Portfolio de Thérèse Viviane Abinamba Guihoata

Biographie et Expérience avec les TIC

Je me nomme Thérèse Abinamba, résidente de la région de l'Outaouais précisément dans la ville de Gatineau. Originaire du Cameroun, où j'ai passé tout mon cursus primaire, secondaire et universitaire dans le domaine du droit, obtention d'une licence en droit privé option carrières judiciaires.

Durant mon parcours universitaire, j'ai pu cotoyer le milieu de l'enseignement en assistant les enseignantes du primaire dans leurs taches. Par la suite, j'ai occupé le poste de directrice générale du groupe les écoliers laborieux, fonction qui me permettait d'appuyer les élèves de 1ère en 6ème année après les classes, dans toutes les matières au programme. Ce qui a suscité en moi la forte envie de transmettre, mieux, d'aider les élèves à davantage dévélopper leurs habilités.

Pour ce qui est de mes expériences avec les TIC, je me décrirais comme une amatrice endurcie dans la mesure où, depuis toute petite, je n'ai pas été exposée à ces outils tout au long de ma scolarité, tout comme à la maison, alors une fois que j'ai eu la possibilité d'y être confrontée, je ne me suis contentée que du basique, du fonctionnel, par exemple, comment fonction google pour mes recherches, je détiens un compte facebook que je trouve facile d'utilisation dans mesure où je peux m'informer mais aussi rester en contact avec la famille et les amis restés au pays en temps réel. Je ne poussais pas ma réflexion plus loin, car ayant été mise en garde contre les dangers des TIC (certains contenus liés à la dépravation des moeurs, des contenus haineux et à caractère raciale) qui déteignent sur l'objectif premier des TIC permettant aux utilisateurs de communiquer, d'accéder aux sources d'informations, de stocker, de manipuler, de produire et de transmettre l'information sous différentes formes : texte, musique, son, image, vidéo et interface- graphique interactive (IHM). 

Cependant, mon plus grand défi avec les TIC demeure son exploration en profondeur, car en tant qu' étudiante dans le secteur de l'éducation et vu la situation de pandémie que nous vivons actuellement, je devrais pouvoir être capable de rendre tout aussi stimulant mon enseignement en présentiel qu'en virtuel et aider les élèves à réussir dans leurs apprentissages. L'utilisation du tableau blanc interactif en l'occurence, a toujours été une source de stress lors des mes stages tout comme la présentation du contenu d'une leçon via google meet et d'autres plate forme comme zoom, adobe connect, et teams. La prochaine étape pour moi serait de me familliariser avec les TIC, afin de ne pas rester en marge des facilités et avantages qu'ils procurent, car ayant la pleine conscience à présent, je suis à mesure de faire un tri raisonnable sur ce que je devrais consommer des TIC, de ce qui pourrait être une source de nuisance pour moi.

Réflexion critique et ressources externes

Tout recemment lorsque je naviguais sur les réseaux sociaux, j'ai visionné une vidéo sur la page youtube d'une émission télé française: La maison des maternelles, sur les méfaits de l'utilisation d'internet en occurence , l'applicationTik tok. Tout au long de la vidéo, des intervenants attiraient l'attention des parents, mais aussi des éducateurs, sur le contrôle à avoir sur ces reseaux sociaux , car aucune vérification sur l'âge (à partir de 13 ans) des utilisateurs n'est faite et le contenu à priori éducatif et adapté à cet âge n'y est pas respecter. Des vidéos à caractère injurieux, sexuel et arnaques sont projectées sans aucun contrôle.

Cela m'a amené à porter la réflexion suivante, bien que l'apparition des TIC ait eu un impact considérable dans le développement de toutes les sphères de la société, elle a également amené son lot d'inconvenients qui se repercutent beaucoup plus sur les préadolescents et adolescents qui absorbés par leurs gadgets, se laissent aller dans un cercle viscieux qui les poussent le plus souvent à commettre l'irréparable. Comme ce fut le cas de la jeune canadienne installée aux usa avec sa famille, qui s'est enlevée la vie suite à du chantage et des railleries de ses camarades de classe , pour des photos dénudées d'elle qu'elle avait envoyé à l'un de ses correspondants sur tik tok. 

À qui incombe la responsabilité de la dérive de nos jeunes dans l'utilisation des TIC? la seule éducation des parents à ce niveau n'est pas suffisante , les enseignants aussi en intégrant l'apprentissages des TIC auprès des élèves doivent continuellement les interpeller sur les dangers auxquels ils peuvent faire face en les utilisant, en invitant des personnes ressources qui apporteront de l'eau à leur moulin. Le laisser-aller dont font preuve certains réseaux sociaux ou même application, ruinent à un moment donné la crédibilité du but des TIC, car avant leur apparution, les jeunes étaient moins exposés et donc moins en danger contre : l'intimidation, l'hypersexualisation de la jeune fille, l'incitation à la haine, au racisme etc

 

 

 

Référence : https://www.youtube.com/watch?v=stJspwzBWys ( jusqu'à 20:55s)

Ressource externe

https://www.lasalledesmaitres.com/comment-utiliser-un-tbi-en-classe/

Document apportant des eclaircissements sur l'utilisation du tableau blanc interactif au primaire.

Moyen de contact

Courriel : tabin096@uottawa.ca