Portfolio de Marion ARNAUD

Biographie

Image représentant Marion ARNAUD

Marion Arnaud, 22 ans, étudiante en M2 Professeur des Ecoles à Paris.

Formation

2011/2012 : 2ème année de Master Professeur des Ecoles à Paris Descartes. 

2010/2011 : 1ère année de Master Professeur des Ecoles à Paris Descartes.

2009/2010 : 1ère année de Master d’histoire des mondes modernes et contemporains à Michel de Montaigne, Bordeaux III, élue étudiante au conseil d’UFR d’histoire.

2008/2009 :3ème année de licence d’histoire à Michel de Montaigne, Bordeaux III, élue étudiante au conseil d’UFR d’histoire.

Mai 2008 : Module de préparation pour futurs enseignants par l’IUFM de Bordeaux.

2007/2008 : 2ème année de licence d’histoire à Michel de Montaigne, Bordeaux III.

2006/2007 :1ère année de licence d’histoire à Michel de Montaigne, Bordeaux III.

2006 : titulaire du Baccalauréat Littéraire-option Mathématiques, Lormont (33).

 

Expériences professionnelles

Avril 2012: Stage en responsabilité dans une classe de moyenne section à l'école maternelle de la Goutte d'Or.

Mars 2012: Stage en responsabilité dans une classe de CM2 à l'école primaire Chomel

 Novembre 2011 : Stage professionnel à l’école primaire Ferdinand Flocon 

Mars 2011 et Juin 2011 : Stage professionnel à l’école Maternelle Javelot 

Décembre 2010 : Stage professionnel à l’école primaire Michel-Ange (Paris-16e).

Mars 2010- Juin 2010 : Remplacement en Lettres/histoire/géographie en lycée professionnel à Bègles (33).

Septembre 2009 : Stage d’observation au centre pour déficients visuels Alfred Peyrelongue à Ambares (33).

Mai 2009 : Stage d’observation au sein de l’école primaire Hector Ducamp à Saint-Loubès (33).

Référentiel C2I2E

http://www.reunion.iufm.fr/recherche/irem/IMG/pdf/Referentiel_C2i2e.pdf

Le référentiel C2i2e 

L’arrêté du 14-12-2010 (NOR ESRS1000461A)

Le C2i2e est organisé selon deux grands domaines de compétences :

Domaine A : Compétences générales liées à l’exercice du métier

A1 Maîtrise de l’environnement numérique professionnel

 A11. Identifier les personnes ressources TIC et leurs rôles respectifs au niveau local, régional et national 
 A12. S’approprier différentes composantes informatiques (lieux, outils, ...) de son environnement professionnel. 
 A13. Choisir et utiliser les ressources et services disponibles dans un espace numérique de travail (ENT). 
 A14. Choisir et utiliser les outils les plus adaptés pour communiquer avec les acteurs et usagers du système éducatif. 
 A15. Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles.

A2 Développement des compétences pour la formation tout au long de la vie

 A21. Utiliser des ressources en ligne ou des dispositifs de formation à distance pour sa formation. 
 A22. Se référer à des travaux de recherche liant savoirs, apprentissages et TICE. 
 A23. Pratiquer une veille pédagogique, institutionnelle, scientifique à travers des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau d’enseignement.

A3 Responsabilité professionnelle dans le cadre du système éducatif

 A31. S’exprimer et communiquer en s’adaptant aux différents destinataires et espaces de diffusion (institutionnel, public, privé, interne, externe...). 
 A32. Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment : la recherche et les critères de contrôle de validité des informations ; la sécurité informatique ; le filtrage internet. 
 A33. Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TICE concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ; la sécurité des personnes ; la protection des mineurs ; la confidentialité des données ; la propriété intellectuelle ; le droit à l’image. 
 A34. Respecter et faire respecter la(les) charte(s) d’usage de l’établissement, notamment dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté.

Domaine B : Compétences nécessaires à l’intégration des TICE dans sa pratique d’enseignement

B1 Travail en réseau avec l’utilisation des outils de travail collaboratif

 B11. Rechercher, produire, indexer, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique. 
 B12. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes disciplinaires, interdisciplinaires, transversales ou éducatives. 
 B13. Organiser, coordonner et animer un travail en réseau au sein d’équipes disciplinaires, interdisciplinaires, transversales ou éducatives

B2 Conception et préparation de contenus d’enseignement et de situations d’apprentissage

 B21. Identifier les situations d’apprentissage propices à l’utilisation des TICE. 
 B22. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au domaine et niveau d’enseignement. 
 B23. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des démarches de recherche d’information. 
 B24. Préparer des ressources adaptées à la diversité des publics et des situations pédagogiques : en opérant des choix entre les supports et médias utilisables en respectant les règles de la communication. 
 B25. Concevoir des situations ou dispositifs de formation introduisant de la mise à distance.

