Cyril Angevin

le monde nostrada

Le monde de nostrada

« c'est l'histoire de Nash forgeron dans un petit village au milieu de la plaine sacrée. Il ce dit que celui qui passe la ligne sacrée sera foudroyer par les dieu. Mais Nash ne croie pas a cette légende et il conte bien quitter la plaine....»

une bonne éducation:

Nash et un garçon vaillant prés a tout pour aidé son prochain , mais un peut naïf. C'est parent on était tué par les dieu pour avoir répondu aux roi. Très jeune il a était récupérai par César le plus grand forgeron de la plaine sacrée . César savait qu'il ne pourrai pas remplacer c'est parent alors il lui a appris le métier de forgeron pour qu'il puisse avoir un avenir.

un rêve réel:

Nash rêve d'aventure hors de la plaine sacrée mais on lui a toujours interdit. Alors qu'il venait de ce lever il vit dans le ciel la marque des dieu alors il ce rappela ce que lui avait dit sa grand mère «le jour ou tu verra la marque des dieu ce sera le jour de ton aventure».

le début de l'aventure:

Il ce mis a courir vers la grange ou il planqua l'épée qu'il avait fais le jour de c'est 14 ans il la méta dans l'étui. Il monta Kazma son dragon blanc d'une armure faite par sa grand mère,elle lui avait dit quel était magique et qu'avec cette armure il pourra passé la limite des dieu. a peine monter l'amure une lumière apparu de nul par fessant un arc en ciel aux desu de Kazma. Il monta le dragon et parti a toute vitesse vers la limite des dieu la traversa.

l'esquive:

Les dieu fou de rage foudroya le dragon mais rien ne ce passe. Nash cria « je suis libre ».Nash profita de sa liberté pour faire des figure acrobatique dans les aire. Tout a coup il perdit de la vitesse ,

il chuta de 3000 pied et atterri dans une foret l'armure ce détruisa Nash

ce fessant éjecté du dragon et s'écrasa sur un rocher.

la mort frôlé:

Un lutin vu la chute de Nash , il s'approcha du garçon en ce marrant ,il disa une formule magique qui réveilla Nash sur le chant le garçon ce mis a sauter en rond le lutin ce dit -je me suis trompé de formule. Nash tomba parterre et tout étourdit il dit -qui éte vous et où et mon dragon le lutin disparu quelque seconde,

et dit -ton monstre blanc et de l'autre coté du lac bonne chance.

Nash cria de toute c'est force « KAZMA » le dragon arriva sur le chant.

Le garçon monta le dragon et s'envola Kazma dit - il y a un cabane de l'autre coté du lac on pourrai il passé la nuit et Nash répondit- bo..heu tu parle le dragon-biensur ah la il y a la cabane!!!.

il ce posa sur le terrain de la cabane,Nash parti repairé les lieu et trouvé du bois.

un grosse erreur:

Tout a coup Kazma entendit Nash crié le dragon ce dépêcha d'aller voir le garçon et il vit l'ogre sur Nash le dragon fou de rage attrapa l'ogre et le jeta contre un arbre , l'ogre donna un coup de masu aux dragon, Kazma attrapa la masu cassa le bras de l'ogre et le brula vif .

Le dragon méta Nash dans la cabane pour qu'il puisse ce reposer, c'est blésure était très grave le dragon alla cherché le lutin pour qu'il puisse le soigner.

l'inconscient:

le lendemain Nash était le premier debout il parta cherché le petit déjeuner, il trouva des fruit des bois et il tua un sanglier pour le dragon sur le chemin du retour il rencontra Kazma qui lui dit – tu et fou d'être debout rentre dans la cabane les soldat des dieu son a nos trousse. le dragon attrapa Nash et s'envola les soldat des dieu avait eux aussi des dragon eux était noir aux yeu rouge il cracha des boule de feu

vers Kazma. le dragon tourna en toupie pour éviter les boule de feu il accrocha l'un d'eux et d'une rage il l'écrasa sur le sol. après deux heure

de combat dans les air les soldat laissa tombé , il ce mis a aller vers le royaume des dieu il ce posa, Nash sorta son épée le dragon cria, cracha du feu autour d'eux le roi sorta avec tout son armé.

la catastrophe frôlé

Nash dit aux roi «Vous vous avait tué mes parent et je suis la pour les venger donc pour vous tué» Kazma dit aux garçon «tu i va un peu fort la non il sont plus de 100 et tu le menace tu a perdu la tête» le roi répondit «tu et fou de venir me menacé je pourai te tuer sur le chant» le roi ordonna aux soldat de les tué. Un combat ce déclencha du feu sorta de partout les villageois hurlé de peur, Nash ce battée auprès de Kazma,et tout a coup un force mystérieuse

tua tout les soldat. Nash regarda Kazma

et dit «c'était quoi sa» le dragon dit aux garçon «regarde la bas c'est le lutin de la foret»

le combat de la liberté:

le lutin s'avança vers le garçon et dit «bonjour mon amis je suis venu t'aide venger tes parent il ont combattu

auprès de nous pendant 6 ans, mais un jour il on pas pu passer

la limite et il ont était tué. Avent de mourir il mon demandé de veiller sur toi je leur et promis de les venger tout en te

protègent» le roi démuni sorta son épée et dit «toi bat toi

contre moi» Nash ce jeta contre le roi le combat ce déroula parfaitement le dragon repoussa le roi qui voulais s'echapé et le garçon lui mis un coups d'épée qui le tua sur le chant.

