Portfolio de Marion Morin

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Marion Morin

Bonjour !

 

 

Je m’appelle Marion Morin, j’ai 21 ans, et je suis étudiante en Arts, lettres et communications, option médias, au Cégep de La Pocatière. Me voici donc, au travers de ce beau programme !

 

Je suis à l’aise avec plusieurs médias, c’est pour ça que j’ai choisi ce domaine d’études.  Celui que j’utilise le plus fréquemment, c’est la bande-dessinée, car je dessine depuis mon tout jeune âge et faire des bandes-dessinées a toujours fait partie de mes passe-temps favoris. Je suis également habituée à la caméra depuis que je suis enfant, je n’ai donc aucune gêne à faire des vidéos, j’en fais même souvent. J’en fais maintenant beaucoup où je parle de maquillage. Quant à l’écriture, c’est aussi un moyen de communication que je trouve fort intéressant, on peut s’exprimer de tellement de façons différentes ! Non seulement j’aime écrire, mais lire aussi. Surtout les genres science-fiction, fantastique ou encore quand ça concerne des créatures surnaturelles. Je suis quelqu’un qui adore rêver. M’envoler dans d’autres univers est quelque chose que j’adore vivre. Comme je travaille actuellement dans une station de radio, il va sans dire que je me suis découvert une passion sur ce média. On crée un lien précieux avec son auditoire, même si les gens ne nous voient pas, et c’est ce qui est magique. De plus, comme on ne peut pas vous voir derrière le micro, on peut s’habiller comme on veut et négliger son apparence quand on se sent paresseux, ce que l’on ne peut pas faire à la télévision!

Je suis une personne qui possède assez d’assurance et de confiance pour être une bonne communicatrice. Quand j’ai besoin de m’exprimer, j’en suis capable. Une bonne communicatrice doit également être à l’écoute des gens afin de savoir comment bien s’exprimer pour être bien comprise. Comme je suis bonne observatrice, j’arrive facilement à cerner la meilleure approche pour parler aux gens. Une bonne communicatrice doit également s’adapter à son environnement, ce que je sais bien faire. Je sais quand c’est le temps d’être dynamique, drôle ou sérieuse. Je possède aussi un bon sens de l’humour, ce qui peut m’aider à détendre l’atmosphère ou éviter d’être susceptible.

Cependant, comme tout communicateur, j’ai quelques défauts. J’utilise souvent des mots «béquilles», ce que j’aimerais changer. Je suis également quelqu’un qui aime parler, je peux parfois devenir étourdissante quand je suis trop à mon aise! À l’écrit, j’aurais avantage à aller droit au but, plutôt que de faire de longues phrases pleines de descriptions. Mon pire défaut est sûrement d’être désordonnée, car même jusque dans mes idées, ça peut transparaître!

Afin de régler ces problèmes, je vais davantage prendre mon temps et réfléchir plus à mesure que je parle. À l’écrit, je vais me relire plusieurs fois, à «tête reposée». Le plus important, je vais devoir structurer mes pensées sur papier avant de me lancer à communiquer avec les autres, ainsi ça m’évitera d’être mal comprise ou trop directe.

Quant à mes projets futurs, j’ai l’intention d’aller faire un cours en esthétique et en cosmétique à l’école professionnelle. Ainsi, je pourrai partager ma passion pour la beauté et les cosmétiques. Avec mon cours collégial, j’aurai la possibilité de faire des articles de beauté dans des revues, ou encore des chroniques beautés à la radio ou encore à la télévision. Je serai également qualifiée pour être une représentante pour une marque de maquillage ou autre. J’ai très hâte de pouvoir me lancer dans ce domaine qui me passionne tant depuis plusieurs années.

Je vis au Bas Saint-Laurent depuis quelques années seulement. Avant, je vivais dans la région de Bécancour. J’avais donc l’habitude d’écouter un poste de radio d’un grand centre, comme Trois-Rivières, qui était tout proche. En arrivant dans la région, j’ai découvert la radio locale, qui m’a charmée. Je me suis mise à écouter la radio Chox Fm de La Pocatière, qui est très présente dans son milieu. Il y a un animateur du nom de Maxime Paradis qui se trouve être un grand modèle pour moi. Je l’ai d’abord connu en écoutant le retour à la maison, mais il anime parfois d’autres émissions. Quand on l’entend à la radio, on dirait qu’il est présent avec nous, juste à côté, et qu’il nous parle comme s’il nous connaissait depuis des années. Il a son originalité aussi, sa manière de s’exprimer qui le rend unique et agréable. C’est pour moi un animateur hors pair, une personne attachante et intéressante.

