Futur enseignante en adaptation scolaire || Toute la vitrinehttps://eduportfolio.org/2270 Prénom: Cindy Nom de famille: Lafortune Cheminement scolaire: 1995-2000: Académie de Roberval 2000-2002: Cegep Ahuntsic Sciences humaines profil individu 2002-2003: Université de Montréal Arts et sciences 2003-2004: Université de Montréal Mineur en psychologie 2004 à nos jours: Université de Montréal Baccalauréat en enseignement en adapation scolaire au secondaire Expérience de travail 2000-2001:Mc Donald 1, Notre-Dame ouest Caissière Été 2002:CHSLD Notre Dame de la Merci 555, Gouin ouest Préposée à l'alimentation Été 2004: Casino de Montréal Promotion de la carte Privilèges Été 2005: École secondaire La Passerelle Professeur de mathématique et de français Intérets: Informatique Lecture Activité en plein air Biographiehttps://eduportfolio.org/vues/view/2270#biographie106226 Prénom: Cindy Nom de famille: Lafortune Cheminement scolaire: 1995-2000: Académie de Roberval 2000-2002: Cegep Ahuntsic Sciences humaines profil individu 2002-2003: Université de Montréal Arts et sciences 2003-2004: Université de Montréal Mineur en psychologie 2004 à nos jours: Université de Montréal Baccalauréat en enseignement en adapation scolaire au secondaire Expérience de travail 2000-2001:Mc Donald 1, Notre-Dame ouest Caissière Été 2002:CHSLD Notre Dame de la Merci 555, Gouin ouest Préposée à l'alimentation Été 2004: Casino de Montréal Promotion de la carte Privilèges Été 2005: École secondaire La Passerelle Professeur de mathématique et de français Intérets: Informatique Lecture Activité en plein air https://eduportfolio.org/vues/view/2270#biographie106226École Lucien-Pagéhttps://eduportfolio.org/vues/view/2270#section106225Visitez le site Internet de cette école au: http://www.csdm.qc.ca/LPage/ Ecole Lucien-Pagé Quartier Parc-Extension-Villeray Réseau : Centre 8200, boulevard Saint-Laurent H2P 2L8 514-596-5400 Programme : Régulier Secondaire 1,2,3,4,5 Informations générales Lucien-Pagé est une école secondaire de près de 1700 élèves, provenant des quartiers Parc-Extension (54%), Petite-Patrie (32%) et Villeray (9%). A la maison, seulement 32 % d'entre eux parlent français, car 51 langues différentes y sont parlées! Les élèves de Lucien-Pagés sont répartis en quatre secteurs: Régulier : environ 67% des élèves; Accueil et francisation: près de 200 élèves; Cheminement particulier de formation: près de 300 élèves; Secteur des Sourds (SDS): environ 85 élèves. Le SDS a d'ailleurs un mandat supra-régional, et accueille donc des élèves en provenance de tout le sud-ouest du Québec. https://eduportfolio.org/vues/view/2270#section106225Stage à l'école secondaire Lucien-Pagéhttps://eduportfolio.org/vues/view/2270#section106224Analyse de situation Problèmes de distraction Décrire la situation problématique Durant ma première semaine de stage, je n’ai guère connu de nombreuses situations difficiles. Par contre, il y a un évènement problématique qui s’est déroulé. Dans les lignes qui suivront, je vous ferai part d’une situation qui a eu lieu en date du 6 novembre 2006. Cette situation met l’emphase sur le comportement d’un adolescent de quinze ans qui est dans une classe de cheminement particulier au premier cycle du secondaire à l’école Lucien-Pagé. Il est un doubleur et est également reconnu pour son manque de motivation en classe, sa désorganisation et son manque d’implication dans son travail. Lahouari, un élève qui figure parmi les élèves les plus forts de la classe, est un peu indiscipliné. Assis à côté d’un garçon qui se nomme Pedro, lorsque je lui demande de faire des travaux ou de suivre des consignes, il ne m’écoutait pas, m’ignorait ou parlait tout simplement avec son camarade Pedro. Malgré les nombreuses fois que je lui faisais des remarques ou que je le rappelais à l’ordre en lui posant des questions sur la matière, il ne fait que suivre pour quelques