une fin heureuse:

Le dragon remercia le lutin et Nash lui donna un collier qu'avait fais sa mère le garçon monta sur le dos de Kazma et il ce mis a rentré aux village où les villageois leur avait prévu un fête pour fêté la mort du roi des dieu. Maintenant qu'il a plus de limite les villageois son sorti voir la foret vierge rempli de chose qu'il ne connaisé pas. Nash et Kazma on construit un maison hors de la plaine sacrée.

Angoulême

Angoulême

au festival international de la bd

Nous sommes allés chercher Thomas, Cyril ,et Julien à Gramont.

Kader s'était trompé de place, il était allé à Beaumont alors qu'il devait être à Gramont.

Aprés l'avoir récupéré nous sommes partis pour Angoulême .

La route était longue.

Nous nous sommes arrêtés à Castets pour prendre le petit déjeuner.

Ceux qui avaient envie de fumer on pu le faire.

Nous sommes partis jusqu'à Bordeaux où on a mangé un pique nique.

Mr Gillet est allé chercher du pain frais.

Puis nous sommes reparti jusqu'à Angoulême.

A Angoulême nous nous sommes garés et on est parti visité HANOÏ une exposition sur le Vietnam.

Puis on est allé a l'exposition LE NOUVEAU MONDE sous un grand chapiteau.

Il y avait plein de stands.

Il y avait LES 50 ANS DES SHTROUMPFS.

C'était une exposition a l'extérieur, vitrée , où on a pris des photos de nous devant les shtroumpfs.

Aprés on a marché jusqu'à l'exposition MANGA BUILDING où on a regardé un manga.

peace and love

Peace and love est un expression de la langue anglaise signifiant paix et amour, employée comme signe de reconnaissance dans les années 1960 par les hippies, et à laquelle est associée le symbole de la paix.

Aujourd'hui, « il est peace and love » est une expression utilisée pour désigner le comportement d'une personne décontractée (cool), dont le look rappelle les mouvances new age et hippie, ou étant pacifiste.

L'expression a été particulièrement employée dans les années 1960 pour désigner les contestataires oeuvrant pacifiquement contre la Guerre du Vietnam.

les lowrider

Une lowrider (Ranfla en Méxicain) est une voiture dont le système de suspension a été modifié (ajout de suspension hydraulique en général) de sorte qu'elle puisse monter et descendre sur ses roues et avancer à ras de terre. Les voitures Lowrider sont très souvent voyantes, et personnalisées.

Elles sont réalisées à partir de modèles de voitures anciennes, dont les mythiques Chevrolet Impala, ou Buick Regal. Les modifications apportées n’ont pas pour objectif la vitesse, comme majoritairement dans le « tuning » européen et asiatique. Au contraire, ces voitures sont prévues pour aller doucement et permettre de rouler tout en se « montrant ».

A l'origine très lié à la culture chicanos des États-Unis, puis à celle du Hip-Hop notamment à travers son influence West Coast, le lowrider est devenu une composante de la culture urbaine de la jeunesse américaine en général et s'étend de plus en plus, jusqu'à atteindre la jeunesse européenne, ou à toucher des univers en dehors de l'automobile, comme le vélo ou la moto (Lowrider bike).

Le "lowriding" qui a été inventé par les chicanos, a intéressé la jeunesse afro-américaine, qui l'a immédiatement identifié comme un symbole de luxe et de liberté. Les voitures généralement utilisées sont des voitures des années 1960 ou 70. Les suspensions ajoutées sur ces voitures sont des hydrauliques. Ces suspensions permettent à la voiture de sauter. Les "lowrider" ont souvent des peintures spéciales et des roues en broches. La marque la plus utilisée de roues de broches sont les légendaires Dayton.

le surf

C'est dans le Pacifique, en Polynésie que le surf est né puis s'est développé, tout particulièrement dans le nord de la Polynésie, à Hawaii. Pratiqué depuis le XVe siècle, il représentait un élément important et constitutif de la vie et de l'organisation de la communauté de l'île.

Duke Kahanamoku, un pionnier du surf.L'explorateur James Cook (1728-1779) fut l'un des premiers à faire la découverte de ce sport lors de l'une de ses expéditions : il aperçut des polynésiens profitant des vagues du Pacifique, non pas en pirogue, mais à l'aide de longues planches taillées dans un tronc d'arbre (He'e nalu en Hawaiien ou « chevauchement de la vague »).

