Analyse de sites web 2017/2018

Biographie Commenter cette biographie

Image représentant Marion Metz

Marion Metz

Etudiante en Licence 3 Information-Communication spécialisation journalisme

Après plusieurs années à travailler dans le secteur privé, j'ai choisi de reprendre mes études. Je suis passionnée par les sports de montagne et investie dans le monde associatif, au sein de certaines associations humanitaires. J'ai effectué plusieurs missions humanitaires, notamment au Sri Lanka, un pays qui me fascine. 

Ce portfolio numérique est le témoin des compétences relatives à l'analyse de site web, acquises grâce à mes recherches personnelles et aux séances de travaux dirigés dans le cadre de ma formation, dispensées par Allard-Huver François. 

"Toute science de l'homme n'est qu'un discours"    Roland Barthes

Pour me contacter :

Découvrir l'analyse de sites web Commenter cette section

Un questionnement prinicpal :
Quels sont les critères fiables pour analyser un site web et comment peuvent-ils être catégoriser ?

Des Objectifs :

  • Analyser un site web en respectant des critères d'analyse fiables
  • Identifier les outils nécéssaires à l'analyse 
  • Comprendre la définition du punctum*, l'identifier si y-en a un sur un site web

* Le punctum est un terme emprunté à Roland Barthes et utilisé en photographie, issu de l'ouvrage La chambre claire: punctum, en latin, signifie la piqûre, entre autres termes. C'est ce qui pointe, ce qui nous interpelle, ce qui attire notre attention et ce qui peut faire la différence. Ce concept est intéressant à utiliser en analyse de sites web, notamment pour repérer les sites remarquebles. 

Questionnement sur les sites remarquables : 

 

  • Qu'est-ce qui rend un site remarquable, au sens positif comme au sens négatif?
  • Quelles sont les caractéristiques essentielles de ces sites ?
  • S'agit-il de site dans "l'air du temps"
  • Qu'est-ce qu'un site dans l'air du temps ? 

Penser l'analyse de sites web Commenter cette section

Penser le web par ses publics et leurs usages 

Nous avons vu que les nouvelles pratiques, apparues avec le web 2.0 dît participatif, changent le rapport cognitif et épistémologique, soit notre rapport au(x) savoir(s), mais aussi nos usages. Je pense qu'il est important, dans un processus de construction ou d'analyse d' un site web, de tenir compte des publics visés. Le concept de publics est intéressant car il sous-entend un public actif, intelligent et rusé selon les théories de la réception et celles de l'appropriation des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC).  Cette notion de publics nous permet de penser l'analyse de sites web par une double entrée  :

  • D'une part, considérer  les différents publics soit les différentes communautés d'usagers existantes avec le web 2.0. C'est un enjeu important qui peut renvoyer à l'idée de construire une trajectoire d'utilisateur sur un site internet, notion que nous aborderons après. 

  • D'autre part, penser l'utilisateur comme actif, lorsqu'il visite un site web. Cela peut aller de d'une faible participation (naviguer sur le site web) à une participation plus importante(commentaires, production de contenu etc.), quoiqu’il en soit l’internaute est actif.

Penser le web selon la généalogie des usages, Josiane Jouet 

Selon l'auteure, l'appropriation, l'adoption, des TIC s'articule autour de techniques et de pratiques antérieures, il y-aurait alors des résistances et survivances culturelles, et finalement, ces nouveaux usages seraient le prolongement de pratiques sociales déjà existantes. Ce concept me semble être très intéressant pour penser l'analyse de site web car il nous permet de considérer l'univers culturel déjà existant autour d'un service, d'un objet, d’une pratique sociale. Par exemple, si on souhaite créer un site de cuisine, il semble pertinent de s'intéresser à ce qui existe déjà, sur internet, mais aussi de comprendre cet univers et ses codes : regarder les livres de cuisine, les émissions, établir une généalogie des usages, relever les codes à respecter ou à bousculer ect. . Pour la cuisine étudiante on étudierait les pratiques sociales liées au monde étudiant et à la cuisine. Encore une fois avec cette théorie on place les publics au cœur de la réflexion. 



