trouvaient devant eux, est révolu. Aujourd’hui, ces derniers participent grandement à leurs apprentissages. Maintenant, le rôle de l’enseignant est de mettre à la disposition de ceux-ci les outils nécessaires pour leur permettre de réaliser les situations d’apprentissage. Ainsi, ils n’ont plus qu’à les encadrer en les questionnant ou en leur donnant régulièrement des rétroactions pour qu'ils intègrent les notions souhaitées.

Toutefois, ce n’est pas n’importe quelle séquence qui doit être présentée. Les enseignants sont tenus de considérer les exigences du milieu et les éléments de sa formation. En somme, même si les élèves ne connaissent pas les notions à voir, ils sont au centre de leurs apprentissages. Ainsi, ils acquièrent des connaissances par eux-mêmes ou en coopération avec leurs pairs et ils ont besoin de quelqu'un que pour animer la journée.   

Forces : En ce qui a trait à la compétence quatre, je sais adapter mes stratégies en fonction des difficultés des élèves. De plus, je questionne ces derniers afin de les amener à trouver eux-mêmes des solutions ou des réponses. Par ailleurs, j’aime concevoir des activités ludiques, mais ce que je préfère, c’est de les animer. Je n’ai pas peur du ridicule afin de captiver l’intérêt de l’ensemble du groupe et j’ai souvent de bonnes idées pour les amorces de mes activités. Je fais preuve de simplicité tout en tenant compte du monde imaginaire des élèves. Je suis une animatrice souriante, attentive et respectueuse tout en réussissant très bien à imposer mes limites. Enfin, j’utilise sans cesse des renforcements positifs pour encourager la participation, l’effort ainsi que les bons comportements et j’entretiens avec mes élèves une excellente relation.

Défis : Mes principaux défis pour cette compétence sont les suivants : ne pas oublier de nommer mon intention pédagogique et de garder une vision globale du groupe. Toutefois, j’aimerais mentionner que je ne trouve pas évident de m’approprier l’organisation temporelle dans une classe. En ce sens, la routine ne s’effectue pas d’elle-même et je dois accorder plus d’attention à cet aspect. 

Compétence 12 Commenter cette sous-section

Agir de façon éthique et responsable dans l’exercice de ses fonctions.

Dans un premier temps, lorsqu’ils veulent s’assurer d’adopter une attitude éthique et professionnelle, les enseignants doivent avoir un comportement susceptible de faciliter leur accueil dans une nouvelle école. Pour ce faire, je leur propose d’être transparents. En ce sens, je ne veux pas dire qu’ils passent inaperçus, mais qu’ils soient intègres.

De plus, pour démontrer leur désir de travailler au sein d’une nouvelle équipe, ils se doivent d’être ponctuels et de respecter leurs engagements auprès des membres de cette équipe. Ainsi, ils répondent adéquatement de leurs actes. Ensuite, les enseignants interagissent avec diverses catégories de personnes et pour que ces interactions soient effectuées de manière éthique, ils doivent respecter les caractéristiques de chacune d’elles et avoir recours à un fonctionnement démocratique. En fait, même auprès des élèves, les enseignants sont tenus de leur fournir l’attention et l’accompagnement approprié en respectant les divergents points de vue et les différences et en évitant toute forme de discrimination.

Par ailleurs, je ne veux pas oublier un des aspects fondamentaux de l’éthique et c’est celui de la confidentialité. En effet, cet aspect est essentiel pour assurer un climat de confiance entre les élèves et les enseignants et entre les enseignants eux-mêmes. Enfin, il ne leur reste qu'à respecter le fonctionnement de l’école et d’y participer pour être assurés d’adopter un comportement éthique et responsable.

Forces : Dès mon arrivée dans une nouvelle école, je fais preuve d’un grand professionnalisme. Je me montre disponible et respectueuse envers les élèves et mes collègues. De plus, je m’intègre rapidement et je m’implique activement en participant au déroulement des routines. En somme, je suis quelqu’un d’honnête qui analyse mon cheminement en éducation avec clairvoyance.

Défis : Je dois continuer à alimenter mon portfolio afin de me présenter à ma juste valeur et à garder à l’esprit qu’il est important de rester ouverte aux changements.   