Malheureusement, le XIXe siècle marqua le « creux de la vague » dans l'histoire du surf, car sa pratique sera interdite par les autorités américaines lors de la colonisation des îles d'Hawaii. En effet, certains missionnaires auraient été choqués par la façon dont les autochtones pratiquaient ce sport, à savoir presque nus.

C'est grâce à Duke Kahanamoku que le surf réapparaît dans les îles Hawaii, au début du XXe siècle. Le surf se répandit alors à la même époque aux États-Unis et en Australie, puis explosa dans les années 1950 et 1960 grâce aux progrès de fabrication des planches, qui suivent ceux de l'industrie aéronautique en employant désormais de la mousse polyuréthane extrudé et de la fibre de verre.

Les premiers championnats du monde professionnels débutèrent en 1970.

En France, Adrien Durupt, architecte et ingénieur, ayant travaillé avec Gustave Eiffel et ayant parcouru le monde, dans le cadre de son travail, serait le premier surfeur. Il serait, entre autre, passé en Californie en 1907, d'où il aurait rapporté une planche de surf. Il se rendait régulièrement en voilier sur les bancs de sables entre Baguenaud et le Evens, près de la Baule, pour surfer...

En 1957, le surf est réimporté en France, via la production du film d'Henry King, Le soleil se lève aussi qui contribue à populariser ce sport [1], par l'intermédiaire du fils du producteur Dick Zanuck ainsi que du scénariste Peter Viertel.

Joël et Arnaud De Rosnay contribuèrent au début des années 1960 à la promotion de ce nouveau sport à Biarritz sur la plage de la Côte des Basques accompagnés par quatre grands surfeurs : Barland, Rott (créateurs de Longboard), Jo Moraiz et Reinhard. Les premiers championnats de France eurent lieu en 1960 et la fédération française est créée en 1964 ; elle compte aujourd'hui 37 500 licenciés. La première école de surf est ouverte en 1966 à Biarritz[1].

tech deck

tech deck et une marque de mini skate pour les doigt il y a plusieur acsesoire comme des rampe des bol des skatepark entier pour les doig

skate

Le skateboard a été inventé en été 1961 par deux surfeurs californiens (Mickey Muñoz et Phil Edwards) qui étaient lassés des jours sans vagues. Pour combler leur ennui, ils décidèrent de créer la « planche à roulettes », qui leur permettrait de pratiquer leur discipline sur la terre ferme, sans que cela nécessite de conditions météorologiques particulières. Ainsi était née la planche à roulettes.

Après une perte de vitesse, due au peu d'innovations pendant les années 1970, la planche à roulettes revient à la mode dans les années 1980, avec le freestyle. Cette « sous-discipline » -la planche à roulettes étant une discipline en tant que telle- voit son apogée dans les années 1975-1985, mais caractérise également la plupart des figures actuelles. À ce moment, beaucoup d'adeptes redescendent dans la rue, essayant et créant de nouvelles figures, comme le boneless, le no-comply, les footplants, etc. Ces figures sont aujourd'hui catégorisées comme faisant partie du "old-school" même si elles sont toujours courantes. C'est également à cette époque qu'apparaît la pratique en rampe.

Le skateboard connaît ensuite une seconde période creuse. Une diminution significative de la médiatisation et un manque de nouvelles recrues en sont sans doute les causes. Toutefois, certains pionniers —comme Steve Caballero, Rodney Mullen ou encore Natas Kaupas— continuèrent pourtant à pratiquer et inventer de nouvelles figures.

Vers 1988, le skateboard revient une nouvelle fois à la mode. La discipline s'étant un peu essoufflée, l'innovation, facteur très important, est plus que jamais à l'ordre du jour. Des stars tels que Natas Kaupas ou Mark Gonzales voient très loin : les mains courantes, les rails, etc. Ils poussent leurs boards dans une nouvelle direction, plus folle. La pratique reste essentiellement urbaine, mais cette fois les skateurs utilisent au maximum la configuration de la ville. Si cette époque fait l'apanage de l'utilisation des rails (voir plus bas), la nouvelle génération de la fin des années 1980 montre également son niveau sur des gaps : des sauts d'espaces, de marches, etc.

Parallèlement, la pratique sur des rampes a de plus en plus de succès, devenant très vite à la mode.

Apparaissent Mike Carroll, Colin McKay, Salman Agah, des skateurs aujourd'hui moins médiatisés mais toujours en activité.

Entre 1992 et 1995, le skate met l'accent sur la technique, abandonnant quelque peu le côté esthétique. Cette époque verra l'émergence de centaines de nouveaux tricks : des flips (voir tricks), se créent et s'améliorent, on invente le switch (le fait de pratiquer avec la jambe opposée à celle d'appel, à l'envers en quelque sorte).