Considérer l'impact de la technique:

  • Le dispositif médiatique créé de l'extériorité, de la distance et de la médiation technique: la technique modifie nos manières d’échanger ( messagerie instantanée, tchat, visio, appels etc.), il y-a une notion d"ubiquité, et nous avons relever en cours une différence entre le live et un enregistrement.

  • Les nouveaux moyens amplifient les phénomènes mais ne les créaient pas : cela nous rappelle la théorie de la généalogie des usages et surtout il faut penser les TIC comme des pratiques sociales, les créations restent toujours humaines, pour l'instant. En revanche, la technique permet de rendre du contenu viral sur internet et c’est un point important dans une stratégie marketing ou si on souhaite faire connaître son site web.

  • Penser un site web avec l'idée du logos, de Socrate : un site web c'est une écriture et l'écrit ne peut répondre ou contredire, alors il faut anticiper et penser la défense du site web.

Penser le web par les diffétents types de communication :

Un site web permet à une organisation (publique, privée, associative) ou à un particulier de communiquer. Il est donc essentiel de tenir compte du type de communication à mettre en place et forcément du public visé. Un plan de communication politique aura des objectifs différents qu'un plan de communication marketing ou institutionnelle. Les publics visés doivent être pris en compte, il faut alors se demander si on s'adresse à un public interne (ex. intranet), un public large, ciblé (prescripteurs par exemple), de professionnel(le)s, particulier. Quand on construit ou analyse un site web, il est judicieux de se poser toutes ces questions, un site web peut d’ailleurs héberger plusieurs types de communications et s’adresser à plusieurs publics, l’architecture du site est très importante, elle doit être pensée pour permettre cela et offrir une interface harmonieuse.

Penser les sites web à l'ére du web 2.0, un site dans l’air du temps ?

Quelques enjeux importants pour la création ou l'analyse d'un site web.

Ubiquité et instantanéité: l’art d’être à plusieurs endroits à la fois, la proportion des événements à être suivis à distance. Quelques exemples de sites web, logiciels et applications : Skype, What's app,avec l'idée du direct et du différé. Les sites Vendée globe, Tour de France avec l'idée du temps réel, sur terre et sur mer, de suivre en direct les éventements. On retrouve évidemment cette notion d’instantanéité sur les réseaux (médias) sociaux : d’abord snapchat, puis instagram et facebook avec les vidéos en direct, les « story ». Tweeter avec instantanéité de l'information, du tweet et une certaine obsession de la vitesse. Il faut évidemment considérer cet intérêt pour le direct et l’instantanéité quand on pense un site web.

Participatif : on retrouve ici une logique de médiation, de co-construction où l'internaute partage, commente et créer du contenu. L'aspect participatif du web permet aussi la syndication (procédé qui rend une partie d'un site web utilisable par d'autres sites web), cette pratique est courante et très présente sur les réseaux sociaux comme Facebook. 

Omniprésence de l'image : Snapchat, Instagram, Facebook, le site Des Eurockéennes, le site WhiteFrontier (qui sera analysé plus tard), et tellement d’autres sites et supports nous démontrent facilement à quel point l’image est importante aujourd’hui. Il faut des images, des illustrations, mais il faut leur donner du sens aussi, les mettre en relation avec un texte, un mot clés. La vidéo est importante aussi, et finalement on comprend que la combinaison des différentes formes de contenus est une norme actuellement (vidéo, photo, texte).

Etude de texte :Y-a t’il (vraiment) des technologies de l’information? Yves Janneret

Étudier le texte écrit par Yves Janneret nous a permis de souligner un point important: Internet n’est pas immatériel, de façon générale on peut considérer que rien (d'avéré) n'est « immatériel car même notre pensée est matérielle, c'est biologique ». Concernant internet il y-a encore plus de couches techniques que pour un livre.  Nous en avons fait la démonstration: électricité – réseau- ordinateur - site -htlm – etc. . Il en est de même pour un site web, celui-ci néait de couches techniques mais aussi de réflexions : on pense un site web, on le construit et on doit le faire évoluer (mise à jour etc.). Dans ce texte on retrouve encore l'idée qu'internet ne créait pas de la proximité mais plutôt de la distance.

 

Etude de texte : Ceci ne tuera pas cela, Louize Merzau

La manière dont ont utilise les techniques, que ce soit la télévision, un journal ou même une bicyclette implique toujours un jeu de pouvoir, ainsi, pour internet on peut considérer qu’il y-a une forme de négociation entre utilisateur et éditeur du site.

