Portfolio de Chelsea Arseneault

Biographie

Image représentant Chelsea Arseneault

Je m'appelle Chelsea Arseneault et j'étudie en quatrième année en science infirmière à l'Université de Moncton, Campus de Moncton. J'ai 23 ans et je suis originaire de Petit-Rocher au Nouveau-Brunswick. En 2014, j'ai obtenu mon diplôme à l'École Secondaire Népisiguit de Bathurst. En septembre 2014, j'ai été acceptée dans le programme de biochimie à l'université. J'ai étudié pendant deux ans dans ce baccalauréat, mais en septembre 2016, j'ai fait le changement en science infirmière. J'ai toujours voulu aider les gens et avoir la chance de faire contact avec des patients, c'est pour cette raison que la biochimie n'était pas pour moi. Je ne regrette aucunement mon changement de carrière. Je suis une étudiante en science infirmière très passionnée et motivée. D'un autre aspect, je suis une personne très dynamique qui ne cesse jamais de bouger. Je fais de la danse depuis l'âge de trois ans, mais de 2014 à 2016, j'ai fait partie de l'équipe de cheerleading Bleu et Or de l'Université de Moncton. Deux ans passés, j'ai décidé de reprendre ma passion : la danse. J'ai participé aux auditions pour la troupe de danse Virtuose de l'Université de Moncton et j'ai été retenue pour faire partie de la troupe. Je suis très contente d'avoir fait partie de cette troupe de danse pendant deux ans, c’est une grande fierté pour moi. En fait, l'année dernière, j'ai obtenue le prix de la meilleure danseuse de l'année 2018-2019. Je suis une personne qui aime beaucoup rencontrer de nouvelles personnes et qui veut toujours laisser place à l'amélioration.

 

Je vous souhaite bienvenue à tous sur mon portfolio électronique!

Pour me contacter :

Style d'apprentissage et types de personnalité

Bienvenue dans ma première partie de mon portfolio!

Dans le cours de SANT10003, nous avons fait un travail qui avait pour but de trouver notre style d'apprentissage et notre type de personnalité. Mes résultats sont la prise de notes pour le style d'apprentissage et le type 3 pour le type de personnalité. Les paragraphes ci-dessous expliquerons la façon comment j'ai obtenu les résultats de ce travail.

En premier lieu, le travail du style d'apprentissage consistait de répondre à des questions selon les habiletés et stratégies d'apprentissage (Tableau 1). Après avoir complété ce tableau, il fallait compléter un second tableau. Le second tableau accumule les résultats que j'ai eus pour chaque catégorie soit planification et préparation, lecture, prise de note, étude et examens et travaux (Tableau 2). Après avoir tout complété, on devait additionner le résultat pour chacune des catégories, pour déterminer quel style d'apprentissage nous appartenons. Mon résultat de ce test était la prise de notes avec un pointage de 34. C'est la façon dont je réussis à l'université le mieux, cette stratégie m'a toujours aidé depuis mon début d'apprentissage à l'école.

En dernier lieu, pour trouver le type de personnalité il fallait répondre à un test d'ennéagramme sur un site web donner en classe (cliquer ici). Ce test consistait à répondre à plusieurs questions qui avait pour but de connaître notre type de personnalité. Mon résultat était le type 3 : l’accomplisseur (Annexe A). Ce type m'a confirmer que je suis quelqu'un qui se donne un but et lâchera pas jusqu'à ce qu'il soit réalisé. Ainsi, ce type de personnalité est compétent au niveau social, tout comme moi.

 

Je vous invite à faire les tests pour trouver vos résultats pour vos propres connaissances.

 

Tableau 1 : questions

Perception de mes habiletés et stratégies d’apprentissage

Questions

Réponses

Rarement – Souvent

B1 – J’utilise un calendrier, agenda ou autre outil pour organiser mes périodes d’étude, de lecture, d’étude, mes rendez-vous ou autre.

1

2

3

4

5

C1 – Avant de lire un texte, je fais souvent des hypothèses sur son contenu.

1

2

3

4

5

D1 – Je prends des notes durant ou suite à mes lectures.

1

2

3

4

5

E1 – Je relis mes notes avant un examen.