 

Stage EDU2002 Commenter cette section

Compétence 3 Commenter cette sous-section

Concevoir des situations d’enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation.

Un des aspects de l’enseignement que j’apprécie est celui de concevoir des séquences d’activités. Je suis consciente qu’il y a déjà énormément de matériels disponibles pour amener les élèves à réaliser leurs apprentissages, mais lorsque les enseignants effectuent eux-mêmes leurs outils, ils peuvent davantage tenir compte de leurs besoins. En ce sens, chaque enfant n’est pas au même niveau en ce qui a trait aux compétences qu’ils doivent atteindre. Ainsi, en considérant les différences de ces derniers, les enseignants réalisent des tâches pouvant grandement les aider dans leur cheminement scolaire. Il est vrai qu’il soit important de tenir compte de cet élément, mais il ne faut perdre de vue que ceux-ci ont des objectifs à réussir. En fait, c’est lorsque les élèves réalisent ces buts qu'ils savent que leurs séquences sont adéquates.

Enfin, en faisant preuve d’originalité et de créativité, les maîtres  s’assurent de créer des tâches pouvant susciter l’intérêt des élèves à apprendre de nouvelles notions. 

Forces : Avant de présenter une nouvelle matière aux élèves, je prépare mes activités méticuleusement. En fait, j’adore créer mon propre matériel en m’inspirant des recherches que j’effectue sur les sujets abordés. Par ailleurs, j’ai très bien saisi l’importance des amorces et j’ai de très bonnes idées à ce sujet. Je les exploite avec brio, ce qui provoque l’effet recherché.

Défis : J’accorde trop de temps aux amorces et peut-être pas assez aux consignes. Parfois, je prends pour acquis que les élèves ont compris. Ainsi, je devrai leur demander de reformuler ces dernières plus régulièrement. En plus, je dois continuer à me familiariser avec le programme d’éducation de l’école québécoise concernant les notions à voir pour chacun des cycles.   

 

Compétence 9 Commenter cette sous-section

Coopérer avec l’équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école.

Tout d’abord, il est essentiel de considérer pour cette compétence la première impression. En ce sens, lorsqu’un enseignant arrive dans une nouvelle école, il doit se présenter à la direction et s’informer sur le projet éducatif de cette école afin de savoir où se diriger. Par ailleurs, il démontrera son professionnalisme, s’il montre une ouverture envers les diverses personnes de l’établissement qu’il côtoie. Ainsi, il pourra prouver cette compétence en communiquant et collaborant avec ces personnes.

Enfin, la coopération entre les membres d’une école est primordiale pour réussir à avancer tous vers le même objectif qui est relatif à la réussite des élèves.

Forces: Je suis capable de prendre ma place lorsque j’intègre une nouvelle équipe. Je fais d’ailleurs preuve d’une grande générosité en partageant, avec mes collègues, plusieurs documents que j’ai conçus. De plus, j’ai pris conscience de l’importance de clarifier mes attentes aux personnes avec lesquelles je collabore. En général, les gens apprécient ma collaboration, car je n’éprouve aucune difficulté à participer aux défis que l’on me propose. Je suis en mesure de verbaliser mes besoins et je n’hésite pas à demander conseil à mes collègues. Par ailleurs, je suis un élément positif dans un groupe, puisque je sais comment motiver mes pairs avec ma bonne humeur contagieuse. En bref, je suis dévouée, généreuse, sensible et une personne sur qui l’on peut compter.

Défis : Je ne dois pas perdre de vue qu’il faut prendre le temps d’analyser les deux côtés de la médaille avant d’établir un jugement, de réagir et de condamner.

Compétence 11 Commenter cette sous-section

S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

Dans un premier temps, un enseignant qui s’engage présente son développement professionnel dans son portfolio. Il effectue une analyse réflective de ses compétences en utilisant les ressources disponibles et il est en mesure de réinvestir les résultats de sa prise de conscience dans ses actions. De plus, il doit se montrer disponible et préparé aux rencontres qu’il devra assister au cours de sa carrière, en étant capable d’échanger ses idées avec ses collègues et en justifiant la pertinence de ses choix pédagogiques et didactiques. Finalement, il sait prendre la critique de manière constructive et se réajuste au besoin.