Encore une fois l’auteure confirme qu’un système technique n'existe pas sans système social, en effet, il y-a toujours un discours d'escorte qui met en avant la technique.

L'auteure retient trois sphères :

  • la graphosphère : la sphère de l'écrit
  • la vidéosphère : elle éclipse un peu l'écrit et remet en avant la logosphère
  • l’ hypersphère : elle regroupe toutes les sphères et met l'accent sur la graphosphère
  • François Allard-Huver a ajouté un sphère, la logosphère : celle du parlé, de l'oralité et du discours

Toutes ces sphères sont liées les unes aux autres et il faut aussi considérer la littératie numérique : c’est savoir lire, et écrire, et maîtriser les codes d'internet.

 La médiologie, créée par Régis Debray, philosophe et fondateur de la revue Médium. La médiologie est un néologisme, c'est un domaine de recherche large qui s’intéresse au médium (de Mc Luhan). C'est l'idée de chercher un lien entre le dispositif technique et la pensée, une "réflexion sur les médiations culturelles", soit l’étude des techniques dans la société. Comme le précise l'auteur, Y. Janneret, "on ne peut pas résumer l'auteur" en revanche on peut retenir que cette discipline tient compte de la complexité et de l'épaisseur du dispositif technique (du site web par exemple), qu'il met en lien avec la pensée, l'aspect social du média. Ce mode de pensée nous permet de faire des liens là où ne les imagine même pas. 


La grille d'analyse : un outil essentiel Commenter cette section

La grille d'analyse est une approche plus concrète et professionnelle de l'analyse de site web. Nous devions en réaliser une qui proposait trois grandes catégories pour d’analyse :

  • ergonomie 

  • éditorial

  • graphisme

Disposant de 3 heures pour réaliser celle-ci, nous devions nous appuyer sur notre accès à internet pour, trouver des exemples de grilles déjà existantes, en déduire les critères à retenir, les pondérer, puis construire notre propre grille d'analyse. Nous avions déjà repérer quelques critères importants durant les précédentes séances sur les sites remarquables, notamment en ce qui concerne les critères d'un site dans "l'air du temps". Gardant cette idée en tête nous avons consulté plusieurs grilles d'analyse, elles nous permettaient de structurer notre grille mais elles n'étaient pas très récente (2008, 2011). En effet certains critères n'étaient plus pertinents (ex. "présence de gifs animés", "affichage sous internet explorer").L'exercice était pertinent cependant je regrette de m’être uniquement appuyer sur les grilles déjà existantes. Pour construire une grille d'analyse vraiment intéressante et plus exhaustive il me semble important de garder en tête certains concepts lié au web 2.0 et même certaines théories évoquées précédemment (pratiques sociales, théorie de la réception, poids de la technique etc.).Finalement nous avons présenté notre grille à l'oral et celle-ci n'était que moyennement satisfaisante, il s’agissait plus d’une base de travail. 

Ici, je vous propose cette même grille, retravaillée et complétée, mais qui peut être, selon moi, améliorée car elle reste généraliste. Idéalement il faudrait analyser chaque site selon le type de site, ainsi il faudrait décliner cette grille et ajouter des critères. Il semble donc très important de comprendre la philosophie et les objectifs du site, ainsi que son financement et les publics concernés et visés. 


J'ai conscience que ma grille d'analyse peut ressembler à un bulletin scolaire, bien que je trouve ce mode d'évaluation discutable pour une personne, je le trouve intéressant pour un site web car efficace. La notation sur « /5 » est explicite et j'ai souhaité ajouté une colonne "commentaire" qui est importante car elle permet de détailler. La ligne "observations générales" peut permettre de faire ressortir un problème plus général qui concerne le site web. J'ai respecté les trois catégories (ergonomie-éditorial-graphisme) mais selon le type de site (média, e-commerce, culturel etc.)  on peut ajouter d'autres catégories : sécurité, interactivité, multimédia etc. . Par exemple, pour un site de ligne en presse il y-aurait beaucoup de sous catégories à ajouter. 