L'apparence du skateboard a elle aussi évolué. Celui-ci présente dorénavant des roues minuscules et des planches dites « allumettes ». D'un autre côté, peut-être dans une recherche implicite d'unité, les skateurs commencent à adopter un style propre, plus ou moins inspiré de la mode des surfeurs. Cette époque est appelée big pants, small wheels (« grands pantalons, petites roues »).

Après ces quelques années passées à parfaire leurs tricks (figures), les skateurs —imitant des stars comme Pépé Martinez— reviennent à leurs premières amours, s'emparant plus que jamais de la rue. Une nouvelle fois, les gros gaps et les handrails sont mis à l'honneur, couplés cette fois-ci à la toute nouvelle technique.

Si la rampe, très à la mode dans les années 1980, semble se marginaliser au début des années 1990, celle-ci voit finalement se dessiner un ciel radieux. C'est l'époque, de Danny Way (considéré par certains comme le « plus grand ramprider de l'Histoire » ou encore le « maître de la vert' »), mais aussi de Rune Glifberg, Bucky Lasek, Tony Hawk, John Cardiel, Tony Trujillo, des célébrités ayant donné le goût de la « courbe » à des centaines de skateurs.

L'année 1998 verra le début du festival Jamie Thomas —du nom de son créateur, un skateur qui créa également la marque Zero Skateboards- toujours en vogue aujourd'hui.

Cette époque marquera également le début de la fin pour la multinationale du skateboard, « Powell Peralta ».

À partir de cette époque, et aujourd'hui encore, plusieurs styles différents se sont dégagés : skateurs techniques, fonceurs, etc. Aujourd'hui, la question qui se pose est de savoir ce qui compte le plus dans la discipline : le style ou la performance ? Cette question est encore moins évidente qu'il n'y paraît. En effet, si certains considèrent la pratique technique comme peu esthétique, d'autres au contraire ne peuvent concevoir technique et style séparément. Heureusement, aujourd'hui, cette question est plus source de diversification que de discorde.

Pour le moment, le skate, récupéré par la publicité et la mode pour son image « rebelle », se voit surexposé. Mais il est difficile de prévoir l'avenir. Le skateboard retombera-t-il dans l'oubli, ou, au contraire, prendra-t-il tellement d'importance qu'il en deviendra un jour un sport comme un autre ? Est-il envisageable qu'on aille un jour au skatepark comme au stade, pour s'entraîner ?

angouleme

Hébergement nuit du 24 au 25 janvier 2008

La maison est située a 22 km a l'est dAngouleme entre la Rochefoucauld et Montbron sur la commune Vilhonneur .C'est une vielle maison Charentaise a la campagne

il y a 6 garcons .Mr Gillet et Mme Baurau il y a une grande chambre de 3 lits pour les 6 garçons .Mr Gillet dormira avec les garçons ,Julien dormira avec Thomas ,Cyril dormira avec Fabien et Kader dormira avec maxime et Mme Baurau dormira avec Amandine

le tarif et de 18 euro par personne la nuit et le petit déjeuner

le petit déjeuner et compris dans la location des chambre

le repas du 24 au 25 janvier 2008

Jeudi matin on déjeune a l'internat pour ceux qui y sont et les autres chez eux

Le midi on mangera un pique nique

Le jeudi soir on mangera dans une restauration rapide

Le vendredi matin on dejeune a la maison

Le midi on mangera dans une restauration rapide

mon blog

voici mon blog sur la sauvegarde des animaux http://mikazma.skyrock.com

le bmx

voici le bmx

bmmxxxx

http://www.avbm.com/bmx-au-club.htm

voici mon sport préféreLe BMX (en anglais : bicycle moto cross) est apparu à la fin des années 60 en Californie, alors qu’au même moment le moto cross devenait un sport très populaire aux Etas-Unis.

La version motorisée de ce sport a été la source dans le besoin d'inspiration du BMX. Enfants et adolescents animés par le désir de pratiquer le moto cross alors qu’ils n’en avaient pas les moyens ont donc assouvi leur appêtit en participant à des compétitions de vélo sur des pistes qu’ils construisaient eux-mêmes. Et pour que l’imitation soit plus fidèle, ces jeunes aventuriers se sont habillés avec des équipements de moto cross. Le sport a pris le nom de BMX et le concept fut adopté.

La compétition de BMX offre à moindre frais et proche de chez soi l’excitation d’un sport d’action. Il est facile de comprendre pourquoi le sport connut immédiatement un véritable engouement. C’est en Californie qu’il fut le plus populaire. Au début des années 70, une structure de régulation des courses fut créée aux Etats-Unis. Elle est considérée maintenant comme le début officiel de la compétition. Au cours de cette même décennie, cette pratique fut introduite sur d’autres continents et à travers l’Europe à partir de 1978.