Tous ces éléments m’ont fait découvrir des objets culturels qui m’ont beaucoup plus. J’ai élargi mes horizons musicaux grâce à la radio. Grâce à  mon amour des livres, j’en ai lu beaucoup. J’affectionne particulièrement la trilogie de Millénium, qui a un lien avec les médias. Roman intrigant jusqu’au bout et d’un volume à l’autre. On suit l’histoire de la mystérieuse Lisbeth Salander, et parallèlement celle du journal Millénium et de leurs propriétaires. On y découvre de nombreux secrets, et c’est très bien ficelé. J’ai aussi adoré la trilogie de La croisée des mondes, où on aborde des thèmes bien réalistes et qui nous touchent, au travers d’une histoire qui se passe dans plusieurs univers différents. 

Pour me contacter :

Mes competences aquises lors de ma formation spécifique Commenter cette section

Lors de mes deux années dans le programmes, j'ai aquises de nombreuses compétences. Voici quelques exemples de mes apprentissages !

compétence 054X, réalisation d'un projet Commenter cette sous-section

054X https://www.youtube.com/watch?v=LvVBzWaNxiY

Dans le cours de Création Web, avec Madame Johanne Voyer, j’ai réalisé avec mon ami une vidéo sur l’homosexualité. Comme cet ami a fait son «coming out» lors de la session d’automne, il était donc en mesure de construire une vidéo sur ce sujet. La compétence 054X consiste à la réalisation d’un projet, ce que nous avons fait. Nous avons commencé par rassembler nos idées et choisir ce qui allait donner le meilleur résultat. Nous avons ensuite structuré le tout pour faire un synopsis écrit et dessiné par moi. Par la suite, tout s’est mis en place pour notre vidéo, il ne restait plus qu’à trouver nos figurants et nos accessoires, donc le gros miroir. Nous avons également intégré des images à double sens, comme lorsque le miroir se fait briser, c’est l’image négative de l’homosexualité qui se fait briser. Ce que j’aurais à améliorer dans cette compétence, ce serait de travailler plus fort pour mieux apprendre les différents logiciels informatiques à utiliser, car j’ai beaucoup de difficulté avec cela. Il faudrait aussi que je prenne plus mon temps et que je me laisse moins emballer par le projet, car je néglige alors des détails. Par contre, grâce à mon habitude de créer plein d’histoire, nous avons rapidement pu mettre en place notre plan de création. Cela nous a permis de sauver du temps et de nous concentrer un peu plus sur le montage, qui prend assez de temps. Mon imagination a été un point fort, ça m’a permis de construire rapidement une bonne histoire. Finalement, ma bonne connaissance du sujet m’a permis de créer une histoire vraisemblable.

Compétence 054R, expliquer des enjeux culturels nationaux. Commenter ce document

http://editor.wix.com/html/editor/web/renderer/edit/c10073f4-df95-4732-9371-8dcc4a90bfd6?metaSiteId=8ae3aa21-6b88-455b-86bc-e7b44bd55aad&editorSessionId=7B10A486-B8A5-4021-AF18-A92CB4DA009F

054R

Dans le cours d’enjeux 2, j’ai eu à faire un travail de recherche qui m’a permis d’exploiter la compétence 054R, soit d’expliquer des enjeux culturels nationaux. Je l’ai réalisé lors de la session d’hiver 2014. J’ai donc choisi de faire ma recherche sur les bombardements atomiques qui ont détruit les villes de Hiroshima et de Nagasaki au Japon, lors de la Deuxième Guerre mondiale. J’ai dû trouver des informations sur les bombardements. J’ai dû soulever les raisons qui ont fait en sorte que la malchance se soit abattue sur ses deux villes, de même que les enjeux reliés à la guerre. Il y a eu d’autres enjeux reliés dont j’ai dû traiter, auxquels je ne m’attendais pas. Par exemple, les conséquences autres que la destruction des villes. Je veux dire par là, que le Japon a longtemps nié ses événements, n’aidant pas les victimes, les interdisant même de témoigner. Cela impliquait donc des enjeux d’ordre social. Un travail de recherche d’une ampleur telle que réalisée m’a permis de creuser mes connaissances et d’expliquer les enjeux qui faisaient partie de mon travail, afin que l’on comprenne bien les événements de 1985, ainsi que les conséquences qui s’y attachent.