Enfin, j'ai rencontré plusieurs problèmes dans la construction de cette grille d’analyse :

  • la pondération : tout ce qui est classé rouge me semble être essentiel à tous les sites web. En ce qui concerne les autres critères (en orange et en jaune), leur importance peut varier selon le type de site web. Par exemple l’ « actualisation des contenus » est primordial pour un site de presse en ligne, les « résultats de recherche » le sont aussi pour un site de e-commerce.

  • J’ai regretté de ne pas pouvoir inclure certaines sous catégories qui me semblaient vraiment intéressantes mais trop spécialisées, ce qui explique cette envie de décliner la grille d’analyse selon le type de site web.

Je pense que la grille d’analyse est un outil essentiel pour faire le bilan d’un site web. Avec une présentation claire et agréable on peut s’appuyer sur cet outil pour communiquer avec le client, la grille permet aussi de mettre en évidence clairement certains problèmes précis du site web. En revanche la réflexion sur un site web doit, selon moi, s’appuyer sur cette grille puis la dépasser, l’approfondir, la questionner pour obtenir un résultat optimal.



Grille d'analyse de sites web 2017 Marion Metz Commenter ce document

Grille analyse sites web Metz Marion avec commentaires.pdf

Cette grille d'analyse a été élaborée à partir de grilles d'analyse déjà existantes, des connaissances personnelles et acquises dans le cadre des séances de travaux dirigés sur l'analyse de site web. 

Analyse du site White Frontier Commenter cette section

White Frontier est une marque de bière dont l'usine de fabrication est en Suisse, fondée en décembre 2014 par un jeune entrepreneur belge et ses associés, les "ambassadors". La marque se définit comme une "brasserie ambitieuse" au croisement de l'entrepreniarat , de l'exploration, de la science de la brasserie de bière, des créateurs de bières originales. L'entreprise prend en charge l'élaboration,la cration des bières, leur production, quelques points de ventes avec leurs bars, des revendeurs, et des partenaires comme certains organisateurs de compétitions sportives. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux.

J'ai analysé le site White Frontier, d'une part, grâce à la grille d'analyse réalisée, et d'autre part, grâce au schéma de l'analyse sémiotechnique. Ayant tester ces deux outils, je trouve la grille d'analyse efficace pour faire un bilan concret du site web et pour corriger certaines erreurs, c'est aussi un outil qui peut-être utiliser régulièrement pour vérifier la bonne marche d'un site. En revanche je trouve la pense insuffisante si on souhaite modifier en profondeur un site web, le repenser. L'analyse technosémiotique permet d'intégrer certaines théories et concepts importants de l'analyse de sites web.

Finalement pour que la grille soit vraiment complète il faudrait:

  • la décliner selon le type de site web (commercial, média etc.)
  • la structurer grâce aux grandes catégories de l'analyse technosémiotechnique et ajouter ses sous-catégories
  • Conserver tous les points de vérification importants et techniques déjà présents

Le risque étant que cette grille d'anlyse devienne trop "lourde" et donc moins claire. Je reste donc sur l'idée que c'est un bon outil de vérification, à présenter mais à approfondir.

Grille d'analyse appliquée au site White Frontier Commenter ce document

Grille d_analyse White Frontier Marion Metz.pdf

Voici une première analyse du site White Frontier réalisée en s'appuyant sur la grille d'analyse élaborée précédemment.

Cette analyse met en évidence le fait que le site White Frontier est un site dans  "l'air du temps".

 

Le site est disponible ici : http://www.whitefrontier.ch/

Analyse technosémiotique du site White Frontier Commenter ce document

analyse technosémiotique du site White Frontier.pdf

François Allard-huver nous a proposé une autre approche, dîte technosémiotique, de l'analyse de sites web. Celle-ci est inéteressante car elle permet d'analyser les sites web grâce à certains concepts comme la rhétorique de l'image et par l'observation d'éléments plus technique comme l'architexte.

Avec cette analyse je comprends en quoi le site White Frontier est un site remarquable, en réponse à la problématique posée dans la partie "découvrir l'analyse de syte web".