B3 Mise en œuvre pédagogique

 B31. Conduire des situations d’apprentissage diversifiées en tirant parti du potentiel des TIC (travail collectif, individualisé, en petits groupes). 
 B32. Gérer l’alternance entre les activités utilisant les TICE et celles qui n’y ont pas recours. 
 B33. Gérer des temps et des modalités de travail différenciés, en présentiel et/ou à distance pour prendre en compte la diversité des élèves, des étudiants, des stagiaires. 
 B34. Utiliser les TICE pour accompagner, tutorer des élèves, des étudiants, des stagiaires dans la réalisation de leurs travaux, leurs projets, leurs recherches. 
 B35. Anticiper un incident technique ou savoir y faire face.

B4 Mise en œuvre de démarches d’évaluation

 B41. Identifier les compétences des référentiels TIC (B2i®, C2i®) mises en œuvre dans une situation de formation proposée aux élèves, aux étudiants, aux stagiaires. 
 B42. S’intégrer dans une démarche collective d’évaluation des compétences TIC (B2i ® ou C2i ®). 
 B43. Utiliser des outils d’évaluation et de suivi pédagogique

Mes expériences

Domaine A : Compétences générales liées à l’exercice du métier

A1 Maîtrise de l’environnement numérique professionnel

 A11. Identifier les personnes ressources TIC et leurs rôles respectifs au niveau local, régional et national 

Pour avoir de l’aide ou de besoins de ressources concernant les TICE, je peux contacter l’assistant informatique ou technique de mon école, puis le responsable du site institutionnel du département (pour la Girondethierry.dulaurans@ac-bordeaux.fr ,adresse du site : http://catice.ac-bordeaux.fr/index.php?id=8401)

Au niveau national, je peux contacter les animateurs nationaux du premier degré, et les personnes ressouces: http://eduscol.education.fr/pid25673-cid57066/animateurs-nationaux-du-premier-degre.html


 A12. S’approprier différentes composantes informatiques (lieux, outils, ...) de son environnement professionnel. 

Je peux utiliser le site de l'IUFM, des rectorats, les salles informatiques de l'université, et de l'IUFM. Au sein d'un établissement, je peux utiliser le CDI, les salles multimédias, et les ressources numériques à disposition des écoles (vidéoprojecteurs, TBI, appareil photo numérique...)

Je me sers des messageries électroniques pour mon usage personnel mais aussi pour mes études (messagerie et forum de l'université).  J'utilise les outils tels que Word, Exel, ou encore powerpoint pour des documents de travail (exposé, mémoire....) mais aussi pour mon usage personnel (comptes bancaires, recettes de cuisine...).


 A13. Choisir et utiliser les ressources et services disponibles dans un espace numérique de travail (ENT). 

J'ai appris à utiliser l'ENT depuis que je suis à l'université, pour accéder à des cours en ligne, pour échanger avec des camarades de l'université, télécharger des ressources, ou encore consulter les horaires et résultats des examens.

Définition de l'ENT dans l'éducation:http://eduscol.education.fr/cid55726/qu-est-ent.html


 A14. Choisir et utiliser les outils les plus adaptés pour communiquer avec les acteurs et usagers du système éducatif. 

Les acteurs et usagers du système éducatif  : les enseignants, les formateurs et toutes les personnes travaillant au sein de l’éducation nationale, les élèves, les parents, les partenaires scolaires (eTwinning  ) - et les formateurs, le tuteur, le PCP ...

Les types d'outils :messagerie, chat, forum, blogs, visioconférence, les cahiers de textes en ligne (tutoriels  d'I. Tarride), les plate-formes d'e-learning (comme DOKEOS, OVIDENTIA, MOODLE, ...voir une présentation animée de Dokéos  etOvidentia  - réalisée par Isabelle Tarride), les notes, bulletins et absences sur Interne tet sur le réseau de l'établissement, la mise à disposition du travail pour les élèves dans des dossiers partagés ou la distribution de fichiers - avec le module Devoirs de IACA s'il est installé (voir le tutoriel ).