En avril 1981 a été créée "International BMX Federation" (Fédération Internationale de BMX) et les premiers Championnats du monde se déroulèrent en 1982. Le BMX se développa rapidement comme un sport à part entière et après plusieurs années, il trouva plus de points communs avec les codes du cyclisme qu’avec ceux du moto cross. Depuis janvier 1993, le BMX a été totalement intégré à l’Union Cycliste Internationale. le bmx

festival international de la b.d

Voici une section sur le festival de la B.D

Angoulême

angouleme

http://www.hippocampe-culture.fr/inscription.php

Hebergement nuit du 24 au 25 janvier 2008

La maison est située a 22 km a l'est dAngouleme entre la rochefoucauld et montbron sur la commune vilhonneur .cest une vielle maison charentaise a la campagne

il y a 6 garcons .mr gillet et mme baurau il y a une grande chambre de 3 lits pour les 6 garçons .mr gillet dormira avec les garçons ,julien dormira avec thomas ,cyril dormira avec fabien et kader dormira avec maxime et mme baurau dormira avec amandine

le tarif et de 18 euro par personne la nuit et le peti dejeuner

le petit dejeuner et compris dans la location des chambre

le repas du 24 au 25 janvier 2008

jeudi matin on dejeune a l'internet pour ceux qui y sont et les autre chez eux

le midi on mangera un pique nique

le jeudi soir on mangera dans une restauration rapide

le vendredi matin on dejeune a la maison

le midi on mangera dans une restauration rapide

la revolution francaise

La Révolution française commence en 1789 avec la réunion des États généraux et la prise de la Bastille et se termine avec le coup d'État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. C'est un moment fondamental de l’Histoire de France, marquant la fin de l'Ancien Régime et le passage à une monarchie constitutionnelle puis à la première République qu'ait connue le pays. Ce n’est en rien un hasard si les symboles républicains actuels sont apparus durant cette période. La Révolution française mit fin à l'absolutisme royal, à la société d'ordres et à tous les privilèges. Elle proclama l'égalité des citoyens devant la loi, les libertés fondamentales et la souveraineté de la Nation, apte à se gouverner au travers de représentants élus.

La Révolution française a créé des divisions immédiates et durables entre les partisans des idées révolutionnaires et les défenseurs de l'ordre ancien, et entre les anti-cléricaux et l'Église catholique.

La portée universelle des idées de la Révolution française fut reconnue pratiquement dès le début par ses contemporains, adversaires comme partisans. Son impact fut considérablement accru par les Guerres de la Révolution française et de l’Empire, qui ont touché une large partie de l’Europe continentale, avec la création de « républiques sœurs » et la transformation des frontières et des États d'Europe. La Révolution est restée un objet de débats et une référence positive ou négative tout au long des deux siècles qui l'ont suivi, en France comme dans le monde.La monarchie absolu

En 1788, le pouvoir repose sur la monarchie absolue de droit divin. Le roi tient son pouvoir de Dieu comme le montre la cérémonie du sacre à Reims, au début de son règne; la tradition monarchique s’inscrit dans le respect des coutumes, c'est-à-dire des libertés et des privilèges accordés à certains individus, certaines villes ou provinces. Les bases de ce système politique sont contestées et attaquées dans la seconde partie du XVIIIe siècle.

La philosophie des Lumières s'est diffusée dans les couches supérieures de la société française, la bourgeoisie et la noblesse libérale. Contre la monarchie absolue à la française, le modèle anglais d'une monarchie limitée par un parlement (assemblée élue) est mis en avant. À l’obéissance du sujet s’opposent les droits du citoyen. Les philosophes des Lumières défendent l'idée que le pouvoir souverain suprême réside dans la Nation.

Les ordres privilégiés se révoltent aussi contre le pouvoir royal. En effet, l'absolutisme les a privés de leurs prérogatives traditionnelles. Les Parlements sont des cours de justice sous l'Ancien Régime. Ils profitent du droit traditionnel qui leur permet d'émettre des remarques lors de l'enregistrement des lois dans les registres des parlements pour critiquer le pouvoir royal. Bien qu'ils défendent avant tout leurs privilèges, ils arrivent à passer, aux yeux de l'opinion publique, comme les défenseurs du peuple.

La Noblesse, évincée du pouvoir sous Louis XIV, ne rêve que de revenir aux affaires. À cette revendication politique se double une revendication économique. Les nobles n'ont pas le droit d'exercer un grand nombre d'activités économiques sous peine de "déroger", c'est-à-dire de perdre leur noblesse. Dans un siècle où la rente de la terre stagne et où les frais de représentation (costumes, carrosses...) sont de plus en plus élevés, leur pouvoir d'achat diminue. La noblesse s'arc-boute sur ses anciens privilèges, principalement les droits féodaux et exige le paiement de certaines taxes féodales, tombées en désuétude. Elle s'arroge aussi l'exploitation exclusive de certains communaux, ces terres non cultivées où traditionnellement les paysans pauvres pouvaient faire paître leurs quelques bêtes. Cette crispation est très mal vécue par les paysans qui réclament l'abolition des droits féodaux pour soulager leur misère.