Forces : Lorsque je prépare mon profil de développement professionnel, j’ai le souci de vouloir faire le point pour pouvoir m’améliorer. Par ailleurs, je vois toujours les rétroactions de façon positive, en les recevant comme des moyens m’aidant à progresser dans ce métier. Dans un même ordre d’idée, je tente de réinvestir ces apprentissages au fil des jours. Je suis consciente de mes forces et de mes faiblesses et je me fixe des objectifs réalistes.

Défis : Peu importe le milieu où j’irai, je dois m’efforcer d’adopter un comportement facilitant mon accueil en exprimant bien mes attentes et mes limites. Ce qui, à mon avis, est plus évident avec des élèves qu’avec des collègues. En plus, je dois continuer à élaborer mon portfolio électronique.     

Stage EDU3002 Commenter cette section

Compétence 1 Commenter cette sous-section

Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d’objets de savoirs ou de culture dans l’exercice de ses fonctions.

Dans un premier temps, je considère que cette compétence est l’une des plus importantes parmi les douze. En effet, la tâche principale d’un enseignant consiste à transmettre ses connaissances aux élèves. Toutefois, cet aspect de la compétence n’est pas suffisant pour répondre aux critères de celle-ci. À mon avis, les professionnels de l’éducation doivent constamment s’informer, critiquer les informations consultées de manière objective et être en mesure de les expliquer à ceux qui les reçoivent. Cependant, je ne veux pas oublier la dimension culturelle de cette compétence qui demande aux enseignants de guider les élèves dans leur compréhension du monde environnant. En fait, pour ces derniers, l’importance d’appliquer cette compétence est d’autant plus grande, même si ce n’est que pour qu’ils soient en présence d’une variété de savoirs afin d’augmenter leurs connaissances générales.  

En somme, agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d’objets de savoirs ou de culture dans l’exercice de ces fonctions implique à stimuler les élèves en ce qui a trait à leurs connaissances sur le monde et à les amener à adopter un regard critique sur leur environnement. Enfin, les enseignants ne devraient pas négliger cette compétence parce que l’épanouissement des élèves, concernant leur cheminement scolaire, dépend de celle-ci.    

Forces : Je prends de nombreuses initiatives afin de peaufiner mes habiletés professionnelles. Je fais preuve d’initiative et j’ai un grand désir de devenir meilleure, car je suis très consciente de mon rôle de modèle. Ainsi, je m'informe constamment dans l'optique d'améliorer ma culture générale.

Défis : Je dois m’efforcer à adopter un regard critique sur les apprentissages des élèves.

Compétence 6 Commenter cette sous-section

Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe-classe en vue de favoriser l’apprentissage et la socialisation des élèves.

Dans un premier temps, en ce qui a trait à la planification, à l’organisation et à la supervision du fonctionnement du groupe-classe, un enseignant averti fait parti de ceux qui savent observer. Suite à ses observations, ce dernier peut adapter sa gestion de classe aux besoins des élèves et aux compétences visées. Ces adaptations lui permettent de prévoir et de gérer l’organisation temporelle et physique de son lieu de travail, le développement des activités collectives et les modalités d’intervention. En soi, cette compétence demande aux enseignants d’être observateurs et conséquents. En effet, afin que les élèves puissent bénéficier d’un environnement propice à leurs apprentissages et à leur socialisation, les enseignants doivent savoir gérer leur classe.

Par ailleurs, la gestion de classe correspond à un ensemble d’éléments à considérer. Toutefois, je crois qu’un des aspects importants est celui du système d’émulation présent dans la classe. À cet égard, il est prédominant d’évaluer les caractéristiques des élèves avant d’instaurer un système, puisque ce n’est pas n’importe lequel qui pourrait répondre aux besoins de ceux-ci.

En somme, je constate qu’il est essentiel de prendre le temps de bien observer  pour favoriser le déroulement des journées auprès des élèves. En effet, pour avoir une bonne gestion de classe, que se soit pour assurer l’équité entre tous ou pour appliquer un système d’émulation, il est primordial d’effectuer des observations afin d’adapter ses interventions convenablement.