Les outils institutionnels : la messagerie académique: permet de contacter sa hiérarchie, les établissements et les collègues de l'académie en se servant de l'annuaire académique intégré. 


 A15. Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles.

Il existe diverses façons de récupérer des adresses (avec des liens hypertextes sur une page de texte ou sur une page web ; dans les signets du navigateur, sur un raccourci dans un dossier ...).

Il faut citer ses sources, en donnant plus ou moins de détail suivant sa destination: les règles de citation  des documents sur CERISE (site de l'URFIST de Paris)

A2 Développement des compétences pour la formation tout au long de la vie

 A21. Utiliser des ressources en ligne ou des dispositifs de formation à distance pour sa formation. 

L'année dernière pour la formation au C2i, les cours et tutoriels d'apprentissage se déroulaient en ligne sur le moodle de l'université ou sur des liens fournis par l'université. On peut également utiliser le site C2imes pour se former au C2i :http://www.c2imes.org/.

Le site Pairformance pemet d'assurer la formation continue des enseignants:http://national.pairformance.education.fr/


 A22. Se référer à des travaux de recherche liant savoirs, apprentissages et TICE. 

Conférence sur "Apprentissages et TICE", donnée par André Tricot à l'IUFM d'Aix-Marseille  en 2010:http://www.aix-mrs.iufm.fr/etu1/conferences.php.

De plus il existe de nombreux ouvrages proposant des activités pour l'école comme "50 activités pour utiliser l'internet à l'école et au collège" disponible sur le CRDP du Midi-Pyrénées ou formateurs comme "Tice à la carte" disponible au CRDP de l'aca&démie de VERSAILLES.


 A23. Pratiquer une veille pédagogique, institutionnelle, scientifique à travers des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau d’enseignement.

Les réseaux d'échanges peuvent être :des listes de discussion, des forums  ou groupes de des espaces de publication (blogs, wikis, ...)

La veille pédagogique et institutionnelle peut également s'effectuer en se tenant au courant des nouveautés sur certains sites sélectionnés (utilisation des fils RSS : à condition que les sites en question les proposent) 

Il s'agit également de se tenir au courant des dernières lois et extes qui encadrent et réglement l'école sur des sites comme EDUSCOL.

 

A3 Responsabilité professionnelle dans le cadre du système éducatif

 A31. S’exprimer et communiquer en s’adaptant aux différents destinataires et espaces de diffusion (institutionnel, public, privé, interne, externe...). 

Bien séparer sphère professionnelle et sphère privée : ouvrir plusieurs boîtes aux lettres électroniques pour les usages différents. Respecter les chartes d'usage des forums et des listes de discussion. Respecter la netiquette :http://www.afa-france.com/netiquette.html

 
 A32. Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment : la recherche et les critères de contrôle de validité des informations ; la sécurité informatique ; le filtrage internet. 

Il s'agit d'apprendre aux élèves à avoir une vision critique, éviter l'exposition des enfants à des sources indésirables. Il faut pour cela leur apprendre à identifier l'auteur ou la source, à évaluer le contenu (fiabilité, précision...), observer l'organisation et la structure du site.

Il faut que l'établissement soit doté d'un antivirus, d'un serveur. Cuaque établissement doit avoir mis en place un dispositif de filtrage, c'est à dire avoir mis en place une liste de données de mots-clés et de sites indésirables.

Pour éviter d'exposer les élèves à des sites indésirables, on peut donner aux élèves des consignes très précises, sélectionner au préalable les sites qui vont être utilisés par les élèves.


 A33. Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TICE concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ; la sécurité des personnes ; la protection des mineurs ; la confidentialité des données ; la propriété intellectuelle ; le droit à l’image. 

 http://lachiver.fr/supports/opale/juridique/juridique_web.publi/web/co/Module_juridique.html
 

Le guide juridique d'Eduscol:http://eduscol.education.fr/legamedia

 A34. Respecter et faire respecter la(les) charte(s) d’usage de l’établissement, notamment dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté.

Lien vers l’académie de BORDEAUX, sur le site CATICE, dans l’onglet « Internet et Sécurité » où l’on peut trouver les chartes des élèves, des personnels et de la messagerie : http://catice.ac-bordeaux.fr/index.php?id=2992 

Eduscol, lien vers les chartes: http://eduscol.education.fr/cid57094/chartes.html

Domaine B : Compétences nécessaires à l’intégration des TICE dans sa pratique d’enseignement

B1 Travail en réseau avec l’utilisation des outils de travail collaboratif

 B11. Rechercher, produire, indexer, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique. 

