Portfolio of Sarah Alcindor

Biographie

Bonjour,

Mon nom est Sarah et je suis une étudiante de première année dans le programme de baccalauréat en adaptation scolaire. Au terme d'une première année dans ce programme, je peux sincèrement affirmer que le métier d'enseignante est fait pour moi. Je suis une personne créative, enthousiaste, empathique et j'aime être en relation d'aide. Mon premier stage dans une école secondaire a su confirmer mon choix de vouloir me diriger vers l'enseignement au secondaire parce que le défi me paraît être plus grand. Il me paraît qu'il soit encore trop tôt pour savoir avec quelle clientèle j'aimerais travailler, mais je suis convaincue que je ne tarderai pas à le savoir. Ce programme offre tant de possibilités et d'opportunités que j'ai bien hâte de voir ce que le reste de mes études m'apportera.

Ma vision de l'enseignant au primaire

          Selon moi, un élève en difficulté dans une classe régulière est un enfant qui bénéficie d’être entouré de ses pairs, desquels il peut apprendre énormément. Par exemple, durant des situations d’apprentissage coopératif en classe, un tel élève peut profiter de l’assistance des autres élèves et apprendre de leurs forces. Les enseignants n’ont pas toujours le temps d’apporter aux élèves en difficulté toute l’assistance qu’ils nécessitent. Cependant, en étant intégrés dans une classe régulière, ils peuvent profiter de l’aide de leurs pairs qui réussissent bien. D’autre part, il est également possible qu’un élève en difficulté se sente mis à l’écart ou que son estime de soi diminue s’il ne réussit jamais à performer aussi bien que les autres. Par contre, je crois que si son enseignant arrive à lui démontrer, ainsi qu’au reste du groupe, que chacun a des forces et des faiblesses, il ne peut qu’être heureux d’être intégré dans une classe régulière.

Je crois que le rôle de l’enseignant d’une classe régulière avec élèves intégrés est de savoir adapter son enseignement au rythme d’apprentissage de chacun de ses élèves. Cela peut être très difficile pour un enseignant qui n’a suivi aucune formation en adaptation scolaire, mais j’ai entendu parler de plusieurs enseignants de classes régulières qui appliquent la différenciation pédagogique selon ce qu’ils croient être la différenciation pédagogique. Cela démontre de leur part, une ouverture à vouloir faciliter l’insertion des élèves en difficulté d’apprentissage. De plus, l’enseignant d’une classe régulière avec élèves intégrés doit être sensible à tout indice qui peut l’aider à reconnaître que ses élèves intégrés éprouvent de la difficulté lors d’une activité, tout en s’assurant que les autres élèves continuent à bien évoluer dans leurs apprentissages. Le rôle de ces enseignants est non seulement bien important, mais il est également très complexe, ce qui implique qu’ils aient les ressources nécessaires à l’accomplissement de leur devoir.

Tel que je l’ai mentionné dans mon texte, remis lors du premier séminaire, ce que j’aime le plus dans l’enseignement, c’est la grandeur du défi que représente l’action de bien transmettre un savoir à des élèves qui plus tard, contribueront eux-mêmes à l’avancement de la société. De plus, en tant qu’enseignante, j’aurai la chance de mettre à profit ma créativité et c’est un des aspects qui m’attire vers ce métier.

Je ne suis pas encore certaine de ce qui me plaira le moins dans l’enseignement. Depuis quelque temps, les gens me font très peur en affirmant que le métier d’enseignant est l’un des métiers les plus difficiles. Je ne sais donc plus à quoi m’attendre lorsque je commencerai à enseigner. Pour le moment, la relation entre enseignant et parents est peut-être ce qui me fait le plus peur, mais ce n’est pas un aspect de l’enseignement qui me déplait.

Ma vision de l'enseignant en adaptation scolaire au secondaire

 

Comme certaines autres étudiantes, j’ai parfois peur qu’une classe au secondaire soit plus difficile à gérer qu’une classe au primaire. Par contre, je crois que je pourrais être une très bonne enseignante en adaptation scolaire au secondaire parce que je suis une personne très patiente et tolérante. Je serai une enseignante toujours disponible pour aider et écouter mes élèves et je crois qu’ils apprécieront mon sens de l’humour.

Je pense que ce que j’aime le plus dans l’enseignement, c’est la grandeur du défi que représente l’action de bien transmettre un savoir à des élèves qui plus tard, contribueront eux-mêmes à l’avancement de la société. Le fait de savoir que je pourrais avoir un si grand impact dans leur futur m’encourage à décrocher cet important rôle qu’est celui d’enseignante. Aider un élève éprouvant des difficultés dans son cheminement scolaire à se sentir apte à avoir un aussi bel avenir qu’il le désire m’apporterait une grande satisfaction.

Je sais qu’il n’est pas toujours facile d’obtenir toute l’aide et tout le soutien dont on a besoin pour intervenir auprès d’élèves en difficultés. Ce que j’aime le moins dans l’enseignement, c’est le fait qu’il faille parfois se battre longtemps avant d’obtenir ce qui est nécessaire au bien des élèves alors que les demandes requièrent souvent une attention rapide et urgente.