Forces : Je manifeste un contact chaleureux avec les élèves et je sais aller chercher ceux avec lesquels il est plus difficile d’établir la communication. Je suis une personne de bonne humeur qui utilise beaucoup le renforcement positif. De plus, je connais bien mes limites et je n’ai pas peur de les faire connaître aux élèves. En tout temps, je sais rester calme, respectueuse et juste envers tous et chacun pour maintenir les règles. Je gère avec tact les imprévus et j'interviens de façon constructive.

Défis : Je dois continuer à affirmer mes valeurs et à m’approprier différents types de systèmes d’émulation dans le but de créer un climat de classe propice aux apprentissages peu importe le type de groupe.

Compétence 8 Commenter cette sous-section

Intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel.

Tout d’abord, pour moi, les TIC, lorsqu’elles sont utilisées à des fins éducatives, sont très bénéfiques en enseignement. En ce sens, je considère que les enseignants peuvent se servir de la technologie pour ajouter une touche de modernité aux situations d’apprentissage. En effet, les TIC peuvent grandement améliorer les supports visuels, l’efficacité en ce qui a trait à l’exécution des activités et elles peuvent même être utilisées pour différencier certaines tâches. De plus, je crois que ce sont des outils facilitant la communication entre les membres du personnel de l’école, les enseignants et leurs élèves et, sans oublier, les stagiaires et leur maître associé. En fait, chaque enseignant devrait s’approprier les TIC, car ces dernières offrent divers matériels servant à l’élaboration des activités. Tout compte fait, pour l’ensemble des raisons mentionnées plus haut, les technologies de l’information et des communications sont bienfaisantes pour les élèves, mais aussi parce qu’elles augmentent leur intérêt pour la réalisation des tâches qui leur sont présentées.

En conclusion, les TIC sont essentielles et de plus en plus présentes en enseignement. Ainsi, même si ce n’est pas facile, au début, de les intégrer dans nos classes, il vaut la peine de prendre un peu de temps pour s’y habituer, car à long terme, elles permettront aux enseignants de gagner du temps et à concevoir des activités plus attrayantes dans le but de stimuler l’intérêt des élèves.    

Forces : Étant née en 1985, en même temps qu’Internet, je crois que c’est normal que les TIC soient devenues une seconde nature pour moi. En fait, j’adore travailler par projet ce qui implique l’utilisation des ordinateurs pour effectuer des recherches. De plus, je préfère préparer mon matériel de manière informatique plutôt que manuscrite, puisque c’est plus pratique et plus attrayant pour les élèves. Je suis habituée à communiquer par courriel et je considère que c’est un moyen très efficace pour le faire. Tout compte fait, je me familiarise facilement aux divers outils technologiques qui me sont offerts en éducation.  

Défis : Je voudrais consacrer plus de temps à développer l’esprit critique des élèves à l’égard des TIC.

Stage EDU4002 Commenter cette section

 

 

Compétence 5 Commenter cette sous-section

Évaluer la progression des apprentissages et le degré d'acquisition des compétences des élèves pour les contenus à faire apprendre.

Dans un premier temps, pour évaluer les élèves, il faut bien les connaître. C'est pourquoi, les enseignants doivent collecter beaucoup d'informations pour cibler leurs forces et leurs difficultés. Après avoir amassé tous les renseignements nécessaires, ils sont tenus d'adapter leurs interventions afin de favoriser la progression de chacun des membres de la classe.

Toutefois, il est essentiel d'être capable de porter un jugement sur cette progression et de la communiquer aux élèves et à leurs parents pour qu'ils puissent se situer en ce qui a trait à l'acquisition des connaissances. Cette communication peut s'effectuer via le bulletin ou par des rétroactions précises et constructives. De plus, les outils d'évaluation doivent être variés et pertinents. Les enseignants peuvent élaborer eux-mêmes leurs matériels ou utiliser des documents du ministère de l'éducation, des loisirs et des sports, des situations d'apprentissage et d'évaluation, des grilles d'évaluation et d'observation ou, comme mentionné plus haut, des bulletins.

Finalement, en collaborant avec les ressources adéquates et en utilisant des outils pertinents, les enseignants sont disposés à évaluer la progression des apprentissages des élèves de manière constructives pour ces derniers.