Malgré tout, dans leur immense majorité, les Français de 1789 n’imaginent pas une Révolution violente avec une abolition de la monarchie. Le roi est, en 1789, considéré comme le père des Français. Il est aimé et respecté. Néanmoins, une réforme profonde de l’État est espérée, et ce dans un climat pacifique.

Che Guevara

Sa jeunesse

Ernesto Guevara de la Serna naît le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, de Ernesto Guevara Lynch et Celia de La Serna, tous deux d'ascendance basque, irlandaise et espagnole. Beaucoup d'éléments indiquent cependant que sa date de naissance officielle ait été reculée d'un mois pour éviter un scandale, car trop proche du mariage[6].

Ses parents font partie d'une aristocratie souvent désargentée penchant vers des idées de gauche non autoritariste, s'opposant notamment à Perón et à Hitler. La tante d'Ernesto, qui a élevé sa mère à la mort prématurée de leurs parents, est communiste.

Aîné de 5 enfants, il vit d'abord à Córdoba, la seconde ville du pays. Dès l'âge de trois ans, il apprend le jeu d'échecs auprès de son père et commence à participer à des tournois dès 12 ans[7]. Sa mère lui enseigne le français qu'il parlera couramment[8].

Ernesto Guevara de la Serna se fait rapidement connaître pour ses opinions radicales même à un âge pourtant précoce. Il admire Francisco Pizarro et voudrait être un de ses soldats[9].

Toute sa vie, il subit de violentes crises d’asthme, qui l'accablent dès l'enfance. Il affronte cette maladie et travaille afin de devenir un athlète accompli. Malgré l'opposition de son père, il devient joueur de rugby. Il gagne alors le surnom de « fuser », (une contraction de furibundo (« furibond ») et du nom de famille de sa mère, « Serna ») à cause de son style de jeu agressif[10].

Durant son adolescence, il met à profit les périodes de repos forcés de ses crises d'asthme pour étudier la poésie et la littérature, depuis Pablo Neruda en passant par Jack London, Emilio Salgari et Jules Verne, jusqu'à des essais sur la sexualité de Sigmund Freud ou des traités sur la philosophie sociale de Bertrand Russell. Il écrit des poèmes (parfois parodiques) tout au long de sa vie comme cela est courant chez les Latino-Américains de son éducation. Il développe également un grand intérêt pour la photographie.

En 1948, il entreprend des études de médecine à Buenos Aires. Durant cette période, il songe à se marier avec une fille de la haute société argentine et à s'établir, mais il ne peut mener ce projet à bien à cause de l'opposition de la famille de cette dernière, de sa propre personnalité déjà jugée anticonformiste, et de son désir grandissant de voyages et de découvertes.

Che guevara

Alors qu'il est jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté, dans laquelle beaucoup de gens vivent alors. Son expérience et ses observations pendant ces voyages l'amènent à la conclusion que les inégalités socio-économiques peuvent seulement être changées par la révolution, ce qui le pousse à intensifier son étude du marxisme et à voyager au Guatemala afin d'apprendre des réformes entreprises par le président Jacobo Arbenz Guzmán, renversé quelques mois plus tard par un coup d’État appuyé par la CIA.

Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castor. Après plus de deux ans de guérilla où Guevara devient commandant, ce groupe prend le pouvoir à Cuba en renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959. Dans les mois qui suivent, Guevara est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de policiers et militaires du régime précédent jugés coupables de crimes de guerre, puis créé des camps de travail. Il occupe ensuite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain, échouant en partie dans l'industrialisation du pays en tant que ministre. Guevara écrit pendant ce temps plusieurs ouvrages théoriques sur la révolution et la guérilla. En 1965, il quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution au Congo-Léopoldville, sans succès, puis en Bolivie où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA

Après sa mort, Che Guevara est devenu une icône pour les mouvements révolutionnaires marxistes du monde entier. Une photo de lui par Alberto Korda est considérée comme une des plus célèbres au monde

ma bio ma vie moi quoi

salut je m'appelle cyril angevin j'ai 17 ans je suis née le 21 aout 1990 a pau

jabite aux 10 rue Paul Doumer a pau j'aime le skate les amie jadore la musique rock metal harcore mon groupe préféré et SUM 41 jaime bien le 666 et tout ce que le touche le pantagrame les goth... jaimerai apprendre a jouer de la guitare pour ensuite monter mon groupe.FIN

sum41

musique

SUM41

Le groupe a vu le jour en 1996 à Ajax en Ontario le 41e jour de l'été, c'est de là que vient leur nom "Sum 41", Sum étant en anglais le diminutif du mot summer signifiant "été". Composé initialement de Deryck Whibley (guitare et chant) et Steve Jocz (batterie), la formation est complétée par le recrutement de Dave Baksh (guitare) et de Jason McCaslin (basse). Les membres du groupe sont alors âgés en moyenne de 16 ans et s’affublent d’un pseudo : Bizzy.D (Deryck), Stevo 32 (Steve), Dave Brownsound (Dave) et Cone (Jason).