Le site est disponible ici : http://www.whitefrontier.ch/

Analyse des sites Marmiton et Cuisine étudiante Commenter cette section

L'analyse du site White Frontier a permis de tester et de confronter deux outils d'analyse différents. Avec les sites Cuisine étudiant et Marmiton, l'approche est différente, leur analyse est réalisé en vue de créer un nouveau site web de cuisine dédié aux étudiants. Il est donc nécessaire d'apporter une réflexion sur ces deux sites web et d'expliciter les choix des éditeurs pour mieux les comprendre.

Analyse et reflexion sur le site Marmiton.pdf Commenter ce document

Analyse et reflexion sur le site Marmiton.pdf

Cette analyse est réalisée en vue de la création d'un nouveau site web de cuisine étudiante. Dans un premier temps, l'analyse va permettre d'expliciter les choix de l'éditeur et les points forts du site. Puis, il semblait pertinent d'observer la prise en charge des publics étudiants sur le site. l

Les forces du site Marmiton sont sa charte graphique et l'ergonomie de la page d'accueil, son aspect évolutif, et sa fonction centrale de recherche. Sa principale faiblesse concerne spécifiquement le parcours de navigation des étudiants et l'offre de recettes prévue pour ces derniers, la communauté étudiante n'est pas assez représentée sur le site. Je ne parle d'une seule communauté étudiante car le site est généraliste. 

Analyse du site Cuisine étudiant Commenter ce document

Analyse et réflexions sur le site Cuisine étudiant.pdf

L'analyse du site Cuisine étudiant était particulièrement intéressante car c'est un site spécialisé dans la cuisine étudiante et parce qu'il a l'originité de proposer un fil d'actualité et l'existence d'une communauté. 

Les forces du site Cuisine étudiant sont le premier cadre de la page d'accueil et le fil d'actualité. Les faiblesses sont le manque d'homogénéité du site et le manque de liens entre les différentes pages, la prise en charge d'une seule communauté étudiante sans considérer les différents publics existants dans le monde étudiant. Enfin,le manque de personnalisation (fil d'actualité)  est regrettable sur ce site qui se présente, partiellement, comme un réseau social.

Proposition d'un site web dédié à la cuisine étudiante Commenter cette section

 

L'objectif est d'être capable de répondre à la commande d'un client en respectant les critères imposés et en se basant sur les deux analyses précèdentes.

La commande est un site web destiné aux étudiants et les critères sont :

  • Un format type blog où chacun peut poster sa recette, des contenus facilement partageables
  • Un site web adapté aux différents formats, supports (tablettes, PC, mobile)
  • Des contenus diversifés et produits par les internautes pour des raisons économiques et parce que c'est une valeur ajoutée

Finalement notre mission est, avant tout, de fournir un cadre d’écriture, un architexte.

Proposition d'un site dédié à la cuisine étudiante Commenter ce document

CREATION SITE CUISINE.pdf

Nous proposons un site dédié à la cuisine, qui prendra la forme d'un combiné entre site web et réseau social. Ce format est interessant pour un étudiant car il permet d'allier rapidité et simplicité de recherche d'une recette et sentiment de communauté, fidélisation. Nous partons du postulat que la cuisine est un thème qui peut fédérer les individus, même les étudiants et motiver des publications et des partages. Nous avons tenu compte aussi des pratiques sociales liées à la cuisine et au monde étudiant :

  • Pour les étudiants, rapidité, simplicité, et possiblilité d'être créatif à moindre coût
  • En cuisine, l'envie d'expériementer et de se perfectionner, la volonté de partager ses réalisations (quand on invite des amis à manger on aime soigner notre cuisine puis la partager et recevoir des remarques)

Ainsi, le fonctionnement par pages semble pertinent pour que les usagers vivent une expérience personnelle partagée et commentée.

Page d'accueil du site The French Carrot Commenter ce document

PAGE D_ACCUEIL THE FRENCH CARROT.pdf

Nous proposons une page d'accueil composée de six cadres principaux, dont un particulièrement important car il accueille le moteur de recherche. Nous essayons de valoriser les images. Cette page d'accueil permet de comprendre quel architexte nous avons prévu pour le site. J'ai modifié notre première proposition, qui visait plutôt les jeunes actifs. Le site tentera d'attirer des publics étudiants grâce à des contenus éditoriaux, adaptés : articles, infos utiles, bons plans, #recetteà5euros etc., le tout sur le thème du monde étudiant en lien avec la cuisine. Nous avons essayé de mettre en place une charte graphique forte, séduisante pour les usagers.