Forces: Déjà dans mes stages antérieurs, je démontrais une grande ouverture face à l'évaluation des élèves. Je me suis toujours montrée disponible pour corriger les examens ou même pour évaluer les exposés oraux tout en justifiant les notes des élèves. De plus, lors de mon troisième stage, mon enseignante associée m'a initiée au GPI, un logiciel permettant de faire les bulletins. Par ailleurs, je possède des qualités essentielles pour intervenir adéquatement auprès des élèves. Dès le commencement de mes stages, je pose des questions sur les forces et les difficultés de ces derniers pour connaître ce qu'ils ont à travailler. Ensuite, je suis une très bonne observatrice, je m'intéresse aux propos des enfants, j'ajuste mes exigences selon la capacité de chacun et je donne des rétroactions pertinentes et fréquentes. Tout cela, dans le but d'établir un jugement sur leur progression d'apprentissage.

Défis: Toutefois, je dois continuer à me familiariser avec le logiciel pour concevoir les bulletins, parce que ce n'est pas encore totalement acquis.

Compétence 7 Commenter cette sous-section

Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d'apprentissage, d'adaptation ou un handicap.

Dans un premier temps, il est essentiel de s'informer auprès des personnes ressources sur les besoins des enfants pour connaître les adaptations à faire sur les interventions. Après avoir prévu les adaptations, les interventions seront conséquentes pour répondre aux besoins de ceux-ci. Tout en assurant d'établir de bonnes conditions propices à la progression des apprentissages, il faut planifier des tâches qui facilitent la gestion des rythmes de chacun des élèves et d'effectuer des interventions fréquentes pour les aider à adopter des stratégies efficaces.

Finalement, si un plan d'action est prévu pour un élève en difficultés, tous les intervenants doivent collaborer entre eux pour s'assurer de répondre du mieux que possible aux besoins de cet enfant.

Forces: D'abord, je suis une personne naturellement flexible et très réceptive. En ce sens, je peux très bien adapter des tâches pour les élèves en difficulté sans trouver que cela s'ajoute à mon travail. Peu importe le milieu scolaire où je me trouve, je n'hésite jamais à poser des questions aux personnes ressources et à collaborer avec les services offerts par l'école dans le but de soutenir les enfants.  De plus, comme pour l'évaluation des élèves, je me renseigne sur ces derniers pour les situer dans leur progression, mais aussi pour connaître leurs besoins en fonction de leurs forces et de leurs défis.   

Défis: Par contre, je vais continuer à me renseigner sur différentes problématiques que peuvent rencontrer les élèves afin d'être mieux outillée pour répondre à leurs brsoins.

Compétence 10 Commenter cette sous-section

Travailler de concert avec les membres de l'équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettent le développement et l'évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés.

Tout d'abord, les enseignants doivent savoir reconnaître la bonne forme de collaboration pour chacun des enfants. En ce sens, il n'est pas toujours nécessaire de faire appel à tous les intervenants d'une école, quelques fois, une bonne collaboration avec un enseignant du même cycle peut suffire. Ensuite, selon le cas, les
enseignants sont appelés à solliciter leurs ressources pour organiser et mettre
en place des projets auxquels ils devront participer activement soit lors des
journées pédagogiques, des journées de formation ou lors des activités entre
les enseignants eux-mêmes. Enfin, une bonne collaboration sera possible si les
intervenants adoptent un bon comportement et une attitude positive pour assurer un climat favorisant un consensus commun.

Forces: Dans un premier temps, j'ai de la facilité à prendre ma place au sein de l'équipe dans un établissement scolaire. Comme je suis quelqu'un de serviable, sensible, dévouée et généreuse, j'aime me rendre utile dans les écoles et partager mes idées et mes connaissances avec mes collègues. De plus, j'ai la capacité de bien formuler mes besoins et de demander des conseils. En somme, souvent les gens disent que je suis un élément positif dans un groupe, puisque j'inspire et je motive mes pairs par ma bonne humeur contagieuse et que je suis une personne sur laquelle on peut compter.   

Défis: Toutefois, je dois continuer à prendre le temps pour établir un jugement. Ainsi, je suis tenue de jauger les deux côtés de la médaille avant de réagir et de condamner. Enfin, il est difficile de concillier travail, école et famille, alors je prends les mesures nécessaires pour organiser mon temps afin de pouvoir participer activement aux rencontres et aux réunions et être le plus disponible possible pour effectuer mon dernier stage.