Ma curiosité m’a permis de cherche plus en profondeur, et donc de mieux comprendre moi-même les enjeux. Ma passion pour le Japon a aussi été un de mes points forts, car je me suis beaucoup intéressé sur le sujet, j’ai donc été touchée par les éléments qui composaient mon travail. J’ai voulu le partager avec les autres, et donc, faire le meilleur travail possible pour informer le mieux possible. Ma persévérance a aussi été un point fort, car cela m’a permis de chercher plus longtemps et de bien vérifier mes sources. Ma mémoire serait un de mes points faibles, car j’oublie souvent. Je dois donc souvent retourner vérifier l’information afin de bien la transmettre, et de développer comme il faut les enjeux. Ma lenteur à la compréhension et à travailler son un gros point faible quand vient le temps d’expliquer des enjeux culturels et sociaux, car je dois convenablement me renseigner et mémoriser l’information avant, ce qui prend beaucoup de temps. Être lunatique a été un point faible, car ça m’a fait décrocher souvent.

Compétence 054S, fonder un jugement critique Commenter ce document

critique album lady gaga.docx

054S

 

Dans le cours de critique culturelle lors de l’hiver 2014, j’ai pu travailler la compétence 054S, soit de fonder un jugement critique. J’ai dût choisir des œuvres et en faire la critique. J’ai donc dût regarder tous les points positifs et négatifs des œuvres, puis comparer pour mieux les juger. Comme j’ai eu l’occasion de faire cela plusieurs fois, j’ai réussi à maîtriser cette compétence. Mes points forts pour cette compétence ont été l’objectivité, l’esprit critique et mon sens de l’observation pour bien distinguer chaque élément qui allait faire partie de mes critiques. Mes points faibles ont été la structure de mon texte, car j’ai eu un peu de difficulté à mettre en ordre mes idées. Également, la façon dont j’ai abordé le sujet aurait pu être mieux travaillée. Finalement, j’aurais dû aller plus rapidement dans le vif du sujet. 

054T, apprécier la diversité culturelle contemporaine Commenter cette sous-section

054T

 

Dans le cours d’enjeux 2, j’ai pu maîtriser la compétence 054T, soit d’apprécier la diversité culturelle contemporaine, au travers de mes recherches sur les bombardements atomiques qui ont frappé Hiroshima et Nagasaki au Japon. J’ai découvert des traits caractéristiques culturels très différents des nôtres, ainsi que des valeurs que nous ne priorisons pas autant. Mes points forts dans l’acquisition de cette compétence ont été mon ouverture d’esprit, mon objectivité et mon côté sensible. Ces qualités m’ont permis de m’ouvrir et de mieux comprendre les coutumes différentes d’un autre pays.  J’ai par contre eu de la difficulté avec le site Internet qu’il a fallu construire suite à notre recherche. Ma difficulté à travailler avec la technologie est un gros point faible, car cela me prend parfois du temps à maîtriser un nouvel outil. Ma concentration peut aussi constituer un point faible, puisque je suis facilement distraite. Ma passion pour le Japon a aussi été un point faible dans l’acquisition de cette compétence : comme j’ai beaucoup la culture de ce pays, je me suis intéressée un peu à tout, notamment ce qui n’avait pas de lien direct avec mon sujet. 

054V, Apprécier le langage propre à un domaine en culture et communication Commenter ce document