1

2

3

4

5

F1 – J’ai l’impression qu’il me manque du temps lors de mes examens.

1

2

3

4

5

B2 – Je prévois mon temps à partir des plans de cours.

1

2

3

4

5

C2 – Avant de lire un livre, je le survole. Je regarde la table des matières, les sous-titres, les images, les graphiques ou citations.

1

2

3

4

5

D2 – Je complète mes notes de cours avec mes lectures ou exercices.

1

2

3

4

5

E2 – J’utilise des trucs mnémotechniques pour mémoriser les éléments importants.

1

2

3

4

5

F2 – Je prévois du temps pour réviser mes réponses avant la fin de l’examen.

1

2

3

4

5

B3 – Je crée un calendrier global de ma session en indiquant les moments clés pour chacun des cours.

1

2

3

4

5

C3 – Je porte attention aux nouveaux mots et je tente de me les expliquer et au besoin, je consulte des outils de références (dictionnaire, glossaire, Wikipédia, etc. )

1

2

3

4

5

D3 – Je relis mes notes de cours avant de commencer un cours, une lecture ou un travail.

1

2

3

4

5

E3 – J’utilise des repères visuels (dessin, idéogramme, pictogramme, etc.) pour rédiger des résumés, réseaux de concepts, etc.

1

2

3

4

5

F3 – Je perds beaucoup de points pour des erreurs d’inattention.

1

2

3

4

5

B4 – Je me détermine des objectifs à court, moyen et long terme.

1

2

3

4

5

C4 – Tout au long de ma lecture ou de mon étude, j’invente des questions-réponses.

1

2

3

4

5

D4 – Je relis ou récris intégralement mes notes personnelles après chaque cours.

1

2

3

4

5

E4 – J’invente des questions-réponses d’examen et je valide les réponses avec mes notes, lecture ou un autre étudiant.

1

2

3

4

5

F4 – Au début d’un travail ou d’un examen, j’estime et j’organise mon temps en fonction des questions.

1

2

3

4

5

B6 – Je rédige toujours un plan avant de commencer un travail.

1

2

3

4

5

C6 – Je distingue facilement l’idée principale de l’information secondaire.

1

2

3

4

5

D6 – Je retravaille mes notes personnelles avant ou pour étudier.

1

2

3

4

5

E6 – Je remets dans mes mots les informations pertinentes de mes lectures.

1

2

3

4

5

F6 – Pour rédiger un travail, je fais rarement un plan ou je ne respecte pas mon plan. En écrivant, je trouve des idées à écrire.

1

2

3

4

5

B7 – Je valide le travail avec un collègue ou le professeur.

1

2

3

4

5

C7 – Je lis plusieurs fois les documents pertinents pour les approfondir.

1

2

3

4

5

D7 – À partir de mes notes personnelles, je crée des schémas, organigrammes ou réseaux de concepts.

1

2

3

4

5

E7 – J’essaie de comprendre plutôt que de mémoriser.

1

2

3

4

5

F7 – Avant de commencer un examen, je l’analyse et je réponds aux questions plus faciles en premier pour ensuite me concentrer sur les réponses plus payantes et finalement sur les questions plus difficiles.

1

2

3

4

5

B8 – Je perds souvent mes effets personnels, j’oublie des rendez-vous ou je remets des travaux en retard.

1

2

3

4

5

C8 – Durant ma lecture ou relecture, je souligne et annote des informations importantes.

1

2

3

4

5

D8 – Durant les cours, je commente ce que je vois ou entends et je suis sélectif dans ma prise de notes.

1

2

3

4

5

E8 – Je cible mes incompréhensions et je cherche des réponses dans des documents, auprès d’un étudiant ou de mon professeur.

1

2

3

4

5

F8 – Pour rédiger un travail, j’identifie les théories, notions, concepts, arguments/contre arguments, applications, exemples, citations d’auteurs pertinentes au sujet.

1

2

3

4

5

B9 – Avant un cours, je prends le temps de lire ou relire un texte ou mes notes.

1

2

3

4

5

C9 – Après avoir lu un texte, je rédige un résumé ou une synthèse.

1

2

3

4

5

D9 – Durant les cours, je suis sensible aux signaux qui marquent l’importance : le ton de la voix, les mots de relations, les mots répétés, etc.

