Portfolio de Johan ARNOULD

Analyse du site : Pizza à Gogo

C’est un site statique, très simple, il n’y a pas d’interaction. Sa fonction est de renseigner le client. Il le fait très bien via ses 4 onglets, Accueil ; Carte ; Situer et Contacter, il n’y a pas d’onglet superflu. Également, le site est sobre avec seulement trois couleurs.

Le pied de page regroupe toutes les informations avec les horaires, le plan du site et le contact. Il y a même la possibilité de faire un retour personnalisé au gérant de la pizzéria. On trouve aussi un lien vers Nancomcy.fr, qui est la société qui a créé le site.

Ainsi, on peut dire que le site est simple et efficace, agréable a lecture et sans surcharge, il y a tous ce qu’il faut pour une petite pizzéria indépendante, pas besoins de plus.

URL: http://pizza-a-gogo.fr/

Analyse du site : Arretsurimage

On a utilisé une grille d’analyse réalisé par Clément Dussarps et Céline Marchand. On a utilisé cette grille, car elle nous a semblé être la plus pertinente.

 Elle contient 6 parties sur : les fonctionnalités, la navigation, le design, le contenu, l’interactivité et enfin une partie spécial e-commerce. La notation comprend 4 nuances, de 1 à 4 points et aussi une case non-attribuée. Le site peut être noté sur 248 points ou 208 si le site n’est pas un site de e-commerce.


Mon analyse avec cette grille m’amène à attribuer une note de 160 / 208 ce qui donne environ 15/20.
Le site obtient une mauvaise note dans la catégorie interactivité, mais il s’agit d’un site d’information, ce qui peut se comprendre, car sur ce site, on vient s’informer, même si avoir une section débat pourrait être intéressant. 

Grille d'analyse

grille_analysee.docx

Voici la grille utilisé pour noter le site.

Principe de la technologie Flash

AdoBe Flash player permet de lire des fichiers ShockWave Flash.

Ce type de format est utilisé pour des vidéos, animations, jeux vidéo. Ces fichiers sont vectoriels, et par conséquent, c’est pratique pour les développeurs qui n’ont pas de format à prendre en compte le format de la vidéo, puisque ça peut s’adapter à n’importe quelle taille sans perte de qualité.

Le format est beaucoup utilisé, car le rendu des fichiers se fait rapidement, même quand la connexion est limitée, par exemple, les publicités sur les sites internet s’affichent quasiment toujours en premier quand on a une mauvaise connexion.

Cela est possible, car le fichier est indépendant, il possède déjà en lui toute les ressources nécessaires à sa lecture, par exemple la police est dans le fichier, ainsi elle peut s’afficher correctement même si on n’a pas cette police dans notre ordinateur, cela fait que le fichier peut être lourd.

Pour lire ces fichiers, il est nécessaire d’avoir un plug-in FlashPlayer ou iSwif, ces plug-ins vont servir de lecteur et vont « traduire » le fichier pour qu’il soit visible sur le navigateur.

On peut créer différents types de fichiers selon les besoins, il y a surtout deux formats qui sont utilisés : le format FLA qui est souvent utilisé dans la création de site internet. Le FLV pour les vidéos.

La technologie Flash est utilisée car elle est pratique. Il suffit d’ajouter un plug-in pour pouvoir voir le jeu, la vidéo, il n’y a pas de téléchargement de matériel extérieur supplémentaire pour profiter pleinement de la vidéo. Néanmoins, il va disparaître, car les écrans mobiles sont de plus en plus utilisés, et les deux constructeurs les plus influents en la matière, Apple avec IOS et Google avec Android, n’utilisent pas la technologie Flash, car il y a trop de failles de sécurité.

Pour résumer, le principe de la technologie flash, c‘est créé un fichier qui contient en lui toutes les ressource nécessaire à son affichage (police, effet, filtre…) et des images vectorielle, lisible avec un simple Plug-in.

Mise en avant d’une idée : Le parti Pirate

Le parti pirate est un parti politique, qui met en avant la liberté du web, mais également de l’individu. Ils ont également une idée, le scénario Négawatt.              Ce scénario est simple : en 2050, fin des émissions carbone et fin du nucléaire.

Pour mettre en avant une idée sur le web, il faut passer par plusieurs étapes.

D’abord, la création d’un site, spécialement pour cette idée, indépendante du site du parti politique, avec une bonne ergonomie.