 Dans un dossier partagé du réseau pédagogique de l'établissement, sur l'intranet de l'établissement, sur un site internet, sur une plate-forme d'e-learning, sur l'ENT, sur un forum.

 B12. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes disciplinaires, interdisciplinaires, transversales ou éducatives. 

Lien Eduscol pour le travail en ligne: http://eduscol.education.fr/dossier/eformation/notion-accompagnement-notion-collaboratif

Créer des sites internets (exemple:http://www.ac-nancy-metz.fr/ia57/courcellessurnied/cadre_accueil.html , des cahiers de texte en ligne (exemple:http://ecoles.ac-rouen.fr/henouville/spip.php?rubrique8)


 B13. Organiser, coordonner et animer un travail en réseau au sein d’équipes disciplinaires, interdisciplinaires, transversales ou éducatives

Grace aux TIC, gérer la communication dans l'établissement avec l'équipe administrative, les enseignants, les aides éducateurs

Coordonner le travail en ligne d'une équipe disciplinaire ou éducative pour :gérer le B2i, le socle commun, préparer des devoirs commun.

B2 Conception et préparation de contenus d’enseignement et de situations d’apprentissage

 B21. Identifier les situations d’apprentissage propices à l’utilisation des TICE. 

Il existe de nombreuses séances ou séquences utilisant les TICE sur des sites comme PrimeTice, sur les sites d'académie .


 B22. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au domaine et niveau d’enseignement. 

Il est possible d'utiliser des logiciels gratuits pour construire des exercices, par exemple sur le site :http://www.ac-grenoble.fr/ecole.michelet.valence/logiciels_scolaires.htm

 

Il peut s’agir de demander aux élèves d’écrire un texte sur un logiciel de traitement de texte et de le mettre en page.

 


 B23. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des démarches de recherche d’information. 

Cela peut être, comme je l'ai observé lors d'un de mes stages, préparer une séance où les enfants doivent rédiger sur Word, une fiche d'histoire de l'art sur un architecte dont ils ont vu un château auparavant. Pour réaliser cette fiche, ils devaient faire des recherches sur inernet pour compléter la biographie et la mettre en page sur Word. 


 B24. Préparer des ressources adaptées à la diversité des publics et des situations pédagogiques : en opérant des choix entre les supports et médias utilisables en respectant les règles de la communication. 

 L'enseignant peut se servir du matériel devant la classe entière : les élèves peuvent éventuellement intervenir ponctuellement (ordinateur + vidéoprojecteur ou téléviseur ; tableau blanc interactif, utilisation d'Internet, de ressources numériques, ...)

Il peut également construire une séance avec la classe entière, en interactivité.

Enfin à leur tour les élèvespeuvent manipuler : travail par groupes ou individuel, tous en même temps ou de façon ponctuelle.

 B25. Concevoir des situations ou dispositifs de formation introduisant de la mise à distance.

Mettre en place une correspondance avec des enfants d'une autre école, soit par mail, soit par Skype.

Cela peut également être uncahier de textes électronique pour les devoirs et documents associés, une plate-forme de travail à distance ( Moodle) pour les cours, les exercices, les travaux, mais aussi les forums, wiki, chat ..., et un site de l'établissement proposant différentes ressources.

B3 Mise en œuvre pédagogique

 B31. Conduire des situations d’apprentissage diversifiées en tirant parti du potentiel des TIC (travail collectif, individualisé, en petits groupes). 

Voir séquence proposée.


 B32. Gérer l’alternance entre les activités utilisant les TICE et celles qui n’y ont pas recours. 

Voir séquence proposée.


 B33. Gérer des temps et des modalités de travail différenciés, en présentiel et/ou à distance pour prendre en compte la diversité des élèves, des étudiants, des stagiaires. 

Il faut donc prévoir plusieurs activités différentes pour la même séance, ou du travail par groupes. Voir séquence proposée.

 B34. Utiliser les TICE pour accompagner, tutorer des élèves, des étudiants, des stagiaires dans la réalisation de leurs travaux, leurs projets, leurs recherches. 

Voir séquence proposée.


 B35. Anticiper un incident technique ou savoir y faire face.