1

2

3

4

5

E9 – Je peux inventer des applications concrètes en lien avec les notions théoriques.

1

2

3

4

5

F9 – J’utilise fréquemment des outils de références (papiers ou informatiques) pour réviser et corriger mes écrits.

1

2

3

4

5

 

Tableau 2 : résultats

Résultats

Date :

 

B – Planification et préparation

C – Lecture

D – Prise de notes

E – Étude

F – Examens et travaux

Étudiant :

9

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

NI :

8

5

4

3

2

1

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

Commentaires :

7

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

6

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

5

4

3

2

1

5

1

2

3

4

5

5

4

3

2

1

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

4

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

5

4

3

2

1

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

3

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

5

4

3

2

1

2

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

1

2

3

4

5

5

4

3

2

1

5

4

3

2

1

 

Annexe A : défition de type 3

Electic Energies (https://www.eclecticenergies.com/francais/enneagramme/test.php) est un site web qui donne la définition du type 3 de personnalité suivante :

« Concentré sur la présentation du succès, pour atteindre la validation

Les gens de ce type de personnalité doivent être validés de façon à se sentir digne, avoir le succès qu'ils poursuivent et veulent être admirés. Ils travaillent dur, sont compétitifs et axés sur la poursuite de leurs objectifs. Par exemple, si leur objectif est d'être le meilleur vendeur de leur entreprise ou être la femme la plus sexy de leur cercle social. Ils sont souvent "self-made", c'est-à-dire qu'ils se construisent par leur propre vécu et expériences, et en général, le domaine dans lequel ils excellent est un domaine où ce type trouve l'approbation extérieure dont il a désespérément besoin. Le 3 est compétent au niveau social, souvent extraverti et parfois charismatique. Ce type sait comment se présenter, est sûr de lui, pratique et entier. Le 3 a beaucoup d'énergie et semble souvent incarner une sorte de joie de vivre contagieuse. Ces gens grimpent facilement les échelons grâce a leurs compétences relationnelles. Mais alors que ce type a tendance a réussir quel que soit le domaine, il concentrent son énergie vers sa peur secrète d'être ou de devenir un perdant.

Trois trouve difficilement l'intimité. Derrière le besoin d'être validé par son image se cache souvent un sentiment profond de honte envers qui il est vraiment. Il craint d'être démasqué lors d'une relation trop étroite. Trois est souvent généreux et aimable mais c'est difficile de le connaître vraiment. Si sa santé mentale est atteinte il peut basculer dans une forme de narcissisme extrême et peut devenir froidement impitoyable dans la poursuite de ses objectifs.

Parce qu'il est essentiel pour le type de fixation Trois d'exiger la validation extérieure, Trois souvent, consciemment et inconsciemment, la tentative d'incarner l'image du succès qui est favorisée par leur culture. Le Trois éprouve de la difficulté à faire la différence entre le vrai bonheur, qui dépend des États intérieur, et l'image de bonheur dont la société fait la promotion. Si un Trois possède ce qui est considéré comme un emploi "prestigieux", ou vit avec un partenaire "attirant", il pourrait ignorer sa voix intérieure qui lui suggèrerait que cet emploi ou ce partenaire ne seraient pas garants d'un accomplissement à un niveau plus profond. Même le Trois ayant le plus "réussi", sous des apparences d'un être tout à fait heureux, cache souvent un profond sentiment de futilité. La réalisation de l'image n'est jamais tout à fait satisfaisante.

Les Trois peuvent quelquefois avoir du mal à se reconnaître comme tels en confondant les caractéristiques superficielles de leurs personnalités avec les indicateurs de leur type. Ainsi, par exemple, une Trois intellectuelle pourrait se méprendre pour une Cinq; une Trois qui se consacre pleinement à son rôle de mère pourrait croire qu'elle est une Deux; un Trois dans une position de chef de file pourrait se prendre pour un Huit, etc. Quelle que soit cependant la manifestation, qui est au coeur du type de fixation Trois est le besoin profond de validation externe. »

Comment je gère mon stress

Dans cette section de mon portfolio, je vais vous expliquer la façon dont je gère mon stress.