Afin de comprendre nos choix dans la conception de ce site web, il faut tenir compte de deux choses :

  • Les sites web, eux aussi, sont soumis à des tendances ( fonction recherche, format tablette, images etc.), et celles-ci peuvent être, à un moment donné, des facteurs de succès. 
  • La commande du client, avec ses contraintes, devait être satisfaite (internautes créateurs de contenus, publicités, format exportable facilement par l'éditeur sur mobile et tablette)
  • Nous avions apprécié l'idée du site Cuisine étudiant de créer une communauté (réseau social) autour de la cuisine étudiante.

Ainsi, ces choix nous ont semblé être pertinents, bien que perfectibles évidemment. Avec plus de temps et d'expérience, d'autres solutions et modèles pourraient être trouvés.

Pour conclure : un cas concret Commenter cette section

Afin de bien comprendre les enjeux liés à l'analyse de site web, il semble intéressant d'observer un cas concret.

Le 11 novembre 2017, L'Université de Lorraine mettait en ligne son nouveau catalogue des formations en ligne. Le fils d'ariane de cette nouvelle interface c'est la vonlonté de simplifier le parcours de navigation des usagers, et, pour aller plus loin,  celle d'orienter au mieux les étudiants par rapport à leur parcours individuel. Le deuxième point est ambitieux, car on parle ici d'une forme de personnalition, cela nécéssitait la création d'un site remarquable. 

Voici le lien de l'ancien catalogue des formations en ligne de l'Université de Lorraine: http://formations-1317.univ-lorraine.fr/

Voici le lien du nouveau catologue en ligne : https://formations.univ-lorraine.fr/

En comparant ces deux catalogues en ligne on peut reléver des changements importants sur le nouveau site :

  • les usagers sont placés au coeur des préoccupations (ergonomie)
  • la fonction de recherche est centrale
  • il y-a des contenus éditorialisés(pour informer)
  • le menu comporte plusieurs entrées pertinentes (différents moyens de chercher une formation) : il y-a plusieurs parcours de navigation prévus 
  • des icônes pour dynamiser le contenu
  • plusieurs thématiques sont distinguées (ex. se former autrement)
  • il y-a des signes passeurs vers les réseaux sociaux
  • le parcours de l'étudiant dans l'enseignement supérieur peut-être pensé dans son intégralité à travers la construction de ce site web. Il y-a une volonté d'accompagner l'étudiant dans sa reflexion sur son orientation 
  • des liens sont crées entre les formations
  • les contenus sont plus personnalisables

Le site est encore en cours d'élaboration et on peut espérer encore d'autres évolutions comme, la valorisation d'actualités sur la page d'accueil (des thématiques ou des formations), l'insertion de vidéos, photos pertinentes etc.

Je pense qu'un changement de paradigme a été nécéssaire pour créer ce nouveau site web quand on voit à quoi ressembler l'ancien catalogue. C'est, selon moi, un bon exemple pour comprendre la démarche qui peut s'associer à l'analyse d'un site web. 

Bibliographie Commenter cette section

Penser l'analyse de sites web

Au-delà de l’usage : du public pour penser les TIC, Pierre Morelli : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01292287/document

la médiologie de Régis Debray, Yves Janneret : http://www.persee.fr/doc/colan_0336-1500_1995_num_104_1_2583 

Les Cahiers de médiologie, Louize Merzau : http://mediologie.org/cahiers-de-mediologie/06_mediologues/merzeau.pdf

 Y a-t-il (vraiment) des technologies de l'information ? Yves Janneret: http://books.openedition.org.bases-doc.univ-lorraine.fr/septentrion/13903

 

La grille d'analyse : un outil essentiel

https://ginjer-am.com/wp-content/uploads/2011/10/Analyse-Audit-SiteWeb-Blog-Ecommerce.pdf

https://etudoc.files.wordpress.com/2008/11/grille-analyse_ap_2008.pdf

https://www.culture-informatique.net/c-est-quoi-un-certificat-numerique/

 

Analyse du site White Frontier

http://www.whitefrontier.ch/

 

Reflexion sur les sites Marmiton et Cuisine étudiant

http://www.marmiton.org/

https://www.cuisine-etudiant.fr/