B4 Mise en œuvre de démarches d’évaluation

 B41. Identifier les compétences des référentiels TIC (B2i®, C2i®) mises en œuvre dans une situation de formation proposée aux élèves, aux étudiants, aux stagiaires. 

Voir séquence proposée.


 B42. S’intégrer dans une démarche collective d’évaluation des compétences TIC (B2i ® ou C2i ®). 

Voir séquence proposée.


 B43. Utiliser des outils d’évaluation et de suivi pédagogique

Utilisation du site EDUC-EVAL qui est le portail de l'évaluation de l'Education Nationale, propose des publications et des sites, concernant les évaluations diagnostiques, les évaluations bilan et les évaluations internationales.



Une séquence d'enseignement

Séquence présentée lors d'un cours de C2i

Niveau: Cm2, cycle 3

Compétences du B2i:

3. Créer, produire, traiter, exploiter des données

  • Produire un document numérique, texte, image, son

L'élève sait produire et modifier un texte, une image ou un son.

 Il est capable de produire un document personnel en exploitant le résultat de ses recherches.

 Il connaît et respecte les règles de typographie (accentuation des majuscules, signes de ponctuation, espacements, etc.).

  • Utiliser l’outil  informatique pour présenter un travail

L'élève sait utiliser les fonctions d'un logiciel pour mettre en forme un document numérique.

 Il sait regrouper dans un même document, texte, images et son.

 Il sait imprimer un document, mais ne le fait que si nécessaire; il sait adapter la qualité et la taille de l'impression à son besoin (brouillon, recto verso, impression partielle, etc.).

 

4. S’informer, se documenter

 

  • Chercher des informations par voie électronique

 L'élève sait saisir l'adresse URL d'un site Web et naviguer dans celui-ci.

 Il sait utiliser un mot-clé ou un menu pour effectuer une recherche.

  • Découvrir les richesses et les limites des ressources de l’internet

 L'élève sait apprécier la pertinence des sites ou documents proposés (moteur de recherche, annuaire, etc.).

 Il sait confronter entre elles les informations trouvées, qu'elles proviennent de l'internet ou d'autres sources (publications « papier », livres en BCD, etc.).

 


Dispositif pédagogique : Classe en demi-groupe: un élève par ordinateur, dans la salle informatique de l'école. 

Matériel et supports: ordinateurs avec internet et imprimante

Pour préparer cette séquence, j'avais moi même été sur google pour faire des recherches sur Esope et La Fontaine pour voir quels sites les élèves allaient découvrir.

En Amont: Séquence sur la comparaison des fables: de Esope à nos jours.

Séance 1 : 
1 /Présentation du projet aux élèves dans la classe. 
2/ Élaboration collective d'une grille de critères d'une biographie

Après reflexion avec les élèves, nous njotons sur la grille: nom de l'auteur, date et lieu de naissance, date et lieu de mort, évènements importants de sa vie, oeuvres principales.

Séance 2 :
1/ Rappel des critères en groupe classe.

2/Les élèves comment à faire des recherches sur internet. Avec accompagnement de l'enseignant: quels mots faut-il taper pour faire une recherche sur Google? Comment trier les sites? Pourquoi ne trouve t-on pas les mêmes informations sur les sites?

3/ Les élèves doivent synthétiser et écrire sur Word leur propre biographie d'Esope. Problème de mise en page: comment faire une majuscule, écrire au milieu de la page....


Séance 3

1/ Les élèves finissent leur biographie, et doivent insérer une image. Pour ceux qi ont terminé plus tôt, ils doivent faire de la même manière une biographie de La Fontaine.

 

Lexique

Annuaire : Outil de recherche qui recense un certain nombre de sites Internet.

Base des données :  Ensemble d'informations organisées afin d'être utilisées par des programmes.

Bureau virtuel : Logiciel centralisant sur un serveur des données d'organisation, de communication et de collaboration.

Charte : Une charte est un guide du bon usage, un règlement intérieur, un recueil des bonnes pratiques, bref un mode d'emploi qui indique ce qu'il faut faire et ne pas faire quand on appartient à une communauté d'utilisateurs.

Chat : Messagerie en ligne permettant des discussions de groupe en mode synchrone.

Classeur : Document enregistré par le tableur. Il contient l'ensemble des feuilles de calcul et graphique.

CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) : Chargée de veiller au respect de la loi. Ses missions : recenser et contrôler les fichiers, règlementer, garantir le droit d'accès, instruire les plaintes, informer.La CNIL règlemente la collecte, l'enregistrement et la conservation des informations nominatives.

Compression : Action de diminuer le poids de données informatiques par le biais d'un logiciel spécialisé. Les données compressées doivent être décompressées pour être réutilisées.

Communication asynchrone : Les échanges d'informations entre les interlocuteurs ne sont pas simultanés. Ils sont essentiellement textuels, ils ont pour principal avantage de permettre un échange d'informations ne nécessitant pas une présence permanente sur Internet.

Communication synchrone : Ce terme désigne des discussions ou des actions qui se déroulent en ligne pendant la même période. Lors d'une discussion synchrone en ligne, les participants sont connectés au système, au même moment.


Débit : Quantité d'informations transmises via un canal de communication selon un intervalle de temps donné.Courrier électronique : Service de transfert de messages envoyés via Internet vers la boîte aux lettres électronique des destinataires choisis par l'émetteur.

ENT :  Un espace numérique de travail désigne un dispositif global fournissant à un usager un point d'accès à travers les réseaux à l'ensemble des ressources et services numériques en rapport avec son activité. Il est un point d'entrée pour accéder au système d'information de l'établissement. L'ENT comporte un socle qui permet l'accès à un ensemble structuré de services numériques.

Firewall :  Dispositif matériel ou logiciel qui contrôle les connexions réseau de votre ordinateur, aussi bien en entrée qu'en sortie.

Freeware : Logiciel que l'on peut utiliser gratuitement.

Logiciel antivirus : S'interpose entre le système d'exploitation de votre ordinateur et les fichiers qui y entrent, sorte de bouclier qui va analyser tous les fichiers téléchargés ou copiés (USB..).

Mémoire vive :  type de mémoire informatique à accès aléatoire (par opposition à séquentiel) et en lecture-écriture (par opposition à la lecture seule). On l'appelle aussi mémoire volatile pour signifier que toutes les données sont perdues à l'extinction de l'alimentation électrique.

Messagerie électronique : Service de transfert de messages envoyés via Internet vers la boîte aux lettres électronique des destinataires choisis par l'émetteur.

Moteur de recherche : Système d'exploitation de banque de données, et, par extension, serveur spécialisé permettant d'accéder sur la toile à des ressources (pages, sites, etc.) à partir de mots clés.

Portail : Page d'accueil d'un site de l'internet mettant à la disposition de l'internaute un large ensemble de ressources et services intérieurs et extérieurs au site.

Vidéoconférence :  Dispositif reposant sur l'emploi de caméra, (webcaméras, ou système plus sophistiqué), de microphone, et de micro-ordinateur, permettant à plusieurs participants d'interagir images et son en temps réel.

Virus : c'est un programme dont le but est de modifier le comportement d'un ordinateur à l'insu de son utilisateur.

URL: sert à nommer de façon universel une ressource internet.

Avantages et Inconvénients

Avantages

Inconvénients

  • Ressources multiples
  • Ouverture au monde
  • Touche toutes les disciplines
  • Plus d’attention et de motivations de la part des élèves
  • Peuvent présenter aux parents
  • Peut susciter la curiosité des enfants
  • Dans certaines activités, les élèves peuvent se corriger eux-mêmes grâce à la correction automatique du logiciel (Word, TBI)
  • Meilleure lisibilité
  • Encourage les échanges
  • Permet des échanges de média (sons, images, etc.)
  • Aide à la créativité
  • Eviter les ratures, rendre quelque chose de propre (notamment pour les élèves en difficultés)
  • Faciliter d'écriture
  • Consultable par tous et à tout moment
  • Travail de groupe
  • Travail autonome
  • Intérêt commun
  • Moins onéreux que version papier
  • Statut de l'erreur modifiée 
  • Enseignants pas toujours formés
  • Tous les élèves ne participent pas et ne savent donc pas manipuler
  • Il faut avoir un regard critique sur les logiciels, les sites…
  • Coût du matériel
  • Beaucoup de temps de préparation
  • Il faut maitriser les logiciels (professeur et/ou élève)
  • Fatigue causée par les TICE
  • Matériel fragile
  • Pas de direction claire dans les programmes dans les instructions officielles
  • Disparition des aides-éducateurs.
  • Se tromper devant tout le monde pour l'élève

Liens