https://www.youtube.com/watch?v=WVwxnXVyuwM

Dans le cours d’Approche de la communication avec Madame Joanie Oueltte, j’ai  développé mes capacités de communicatrice. Grâce à mon entrevue avec Monsieur Maxime Paradis, animateur à Chox Fm 97,5, La Pocatière, j’ai pu mettre de l’avant la compétence 054V, soit apprécier le langage propre à un domaine en culture et communication. C’est à la fin de l’automne 2013 que j’ai rencontré Monsieur Paradis. Il s’exprimait avec  un vocabulaire de son milieu de travail, et avec l’aisance d’un bon animateur. L’animateur a un langage soigné, mais est aussi capable de vulgariser facilement, puisqu’il doit le faire dans son travail. Le langage d’un animateur de radio est assez simple. Il faut oublier les grands mots littéraires dont personne ne va comprendre le sens! On veut être compris par son public, on choisit donc des mots accessibles à son public, qui peut avoir n’importe quel âge ou n’importe quel niveau d’instruction. J’ai appris aussi qu’il faut bien parler et bien articuler, car il se peut que l’auditeur soit occupé en vous écoutant, il aura donc l’oreille distraite. Il faut tout de même soigner son langage! J’ai appris qu’il faut faire attention à tout, et à son image. Quand on a un travail dans les médias, il faut avoir l’air un minimum professionnel dans sa manière de s’exprimer, tout en restant naturel. Heureusement, l’apparence physique compte moins derrière un micro, on peut donc se permettre quelques folies. J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette entrevue avec Monsieur Paradis, qui est une personne charmante. J’ai tout de même eu de la facilité à comprendre ce dont l’animateur me parlait, car je travaille avec lui, je peux donc plus facilement saisir l’essence de ses propos. Mon point à améliorer serait d’adopter un langage plus similaire au sien, afin d’avoir l’air, moi aussi, plus professionnelle. Je dois aussi enrichir un peu plus mon vocabulaire, ainsi que m’exprimer avec plus de naturel quand j’utilise un langage propre au monde médiatique. Heureusement, j’ai de la facilité à m’exprimer et il m’est plus facile d’améliorer mes points faibles. Je suis aussi consciente de moi quand je parle avec d’autres gens que mes propres, je peux donc prendre le temps de réfléchir à ce que je vais dire. Comme je suis quelqu’un de chaleureux, ça compense un peu mon défaut de manquer de naturel.

054U, Démontrer l'intégration personnelle d'acquis en culture et communication Commenter cette sous-section

054U

Mon portfolio réalisé dans le cours de projet médiatique II est la preuve que je maîtrise la compétence 054U, soit de démontrer l’intégration personnelle d’acquis en culture et communication, car il possède des travaux que j’ai effectués lors de mes deux années d’apprentissages. On peut donc voir, dans ce travail réalisé en janvier et février 2015, ce que j’ai appris dans les autres compétences et les autres cours de ma formation au collégial. Mon talent en écriture est l’un de mes points forts afin de pouvoir démontrer ce que j’ai acquis. De plus, mon originalité me permet de la faire d’une belle façon, à mon image. Ma persévérance est un autre de mes points forts dans ce projet, car je dois mettre beaucoup de temps et d’effort afin de remettre le meilleur travail possible, et afin de montrer que j’ai bel et bien intégré toutes les compétences. Cependant, mon esprit facilement distrait vient jouer à contre sens : ça me fait ralentir ! Le fait que je sois désorganisée est aussi un point faible, à cause de cela, le travail n’est pas bien réparti selon les échéances. Finalement, le syndrome de la page blanche ! Ça arrive à tout le monde, malheureusement, et ç’a été un obstacle à surmonter ! Il n’est pas toujours évident de trouver les bons mots pour dire ce que l’on veut. 

054W, Exploiter des techniques ou des procédés dans une perspective de création Commenter cette sous-section

Dans le cours d’écriture de la fiction, j’ai dût écrire beaucoup de texte en utilisant plusieurs procédés littéraires. J’ai donc pu développer la compétence 054W, soit d’exploiter des techniques ou des procédés dans une perspective de création. Le texte un peu plus haut, a été réalisé à parti d’une nouvelle nommé Novencento, pianiste. J’ai dû utiliser les procédés propres à la nouvelle, mais surtout récupérer les éléments du livre pour créer ce monologue intérieur. La nouvelle doit être finement tissée, et avoir des éléments qui se tiennent afin de rendre l’histoire vraisemblable. J’ai réussi cela en utilisant les traits de personnalités du personnage, ainsi que de nombreux autres détails que l’on retrouvait dans le livre, ces quelques détails qui rendaient l’histoire fictive si vraie.