Sum 41 attire très vite le public et les maisons de disques, friandes à l’époque de cette jeunesse. Après plusieurs spectacles et premières parties de concert dont

Blink 182, ils signent en 1999 avec le label Canadien Aquarius pour le Canada, et Island Records pour les États-Unis. Ce sera Universal qui sera chargé de la distribution.

Ils ne tardent pas à sortir leur premier album

Half Hour Of Power en juin 2000. Un son punk « garage » plutôt agressif qui met en avant le potentiel de Stevo 32. Cependant, l’album se vend peu, mais leur donnera l'occasion d'effectuer une tournée aux États-Unis. En effet, Sum 41 assura la 1re partie de groupes très connus : Blink-182 et The Offspring, entre autres.

Après plusieurs mois sur la route et une notoriété qui ne fait qu’augmenter, ils retournent en studio avec le producteur

Jerry Finnbad afin d’enregistrer All Killer, No Filler sorti en mai 2001. Un son pop punk qui va les propulser au sommet (grâce à In too deep et Fat lip, plus connu par leur clip) va de nouveau les amener à enchaîner avec une tournée à guichets fermés. À ce jour All Killer, No Filler reste l'album incontournable du groupe avec plus de 3 millions d'exemplaires vendus en une dizaine de mois.

Ils vont donner naissance au groupe

Pain for Pleasure (veste et pantalon en cuir, ceinture cloutée), groupe hommage au groupes de heavy metal, tel Iron Maiden. Sur ce titre, Stevo32 et Bizzy.D échangent leur place respective. C'est aussi sur ce même titre "p4p" pour les fans, que le groupe à l'habitude de finir ses concerts.

Va s'en suivre un DVD intitulé Introduction to Destruction paru en avril

2002. Il se compose du concert de Sum 41 à Londres, de vidéos de leur tournée, de clips, de leurs délires, ainsi que les vidéos de leur début (vidéos grâce auxquelles ils se sont fait connaître des maisons de disques). DVD qui va leur valoir une poursuite judiciaire de cinq millions de dollars US : un spectateur de match de base-ball porte plainte. Ce dernier avait reçu un hot-dog lancé par les membres de Sum 41. La scène avait été filmée et placée sur le DVD sans son accord.

Quelques mois plus tard, ils signent le titre What We're All About de la bande originale du film Spider-Man sorti en salle en juin 2002. Titre déjà présent dans l'EP Half Hour Of Power, pour lequel ils avaient eu recours à l’époque à un professeur de rap new-yorkais.

Sum 41 sort l'album

Does This Look Infected? en novembre 2002, avec le retour du producteur Greig Nori; , un album qui mélange aussi bien des chansons rock tel que Still waiting (Dont le clip parodie un titre du groupe "The Strokes") et Hard Rock, The Hell Song et Billy Spleen, un CD qui comporte également une partie vidéo Cross the T's and Gouge the I's, bonus consacré au groupe Pain for Pleasure.

Ils vont enchaîner avec une tournée mondiale pour promouvoir leur dernier-né.

En octobre 2004, Sum 41 sort un l’album Chuck (titre hommage à leur sauveur du

Congo où ils étaient présents pour tourner un documentaire sur la vie des enfants victimes de la guerre pour l'organisation Canadienne WAR CHILD, représentant de l'ONU : Chuck Pelletier). Sum 41 dénonce dans ce nouvel album les agissements de la société de consommation et des États-Unis. Côté son, les titres passent du rock pur et dur, We’re all to Blame, à la ballade, Slipping Away, (avec piano et violoncelle) et au métal, The Bitter End (hommage à Metallica), cet album est

toujours produit par Greig Nori. Peu de temps s’est écoulé depuis, et Sum 41 est déjà en tournée mondiale.

À ce jour, Cone est fiancé, Dave est marié. Deryck lui aussi marié, avec la célèbre chanteuse Avril Lavigne, cette dernière serait même déjà enceinte. Seul Stevo reste pour le moment célibataire (aux dernières nouvelles).

En 2004, plus précisément le 1er septembre, le groupe a fêté la survie de la station de radio québécoise

CHOI à l'Agora de Québec avec d'autres groupe dont Les Pistolets Roses et Wide Load.

C'est en décembre 2005, qu'est paru au Japon le premier album live du groupe "Happy Live Surprise", enregistré à London au Canada. Cet album est de nouveau sorti le 7 mars 2006 mais cette fois-ci sur le sol canadien et américain, dans une autre version, sous le nom de "Go

Chuck Yourself" sous le label "EMI Music Canada" et "Aquarius" sans le dvd bonus.