Depuis toujours, je me fais dire que je suis quelqu'un de trop stressé, mais avec le temps, j'ai appris comment le gérer de la bonne façon. Il est important de reconnaître les choses/événements qui nous causent du stress. Une fois que je reconnais les générateurs de stress, il est facile pour moi de déterminer quelle stratégie je vais entreprendre. La stratégie qui m'aide le plus est de faire une activité physique soit le gymnase, la danse, etc. Comme il est mentionné dans ma biographie, je suis quelqu'un qui aime beaucoup bouger alors, pour moi, faire des activités physiques est la meilleure façon à me changer les idées. Cependant, si mon stress demande quelque chose de plus relaxant, je vise des stratégies qui détendent le plus, par exemple, faire des mandalas, prendre un bain, etc. Les choix de mes stratégies dépend de comment je me sens lors de cette journée. De plus, je suis une personne très organisée. Si je vis du stress, je vais faire la planification de ma journée. C'est la façon qui m'aide à prendre une chose à la fois sans développer de l'anxiété.

Voici mes stratégies pour gérer mon stress, mais chacun à leurs propres stratégies.

Compétences

Dans cette partie de mon porfolio, je vais présenter les cinq compétences avec définiton qu'une infirmière doit avoir.

1. Expertise infirmière (EI) est d'effectuer une démarche infirmière visant à analyser diverses expériences de santé et à réaliser un plan de soins ou un programme communautaire, en intégrant l’approche des soins de santé primaires dans une perspective holiste de la personne (individu, famille, groupe, collectivité, population) et en tenant compte des déterminants de la santé.

2. Communication et intéraction (CI) est de s'engager dans une relation empreinte de caring avec la personne, dans une perspective de partenariat, en appliquant les principes reliés à la communication, à la relation d’aide, à l’enseignement, à la sensibilité et à la sécurité culturelle.

3. Collaboration (C) est de s’engager dans une relation de partenariat avec plusieurs intervenants qui travaillent ensemble pour le mieux-être de la personne.

4. Responsabilisation professionel (RP) est de s'acquitter de ses responsabilités professionnelles : éthiques, déontologiques, réglementaires, légales ainsi que de son obligation de rendre des comptes.

5. Autoapprentissage (A) est de s’investir de manière autonome et par interactions sociales, dans un apprentissage continu visant le développement et le maintien de ses compétences.

 

Durant le semestre, j'ai eu la chance d'aller à la conférence Régional de l'Association des étudiant(e)s infirmier(ère)s du Canada (AEIC) à Halifax. C'était une belle expérience pour une première conférence. Durant les prochaines années dans mon programme, je souhaite me rendre à la conférence Nationale. 

Récapitulation de fin de stages

Dans cette section, je présente une récapitulation de mes stages cliniques. Pour chaque stage, je décris l'expérience vécue, les objectifs visés et les objectifs visés pour le prochain stage clinique. Ceci est très important en tant qu'étudiant en science infirmière, car ça nous permet de voir si on améliore nos compétences infirmières.

Récapitulations de fin de stages

Voici en attachement le document avec la récapitulation de fin de mes stages.

Récapitulation de fin d'année

Dans cette section, je vais discuter comment les années universitaires se sont déroulés pour moi.

Comme il est mentionné dans ma biographie, j’ai fait un changement de programme. Cela a été un moindrement difficile. C’était délicat de penser à changer ma carrière complètement, mais lorsqu’il est venu le temps de faire le changement, je n’ai aucunement regretté ma décision. L’arrivé dans mon baccalauréat c’est bien déroulé, car, j’avais déjà deux ans d’expérience à l’université. C’était seulement de m’adapter à un environnement et un apprentissage complètement différent. En science infirmière, il y a beaucoup de lecture et c’est plus un autoapprentissage, ce qui est le contraire de mon baccalauréat précédent, mais j'adore ce déroulement. Après le premier mois, tout s’est mis à l’ordre, j’ai trouvé les bonnes façons pour étudier afin de bien réussir à mon autoapprentissage. Maintenant en 3e année, je me sens beaucoup plus autonome dans mes soins ainsi que mon autoapprentisage. Je trouve que les stratégies d'apprentissages en science infirmière me permet de développer et d'acquérir de nouvelles compétences au fur et à mesure. Lorsque je regarde mon parcours depuis la première année, je remarque de très grands changements en ce qui concerne mes compétences infirmières. Comme il a toujours place à de l'amélioration, il est très bien de visé des objectifs afin d'avoir une meilleure performance en stage clinique ainsi qu'en classe.