Bien que réalisé au mois d’août 2014, donc très tôt en début d’année, j’ai rapidement compris le fonctionnement de la nouvelle. Ma persévérance a été très utile dans l’exploitation des procédés que nous a appris madame Nadine Bélanger, car bien que j’ai un peu de la difficulté à apprendre, j’ai travaillé très dur pour remettre le meilleur travail possible. Mon talent pour l’écriture m’a permis de faire une bonne création avec ce que j’avais appris. De plus, mon originalité a été un autre point fort lors de la réalisation de ce travail, car il a donné une touche intéressante à ma création. Par contre, ma vitesse d’assimilation est un point faible puisque j’ai passé une semaine entière à travailler ce texte, pour être sûre qu’il contenait tous les éléments requis. Je suis quelqu’un d’un peu désordonnée, donc cela a été un point faible quand est venu le temps de structurer mes idées et les procédés sur papier. Heureusement, l’enseignante nous faisait faire plusieurs exercices afin que tout se mette naturellement en place. Mon incertitude a été un point faible pour cette compétence : j’avais peur de ne pas bien maîtriser la matière ! Finalement, je me suis inquiétée pour rien !

Voici, ici, mon texte, inspiré du livre, Novecento, pianiste:

«

Ouais. Au cul tout ça, je remonte sur mon monde flottant. Je reste avec ma mer qui me berce depuis toujours. Je reste jouer de mon piano ici. Et puis, enveloppé de la sorte, j’ai de la classe. La classe d’un grand pianiste. Mon père serait sacrément fier. Fier de ce que je suis devenu. Et comme lui, je suis un marin. Quand la mer est en colère, je l’apaise de mes notes. Quand les gens s’embarquent pour l’Amérique, je leur fais oublier la misère. Quand je parcours ces touches blanches et noires, j’existe. À ma manière, je transforme le paquebot en maison dansante pour ceux qui, l’espace d’une traversée, peuvent oublier pourquoi ils sont partis. Je les ensorcelle. Je créer un monde avec une certaine magie, avec tous ces gens qui sont une grande famille. Je les vois me fixer, se demandant pourquoi je ne suis pas descendu. C’est plutôt marrant, en fait. Je sème la confusion dans leurs esprits. Un jour, peut-être que je leur expliquerai. Danny Boodmann T.D. Lemon Novecento, l’homme qui n’a jamais mis un pied sur terre. Après tout, pourquoi le ferais-je? J’ai vu des hommes et des femmes de partout et de tous les âges. À travers eux, j’ai vu le monde, la vie. C’est décidé, plus jamais je ne douterai. Le doute m’a rendu bien malheureux l’espace de quelques vagues. Au fond, je suis satisfait de moi. Et bien heureux d’être sur le Virginian. Plus jamais je ne douterai. Ici je suis chez moi. Mon monde. Ma famille. Mon piano. »

054Q, Expliquer les caractéristiques essentielles d'un domaine en culture et communication Commenter ce document

00000001.jpg

054Q

Dans ma bande dessinée réalisée pendant ma première session, dans le cours d’enjeux 1 avec Madame Chloé Gaumont, j’ai pu mettre en pratique la compétence 054Q, soit d’expliquer les caractéristiques essentielles d’un domaine en culture et communication. Avant de réaliser mon projet, j’ai dût faire de la recherche pour en apprendre d’avantage sur l’affiche. J’ai dût remonter à son origine et j’en ai beaucoup appris. J’ai donc voulu transmettre les difficultés de travailler avec ce média ainsi que ses caractéristiques et de sa provenant. On peut donc voir un retour dans le temps, en France entre 1890 et 1914. On peut aussi voir ce qui caractérisait les affiches à cette époque. J’ai donc réussi à démontrer les caractéristiques de l’affiche en faisant de la recherche pour avoir de meilleures connaissances et en transmettant celles-ci sous forme de bande dessinée.

 Mes points forts ont été mon talent en dessin, car avec cela j’ai pu inventer l’histoire que je voulais et bien y introduire les caractéristiques de mon moyen de communication. Mon originalité m’a beaucoup servi, afin d’amener des informations de façon intéressante. Ma rapidité à dessiner a aussi été un point fort, car j’ai pu rapidement faire le travail demandé, tout en y intégrant ce qui était demandé. Cela m’a permis de montrer que je pouvais expliquer les caractéristiques essentielles d’un domaine en culture et communication. Mes points faibles par rapport à ma bande dessinée, sont la répartition des dessins selon les cases, l’effet un peu trop «brouillon», et le manque de clarté. Tous ces éléments ont rendu plus difficile la lecture de mon travail.  