En 2006 le film/documentaire "

Punk's not dead" qui retrace l'histoire de la scène punk de 1976 jusqu’à aujourd'hui, sortira sur les écrans et en dvd dans lequel "Sum 41" apparaîtra aux côtés de grands groupes de la scène comme "NOFX", "Bad Religion", "Anti-Flag" etc. On y apprend que le film sera sur nos écrans en 2006, date à laquelle le mouvement Punk fêtera son 30ème anniversaire, et que le film réunira un casting très impressionnant.

Mardi 25 avril 2006, l'Alliance canadienne des créateurs de musique dont le groupe est membre, dénonce l'attitude des majors qui devraient parler en leur nom, et non aux noms des artistes qui ne partagent pas les mêmes vues sur l'internet et le

piratage. Ils se regroupent autour de trois concepts clés :

1. Poursuivre nos fans est destructeur et hypocrite : "Les maisons de disque ont agi de la sorte contre leur gré, et les lois autorisant les poursuites de ce genre ne se justifient pas au nom des artistes".

2. Les verrous numériques (DRM) sont dangereux et contreproductifs : "Les artistes s'opposent à l'utilisation des serrures numériques afin d'augmenter le contrôle exercé par les maisons d'enregistrement sur la diffusion, l'utilisation et la jouissance de la musique et sur les lois pour le contournement des mesures technologiques de ce genre. Les consommatrices et les consommateurs devraient avoir le droit de transférer la musique qu'ils achètent sur un autre support et d'en faire une utilisation raisonnable sans avoir à payer deux fois le prix".

3. La politique culturelle devrait aider les artistes effectivement canadiens : "La grande majorité de la nouvelle musique canadienne n'est pas promue par les principales maisons d'édition qui accordent leur attention en priorité aux artistes étrangers. Le gouvernement devrait avoir recours à d'autres stratégies politiques pour assurer son appui aux artistes canadiens actuels et favoriser l'épanouissement de la scène musicale et culturelle".

Coup de tonnerre en Mai 2006, Dave Baksh quitte le groupe (de manière amicale), et monte son propre groupe "Brown Brigade". Il explique qu'il ne pouvait pas exprimer toute sa créativité au sein du groupe. Si pour beaucoup de fans, c'est une réelle déception, pour les autres c'est une véritable bouffée d'oxygène, car tous savaient l'énorme potentiel que dégageait Dave sur scène. Il y a fort à parier que beaucoup de fans le suivront sur son nouveau projet assurément plus orienté vers le métal. Le groupe tournera officiellement maintenant à 3 membres, plus un guitariste pour les lives & show TV, un peu à la manière de Green Day actuellement.

Le samedi 15 juillet 2006, l'un des mariages les plus "people" pour certaines personnes aura lieu : celui de Deryck Whibley avec Avril Lavigne. Il s'est déroulé à Montecito, à deux heures de Los Angeles. Leur relation remonte à 2004 et ils se sont fiancés en juin dernier.

C'est aussi le lundi 31 juillet 2006 que le groupe a fêté ses 10 ans d'existence (

1996-2006).

Début 2007, le chanteur guitariste de Sum 41, Deryck Whibley a déclaré : « Après le départ de Dave, on ne s'est retrouvé que tous les trois, Steve, Cone et moi. Curieusement je nous ai senti plus fort que jamais. C'est pour ça qu'on a décidé de faire un nouvel album. » Le groupe s'est donc recentré sur de nouvelle priorités : "Nous avions besoin de redevenir un groupe. Parce qu'honnêtement, depuis All Killer No Filler, nous n'étions pas un groupe, mais une machine." Sum 41 vient d'entrer en studio avec 20 nouvelle chansons du nouvel opus que Deryck décrit comme "un mélange du meilleur de All Killer No Filler et de Does This Look Infected?". Ce mélange fait saliver les fans! Leur nouvel album sortira le 24 juillet 2007 au état-unis et le 23 pour la France, il s'appellera

Underclass Hero. Sur leur myspace deux extraits sont déjà disponibles Underclass Hero dont le clip est tourné, March Of The Dogs et Walking Disaster.

Anecdote :

Le groupe est réputé pour ses coups pendables. Alors qu'ils avaient déjà signé un contrat avec une maison de disques, les quatre compères ont laissé croire qu'ils étaient sans contrat, afin de profiter d'un dîner gratuit payé par des représentants d'une autre compagnie !

projet professionnel

Cettstage

Informatique

Adour Bureau

106 bd Tourasse 64000 Pau

tel:05-59-80-79-78

Creav Atlantique

8 rue Paul Bert 64000 Pau

tel:05-59-90-34-90

Cybertek

9 bd Commdt René Mouchotte 64000 Pau

SOS Infomedia

24 rue Castetnau 64000 Pau

tel:06-84-17-14-70

Cybertek Modecon

25 rue Montpensier 64000 pau

tel:05-59-27-96-92

Musique

Silver music

112 bd Alsace Loraine 64000 Pau

tel:05-59-27-93-82e section parle de mes projets professionnels.

http://www.gefi-sa.com/moyens/formation/formation.htm