Défi : Cette année, je semble avoir eu beaucoup plus d'anxiété que tous les autres années. Il y a été très difficile de gérer tous les projets et les devoirs au même temps.

Objectif pour la quatrième année : Mon objectif pour la quatrième année serait de continuer de bien m'organiser à l'avance afin d'éviter d'ajouter du stress sur les épaules. De plus, continuer de viser un bon travail en classe ainsi qu'en stage clinique. Il est important également de bien connaître mes techniques avant d'entrer dans un nouveau stage. Il faut continuer de garder une attitude positive afin de bien réussir.

À suivre pour la fin de la quatrième année...

Préparation pour l'examen d'immatriculation

Afin de mieux me préparer pour l'examen d'immatriculation NCLEX, je m'assure de bien répondre aux questions durant les SIC, CT et APS afin d'acquérir le maximum de connaissance. Je prends le temps de poser des questions pertinentes. De plus, pour chaque examen théorique, je vais sur la plaforme CLIC et je réponds à tous les questions NCLEX qui sont préparées pour nous. Je prends le temps de bien lire la question afin de bien la répondre. Jusqu'à maintenant, c'est tout ce que je fais pour me préparer pour l'examen.

Les pratiques pour l'examen d'immatriculation se fera en quatrième année.

Bénévolat

Dans cette section de mon portfolio, je vais dresser une liste du bénévolat que j'ai eu la chance de faire. Malheureusement, je n'ai pas fait de bénévolat à l'université, mais comme je suis dans le baccalauréat de science infirmière, mes heures de bénévolat seront augmentées aux files des années. 

[2013-2014] - Présidente du comité Esprit ESN à l'École Secondaire Népisiguit                                                                       

[2013-2014] - Bénévole au souper Spaghetti Richelieu                                                            

[2013] - Membre du comité de préparation du bal des finissants à l'École Secondaire Népisiguit                                    

[2013] - Bénévole au 10 km Bathurst

[2012-2013] - Participation à Rock of Ages avec l’École de Danse BoGeste                                

[2011-2013] - Membre du comité de préparation du Bal des Neiges à l'École Secondaire Népisiguit

 

Pour la première année, deuxième et troisième année de nursing, je n'ai pas encore fait de bénévolat. En première année, j'ai eu de la difficulté à trouver un endroit pour du bénévolat, car je ne suis pas originaire de Moncton et je ne connais pas beaucoup la région. Alors cette année, pour me rattraper, je devrais faire un total de 30 heures de bénévolat. À suivre...

Mieux me connaître

Comme vous pouvez voir par le titre, cette section sera un coin plus personnel pour apprendre à me connaître davantage.

Comme mentionné dans ma biographie, je suis originaire de Petit-Rocher. Je suis enfant unique. Je vie avec mes parents dans leur maison sur une ferme. Nous avons trois chevals, un chien, deux chats et quatre poules. Bien sure, il faut quelqu'un pour s'occuper de tous ses animaux dont ma mère. Ma mère, nommé Joanne Lanteine, s'occuper de cet ferme comme emploi a temps pleins. Mon père, nommé Bruno Arseneault, est un homme très occupé. Depuis maintenant deux ans, il est proptiétaire d'une compagnie apellé Ébénisterie Foxwoods Millwork à Beresford, près de chez nous. La compagnie à mon père a fait les Goji's, the Keg, le bar sur le campus de l'Université de Moncton : Le Coude, et encore plus. Je suis très fière de son travail. D'un autre aspect, je suis une personne qui vie pour voyager. J'ai déjà voyagé en Ontario, à Toronto, en Floride, en France, en Californie, à Las Vegas et le meilleur pour la fin à Banff, ici au Canada. Depuis quelques années, je prends le temps de voyager dans notre beau pays. Il y a tellement de belle chose à voir dans notre petit paradis.

Ceci conclu mon coin personnel.