00000001.jpg (637.1 ko)

054P, Appliquer des méthodes permettant l'étude en culture et communication Commenter cette sous-section

054P, Appliquer des méthodes permettant l’étude en culture et communication Dans le cours de critique culturelle, j’ai pu développer des techniques me permettant d’étudier les domaines de la culture et de la communication. J’ai dû me renseigner sur beaucoup de films, en écouter plusieurs, des séries aussi, ainsi que de la musique. Cela m’a permis de développer mon esprit critique. La recherche et l’étude de ces objets culturels m’ont permis de développer mes méthodes de travail. Mes points faibles pour cette compétence ont été mon indécision, car il devient difficile de choisir la bonne œuvre à étudier et à évaluer. De plus, mon manque de structuration a aussi été nuisible, car cela m’a fait changer d’œuvre plusieurs fois, une fois que je voyais que je n’avais pas assez d’aspects à aborder. Enfin, mon impatience m’a fait passer par-dessus certains aspects qui auraient pu être vus plus en profondeur. Heureusement, mon objectivité est venue compenser, de même que mon originalité et ma passion pour les œuvres culturelles. Grâce à cela, j’ai pu trouver de meilleures méthodes pour étudier chaque œuvre à ma façon, et ensuite lui donner un traitement plus personnel.

Mes competences à la formation générale commune et propre Commenter cette section

Lors de ma formation au collégial, j'ai acquis de nombreuses compétences à la formation générale. En voici un peu plus sur ce que j'ai appris !

4EP2, Éducation physique : démontrer sa capacité à se charger de sa pratique de l’activité physique dans une perspective de santé Commenter ce document

photo éduc 2.jpg

4EP2, Éducation physique : démontrer sa capacité à se charger de sa pratique de l’activité physique dans une perspective de santé Afin d’être en santé, je surveille avant tout mon alimentation. Je veille à intégrer des légumes à mes repas, et à manger santé. J’évite donc de manger gras ou trop sucré. De plus, je fais de l’exercice. Les sessions précédentes, j’allais à la salle d’entraînement deux ou trois fois par semaine, environ 60 minutes chaque fois, afin de maintenir mon corps en santé, et de brûler les graisse en trop. Je faisais surtout du cardio, donc du vélo stationnaire pendant les 30 premières minutes. Ensuite je faisais des squats et un peu d’altères. Cette session-ci, j’ai beaucoup moins de temps libre, alors je fais un peu de vélo stationnaire chez moi, ainsi que des squats, pour me garder en forme. Mes points forts pour les cours d’éducations physiques, ont été ma volonté d’être en forme, ma persévérance et mon désir de réussite. Grâce à cela, j’ai obtenu des résultats satisfaisants. Par contre, ce qui a rendu la tâche difficile, ç’a été ma paresse, mon manque de temps et ce sentiment de malpropreté qui suit l’entraînement physique. Je déteste la sensation d’être couverte de sueur, je trouve cela très désagréable!

photo éduc 2.jpg (517.4 ko)

4SA0, Comprendre et exprimer des messages simples en anglais Commenter ce document

https://www.youtube.com/watch?v=5anLPw0Efmo

4SA0, Comprendre et exprimer des messages simples en anglais

Je dirais que ma chanson préférée est My Immortal, d’Evanescence. La chanteuse, Amy Lee, a une voix si puissante et profonde, qu’elle nous transperce. Je pense que la chanson exprime une relation affective puissante. La douleur et l’amour s’y mélange. On y voit la gradation de plusieurs stages de l’amour. D’abord ce sentiment qui nous apparaît, lorsque notre esprit est hanté par quelqu’un. Quand on est prêt à tout pour quelqu’un, qu’on sera toujours là pour cette personne, et finalement, la séparation. On continue à sentir cet amour dans notre cœur, on aurait tout fait pour que ça continue, et même si on essaie, il reste cette emprunte laissé sur notre cœur, qui ne veut pas partir. La voix de la chanteuse a des intonations qui appuient sur la douleur. Je pense que tout le monde peut s’identifier dans cette chanson. Autant pour un amour perdu, qu’une amitié, un amour fraternel, bien qu’il s’agit probablement plus d’une relation amoureuse. Il y a également quelque chose de déchirant, de presque  dans le choix des mots et des mélodies qui font cette chanson. 