instants puis continuait à dessiner, à lire le journal ou à parler avec son voisin. Pendant que je donnais un cours de français, Lahouari s’est permis de ne pas écouter, de parler avec son ami, de ne pas faire le travail que j’avais demandé. Pour remédier à cette situation, je lui ai demandé de changer de place et de mettre son pupitre face au mur. Il s’est mis à trainer son bureau ce qui dérangea tous les élèves de ma classe. J’ai mis la main sur son pupitre et je lui ai demandé de le lever pour arrêter de déranger les autres. Une fois tourné vers la fenêtre, je croyais que le problème était réglé, mais non! Lahouari s’est remis à parler cette fois-ci avec d’autres membres de la classe. Par la suite, je l’ai averti à deux reprises et j’ai fini par le mettre hors de ma classe. Analyser ce qui se dégage de cette situation Je crois que cette situation est un évènement typique, je crois que la plupart des nouveaux professeurs ont été confrontés au moins une fois à un problème de ce type. En effet, je pense que l’ennui aurait pu susciter un tel comportement chez le jeune homme en question. Lahouari est un bon travailleur et réussit avec de bonnes notes quand il s’investit dans la tâche. Il termine rapidement les exercices demandés et paresse en attendant que les autres terminent à leur tour. Il n’a pas beaucoup d’ambition. D’après moi, c’est pour ces raisons qu’il dérange, lit son journal ou parle avec ses camarades en classe. De plus, je crois qu’il manque aussi de respect envers moi étant donné que je suis nouvellement arrivée en classe et que ma notoriété n’est pas pleinement établie. D’après Rhode, Jenson et Reavis (1992, dans Goldstein p.224-225), les jeunes se lassent rapidement d'une même chose. Par conséquent, il est important de diversifier les activités que nous leur présentons. Il est tout à fait vrai que je présente à ces jeunes presque toujours le même style d’exercices soit la lecture d’un texte dans un livre puis une activité de compréhension de lecture. Il est donc normal qu’il s’ennuie comme quelques autres élèves, par contre, ces derniers n’ont pas osé perturber le climat de la classe. En outre, lorsque j’ai averti Lahouari, j’étais à mon bureau ainsi j’étais trop loin pour favoriser un niveau d’obéissance maximal. De toute évidence, la proximité de l'enseignant engendre une meilleure obéissance (Lasley, T.J., Walker, R., 1986). Par conséquent, ces lacunes ont permis à cet adolescent de désorganiser la classe. Conclure par l’enseignement que fournit cette analyse Je retiens de cette situation qu’il faut, avec ce genre de clientèle, varier plus souvent le type de travail à faire. Les encadrer dans leur cheminement en circulant dans la classe afin de les encourager et de montrer que nous sommes impliqués. Par surcroit, il faut garder une bonne proximité par rapport à un élève lorsqu’on le réprimande conséquemment, il fera moins le malin que si l’on est distant. Ces notions de même que multiples autres sortes d’interventions ont été vues dans le cadre d’un cours de gestion de classe lors de ma seconde année de baccalauréat, mais il est fâcheux de savoir que nous n’avons pas d’autres cours dans le cadre de ce programme pour nous apprendre de telles méthodes. De plus amples cours à ce sujet nous viendraient grandement en aide, car, selon moi, la gestion de classe est la chose la plus ardue pour les nouveaux professeurs RÉFÉRENCES Lasley, T.J., Walker, R. (1986). Time-on-Task: How Teacher Can Use Class Time More Effectively. NASSP Bulletin: 70(490), 59-64. Goldstein, Sam. (1995). Understanding and Managing Children's Classroom Behavior. New York: J. Wiley. https://eduportfolio.org/vues/view/2270#section106224Outils de travailhttps://eduportfolio.org/vues/view/2270#section126473Je vous présente un outil de travail fait par moi-même.Allez-y jetez un coup d'oeil. https://eduportfolio.org/vues/view/2270#section126473