Il faut par la suite, via les réseaux sociaux du parti, informer la mise en place de cette nouvelle page. Il faut développer le pourquoi de l’idée, expliquer en quoi cette idée est importante, en quoi elle tient à cœur au parti, pour y faire adhérer, les partisans les plus fidèles. Il faut créer sur les réseaux, un hashtag, qui permet aux adhérents de l’idée, de s’identifier en tant que tel, pour créer une communauté.

Il est également nécessaire, de créer une newsletter, pour informer l’évolution, les mise à jour, de cette idée, cela permet de créer une interaction, et fidéliser les adhérents de la cause.

Une fois que le site web est en place, avec des mises a jours récurrentes, une explication claire et nette de l’idée. Il est possible de réaliser des opérations « coup de poings », dans la vraie vie, ou sur le web. Le but est de faire parler, plus les actions seront « choquantes », dans le bon sens comme dans le mauvais, plus les médias vont en parler, ce qui fait une pub gratuite pour l’idée, aussi de faire augmenter les backlinks, grâce au différents article réalisé sur l’action, mais également ca permet de faire monter le nombre de visiteurs sur le site, de recherche autour de l’idée sur google, donc obtenir un meilleurs référencement.

Stratégie de référencement : ie-antioxydant.com

Grace au site ahrefs.com, j’ai trouvé que le site à 28 backlinks et 8 domaines de références. Cela me parait peu pour un bon référencement, de plus, la majorité des backlinks viennent du site lui-même, ce qui n’est pas un bon point pour le référencement.

À la suite d’une légère analyse du code de la page, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de méta-tag, le robot indexeur de Google ne peut donc pas améliorer le ranking de la page.

De plus, la section « actu » du site, n’est plus mise à jour depuis le 2 février 2016, ce qui n’incite pas le robot indexeur à mettre en avant le site.

Pour trouver le site dans google, l’acronyme IEA ne suffit pas, on tombe sur l’agence internationale des énergies, et, quand on tape iea Nancy, Google corrige automatiquement en IAE Nancy, ce qui fait que le site tombe bas dans les résultats.

Un des problèmes majeurs est qu’il faut au minimum taper le mot « antioxydants » avec « Nancy » ou « institut européen », pour trouver le site.

Ainsi, pour un meilleur référencement, je pense qu’il faut ajouter des méta tag, clair et précis, comme « IEA Nancy », pour montrer au robot qu’il ne faut pas corriger automatiquement quand les individus font cette recherche. Il faut augmenter les backlinks, qu’ils proviennent de site extérieur, en réalisant des articles, interview, explication de l’entreprise. Bien évidemment, l’onglet « actu » doit être mis à jour régulièrement, ça peut également participer à l’augmentation des backlinks.

 

Référencement d'un objet : Livre numérique

Pour mettre en avant l’objet livre numérique. On va dire que mon livre numérique comprends 3 gammes, c’est la même, mais, le stockage, la taille et la résolution de l’écran évolue selon la gamme.

Pour cela, il faut créer un site sobre, avec peu d’onglets. Un onglet Accueil, qui présente le produit le plus haut de gamme, mise en avant des qualités de l’objet face aux concurrents, pourquoi, c’est le meilleur. Un onglet produit, dans lequel on va retrouver les 3 gammes de produits, avec les explications de la technologie, et une comparaison avec les autres gammes. La version la plus cher, on la met en haut de la page et la moins cher en bas. Un onglet Contact et Entreprise, dans lequel, on va avoir les moyens pour contacter l’entreprise, ainsi que son adresse et un storytelling autour de l’entreprise. Il y aura aussi le SAV dans cet onglet.

Pour les mots-clés, il faut bien différencier les différents mots-clés, et quelle est leurs buts, entre les mots-clés informatifs, commerciaux ou transactionnelle.

Pour les mots-clés informatifs : Livre numérique, définition livre numérique, fonctionnement livre numérique, livre numérique c’est quoi, livre, nouveau livre, livre en 2020, livre du futur, livre digital, livre tactile, livre technologie, livre numérique avantage, livre numérique. (À noter qu’il faut aussi mettre les versions avec les fautes et que les mots-clés avec « numérique » doivent avoir leurs pendants avec « électronique » et «  e-book »).

Pour les commerciaux et transactionnelle : avis livre numérique, choisir livre numérique, meilleur livre numérique, quel livre numérique, livre numérique haut de gamme, livre numérique bas de gamme, livre numérique pas cher, comparaison livre numérique, comparatifs livre numérique, acheter livre numérique, avoir livre numérique, commander livre numérique, conseil livre numérique, livre numérique à vendre, à acheter. (Idem ici, il faut les pendants « électronique », « e-book » et avec les fautes)