Comme je maîtrise facilement les langues, c'est un point fort pour moi dans ce cours. De plus, je suis très ouverte à en apprendre sur les autres cultures, dont la langue utilisée. Finalement, dan sun cours d'anglais, ma persévérance est très utile, car cela me permet d'en apprendre toujours plus, et donc facilement comprendre ou exprimer des messages difficiles. Cependant, comme je parle vite, je prononce parfois mal ou je ne formule pas comme il le faut. Aussi, comme je n'ai pas souvent l'occasion de pratiquer mon anglais, ça devient un point faible pour moi, car je ne peux pas enrichir mon voccabulaire. Je n'ai pas non plus souvent la chance de pratiquer ma prononciation. 

Voici les paroles de la chanson que j'ai choisi :

I'm so tired of being here

Suppressed by all my childish fears

And if you have to leave

I wish that you would just leave

'Cause your presence still lingers here

And it won't leave me alone

These wounds won't seem to heal

This pain is just too real

There's just too much that time cannot erase

[Chorus:]

When you cried I'd wipe away all of your tears

When you'd scream I'd fight away all of your fears

And I held your hand through all of these years

But you still have all of me

You used to captivate me by your resonating light

Now I'm bound by the life you left behind

Your face—it haunts my once pleasant dreams

Your voice—it chased away all the sanity in me

These wounds won't seem to heal

This pain is just too real

There's just too much that time cannot erase

[Chorus]

I've tried so hard to tell myself that you're gone

But though you're still with me

I've been alone all along

[Chorus]

...me, me, me.

 

4PHP : Porter un jugement sur les problèmes éthiques et politiques de la société contemporaine. Commenter cette sous-section

4PHP : Porter un jugement sur les problèmes éthiques et politiques de la société contemporaine.

Devrait-on interdire les réseaux sociaux au mois de 18 ans ?

Pour : Oui, car les enfants et les adolescents n’ont pas la maturité nécessaire pour utiliser de façon sécuritaire et intelligente les réseaux sociaux. Ils publient des choses sans se soucier des répercutions que cela aura sur leur vie future.

Contre : Cela permet aux jeunes d’interagir entre eux et de se garder informer les uns des autres, ainsi que de ce qui se passe dans notre société.

Je m’intéresse beaucoup à la philosophie, alors ceci constitue un point fort pour moi. Mon esprit critique aussi, ainsi que ma persévérance, car tous ces facteurs me permettent de développer davantage mon esprit critique. Cependant, ma difficulté de concentration me nuit parfois, car cela m’empêche de bien saisir tout le contenu d’un livre philosophique, par exemple.  De plus, ma mauvaise mémoire me joue de mauvais tours : j’oublie à mesure que j’apprends, alors en philosophie, ce n’est pas très pratique! J’ai aussi de la difficulté à comprendre les phrases parfois, alors un mot qui n’est pas clair peut m’empêcher de tout comprendre !

Mes compétences complémentaires à la formation générale Commenter cette section

À la formation générale, j'ai eu à choisir des cours complémentaires, qui  ont été Cinéma et Initiation au dessin.

0013, apprécier diverses formes d’arts issues de pratique d’ordre esthétique Commenter ce document

dessin 2.jpg

0013, apprécier diverses formes d’arts issues de pratique d’ordre esthétique

Comme je ne suis qu’au début du cours de dessin, pour le moment, je ne peux pas encore présenter de travail concret, car nous n’avons fait que des exercices. Je possède cependant déjà un talent en dessin. Je suis donc plus apte à saisir les nuances du dessin et ce que l’on apprend en classe, et donc, mieux apprécier l’art. J’ai déjà un sens de l’esthétisme fort développer, on peut donc déjà dire que je maitrise déjà la compétence, car c’est avant tout pour cela que j’ai choisi le cours de dessin en cours complémentaire, je voulais parfaire mon talent. Je joins donc un dessin fait il y a quelques années, puisque je n’en ai pas encore à joindre du cours. Comme le cours n’est pas encore vraiment entamé, je ne peux pas vraiment définir mes points forts ou mes points faibles. Cependant, je peux affirmer que mon talent en dessin et ma passion pour les arts et l’esthétique sont déjà de très bons atouts.

dessin 2.jpg (65.4 ko)

0010, communiquer dans une langue moderne sur des sujets familiers Commenter cette sous-section

0010, communiquer dans une langue moderne sur des sujets familiers

Dans mon cours de cinéma, fait au centre d’études collégiales de Montmagny, j’ai eu un exposer oral à faire sur le film de mon choix. Durant le cours, nous avons appris beaucoup quant aux plans, au montage, ainsi que sur plusieurs autres caractéristiques des films. J’ai donc utilisé des termes que nous avons appris lors de mon exposer, afin de présenter la trilogie du Seigneur des anneaux. Comme mon travail n’a pas été enregistré, je n’ai malheureusement pas de travail à joindre à cette compétence. Il est difficile d’identifier mes points forts et mes points faibles pour ce cours, car cela fait déjà un moment que je l’ai fait. Je dirais que mes points faibles dans ce cours ont été mon jugement critique, puisque je n’aime pas les films violents et que nous avons eu à en écouter, ces films ont automatiquement été plutôt mauvais pour moi. Ma difficulté à assimiler l’information a aussi nuit à ma compréhension de la théorie vue ne classe. Heureusement, ma passion pour le cinéma m’a beaucoup aidée.

Mes coups de coeur ! Commenter cette section

Quelques éléments bonbons !

Oeuvre marquante Commenter ce document

https://www.youtube.com/watch?v=QE80N2ilbE8

S’il y a une œuvre dans la vie qui m’a beaucoup marquée, c’est bien le Seigneur des anneaux. Cet univers magique m’a toujours fait rêver. Tiré des livres de J.J.R Tolkien, réalisé par Peter Jackson, ces films sont incroyables. Effets spéciaux au point, histoire bien ficelée, chaque élément me semble parfait. Je suis une personne qui adore rêver  et qui aime beaucoup les univers fantastiques, magiques, surnaturels, etc. Ces œuvres en sont remplis : orcs, magiciens, elfes, nains, monstres, etc. Chaque film me transporte si facilement dans l’univers de Tolkien. L’histoire est belle et vraisemblable, bien qu’elle ne comporte rien de commun. 

Bref, les films du Seigneur des Anneaux, sont un univers magique dont je ne peux pas me passer! J'ai choisi de joindre le discour d'Aragorn à la fin du troisième film. C'est un discour inspirant !

Réalisation marquante Commenter ce document

https://www.youtube.com/channel/UCSyrR-qSSAsrK69fmZvvw7w/videos

Je dirais que j’ai plusieurs réalisations marquantes. Par exemple, l’obtention de mon diplôme d’étude secondaire, mon échange étudiant dans la ville de Jasper, en Alberta, mon permis de conduire…Chaque fois que je travaille dur pour avoir quelque chose, c’est une réalisation marquante. Dernièrement, j’ai créé ma chaîne Youtube, dont je suis fière. C’est une chaîne beauté, et j’ai l’intention de faire beaucoup de vidéos afin de me faire connaître dans le milieu. C’est un gros projet, et je suis très motivée. Mes futures études ne vont qu’améliorer ma chaîne. Je dois encore établir une fréquence de publication plus stable, car je manque beaucoup de temps pour faire les vidéos, le montage et tout.

Bref, un petit clic sur le lien vous amènera à ma chaîne!

Mon projet! Commenter ce document

PicMonkey Collage.jpg

Comme projet, j’ai l’intention de faire un blog beauté. J’y mettrais des articles sur des produits de beautés, ou des petits trucs beautés. J’ai également l’intention d’y publier mes photos et mes vidéos en lien. Je veux faire ce projet, tout d’abord car on me l’a suggéré et que j’ai adoré l’idée. Cela va me permettre de me faire connaître dans le milieu de la mode et de la beauté. Ce projet a pour but de partager ma passion, et de m’aider à me faire connaître, et à prendre de l’expérience dans le domaine. De plus, un jour, cela me permettra peut-être d’en faire un métier!

Ce blog s’adressera surtout aux femmes, mais bien sûr, c’est ouvert aux hommes! Je veux que cela soit pour les gens de tous âges ! Je vais faire des parties pour les plus jeunes, les débutantes, pour les adultes et pour les femmes d’âges plus mûrs. 

Les médias que je vais utiliser seront la vidéo, le blog et le journal, car j'aurais èa faire des articles !

Comme média partenaire, je choisi Chox Fm, où  je pourrais aller faire des chronique beauté !